Vous êtes ici :
Sainte Anne : vie, rayonnement, prières

Sainte Anne : vie, rayonnement, prières

129792-sainte-anne

Une grand-mère qui nous apprend l’espérance

Mère de Marie, grand-mère de Jésus, c’est Anne qui a éduqué le cœur de la sainte Vierge en lui apprenant à lire dans le livre de la Bible. Anne, épouse de Joachim, c’est aussi l’épouse stérile qui a su espérer jusqu’au soir de sa vie, la venue d’un enfant ! Son espérance contre toute espérance va lui obtenir de devenir la mère de la Nouvelle Eve et la grand-mère du Sauveur de l’humanité ! Le pape Jean Paul II l’a donnée en modèle à tous les grands parents du monde dans leur tâche éducative, à l’heure où tant de familles se décomposent et éclatent.

(Retrouvez d’autres saintes et saints dans le guide des saints sur Hozana)

Vie et histoire de sainte Anne

Sainte Anne est la mère de la Vierge Marie et l’épouse de saint Joachim. Elle est l’aïeule de Jésus, le Christ Sauveur. Dans la Bible, les parents de la Sainte Vierge ne sont pas mentionnés. Les évangiles apocryphes, et spécialement le « Protévangile de Jacques », sont une source de renseignements concernant l’origine de sainte Anne. On sait qu’Anne était de la race sacerdotale d’Aaron par sa mère et probablement de la race royale de David par son père. Son époux Joachim était lui-même descendant de David. A la naissance, la petite reçut le prénom d’Anne qui signifie grâce de Dieu, elle avait une sœur aînée qui fut la mère de sainte Elisabeth, elle-même mère de saint Jean-Baptiste

Le saint couple vécu à Nazareth où se trouvait la maison de Joachim, ils demeurèrent longtemps sans enfants et endurèrent courageusement cette épreuve ne cessant de prier et supplier le Seigneur de leur accorder un enfant. Pourtant, la stérilité mystérieuse d’Anne était au cœur du plan de Dieu : « Marie devait être fille de la grâce plutôt que de la chair et du sang, elle devait venir du Ciel plutôt que de la Terre, Dieu seul pouvait donner au monde un fruit si divin ». En plus de leurs prières, jeûnes et aumônes, Anne et Joachim firent promesse au Seigneur de leur vouer l’enfant. Alors qu’ils sont avancés en âge, Anne, en prière au Temple de Jérusalem, reçoit du Seigneur la certitude que sa prière est exaucée. En effet, elle constate sa grossesse peu après. La nativité de Marie, tout comme sa conception, fut miraculeuse. Sainte Anne fut préservée des douleurs de l’enfantement et des phénomènes naturels extraordinaires eurent lieu au moment de la naissance de la Vierge. Lorsque Marie eut trois ans, ses parents la menèrent au Temple de Jérusalem pour qu’elle y soit consacrée au Seigneur parmi les vierges du Temple. Ce don si saint et si grand n’est pas sans rappeler celui de Marie qui sur le Calvaire offrira son fils pour le salut du monde. La date précise de la mort de sainte Anne n’est pas connue. On pense cependant qu’après avoir donné leur fille chérie, les saints parents connurent une vieillesse douloureuse et moururent pendant que Marie était encore au Temple.

Plusieurs mystiques, tels que sainte Brigitte de Suède, ont reçu des révélations d’une grande richesse apportant des précisions sur la vie des parents de la Vierge. L’œuvre rapportée par Maria Valtorta notamment recèle des informations précises concernant la vie de sainte Anne.

La France a hérité des reliques de sainte Anne qui reposent aujourd’hui à Apt dans le Vaucluse, en effet, le culte à sainte Anne y existe depuis le XIIe siècle. Sainte Anne et saint Joachim sont fêtés conjointement le 26 août. Ils sont saints patrons des grands-parents, sainte Anne est aussi la patronne et protectrice des marins.

Découvrez d’autres saints ayant vécu avec la Vierge Marie et Jésussaint Josephsainte Elisabethsaint Jean-Baptistesainte Marie-Madeleine, sainte Véronique, les saints apôtres : saint Jeansaint Pierresaint Matthieu, etc.

Rayonnement de sainte Anne

La dévotion à sainte Anne

La dévotion à sainte Anne s’est d’abord développée en Orient au fur et à mesure que la vénération pour la Vierge Marie grandissait, avec notamment la reconnaissance par l’Eglise de la Vierge « Theotokos », c’est-à-dire Mère de Dieu. Sainte Anne est souvent représentée apprenant à sa fille à lire dans le livre de la Bible.

Sainte Anne en Bretagne

En Bretagne, la dévotion à sainte Anne remonte à la première évangélisation de l’Armorique au XVIIIe siècle. Le diocèse de Vannes fête la sainte Anne depuis le XVe siècle et sainte Anne est la patronne de la Bretagne. Dans toutes les églises et chapelles bretonnes, on trouve une statue de sainte Anne, parfois représentée avec Marie et Jésus, on l’appelle alors « sainte Anne trinitaire ». En région bretonne, la tradition des « pardons » (pèlerinages pour les saints et fêtes) est profondément enracinée et le pardon de sainte Anne d’Auray est le plus célèbre.

Le sanctuaire de sainte Anne d’Auray

L’histoire de sainte Anne d’Auray commence au XVIIe siècle, lorsque sainte Anne apparaît à Keranna (hameau proche d’Auray portant déjà le nom breton de sainte Anne) à Yvon Nicolazik et lui annonce : « Dieu veut que je sois honorée ici ». Peu après, Yvon Nicolazik découvre une statue miraculeuse de sainte Anne dans un champ, le fait authentifie les apparitions. Le pape Jean-Paul II s’est rendu en pèlerinage à sainte Anne d’Auray en 1996 pour réactualiser dans les cœurs le message donné par sainte Anne au peuple breton. Sainte Anne d’Auray est le plus important lieu de pèlerinage à sainte Anne au monde.

Les prières à sainte Anne

Prier sainte Anne sur Hozana

Sainte Anne intercède spécialement pour les personnes désirant rencontrer l'âme sœur. De nombreuses prières lui sont dédiées pour cette intention.

La priere a sainte Anne : « Ô bonne mère »

Sainte Anne, ô bonne mère, vers toi montent nos chants,

entends notre prière et bénis tes enfants.

Ce lieu où ta présence tourne nos cœurs vers Dieu,

nous comble d’espérance en nous montrant les cieux.

Choisie par Dieu le Père, pour nous donner Marie,

que ton exemple éclaire les cœurs qui te supplient.

Fidèle à sa promesse, ton Dieu, ton créateur,

dans toute sa sagesse a regardé ton cœur.

Ta foi, ô bonne Mère, illuminait ta vie

et préparait la terre à l’accueil du Messie.

Retrouvez ici la prière entière. 

Les neuvaines à sainte Anne

La prière d’une neuvaine, en préparation d’une fête liturgique ou à tout autre moment de l'année, permet de demander l’intercession d’un saint en priant neuf jours de suite tout en approfondissant sa vie, ses prières, ses conseils spirituels. Les neuvaines sont particulièrement efficaces pour toute demande. Voici plusieurs neuvaines à sainte Anne :