Vous êtes ici :
Saint Jean de la Croix, vie, œuvres, poèmes, citations, prières

Saint Jean de la Croix, vie, œuvres, poèmes, citations, prières

Biographie de Jean de la Croix

Jean de Yepes naît en 1542 à Fontiveros, petite ville de Castille en Espagne. Son père meurt alors qu’il est très jeune, laissant les siens dans la pauvreté. Jean fait plusieurs travaux pour aider sa mère et son frère à faire vivre la famille (tissage de laine et de soie) puis il est chargé du soin des malades à l’hôpital. Il reçoit ensuite une formation littéraire chez les jésuites. Très attiré par Dieu, le jeune Jean souhaite devenir religieux. En 1563, il frappe à la porte du couvent des carmes et reçoit l’habit. Il est ordonné prêtre en 1567 et obtient la permission de suivre la règle du Carmel sous une forme plus stricte. A Medina del Campo, Jean rencontre sœur Thérèse de Jésus, qui deviendra la grande sainte Thérèse d’Avila. Elle vient de fonder en cette ville son deuxième monastère. Jean est enthousiaste pour réaliser la réforme du Carmel entreprise par sœur Thérèse. Il suit d’abord une année de théologie à Salamanque puis la rejoint à Valladolid ou Thérèse le forme. Ensuite, Jean, appelé désormais Jean de la Croix, fonde avec deux autres frères le premier couvent de Carmes déchaux à Duruelo. Ensemble ils promettent « de vivre selon la Règle primitive de saint Albert, corrigée par Innocent IV, sans mitigation ». Jean se consacre à la formation des jeunes frères de la réforme. En 1572, on lui ordonne de rejoindre Thérèse de Jésus à Avila en tant que confesseur des religieuses de l’Incarnation. Sa direction spirituelle complète l’œuvre de Thérèse.

Après la mort de sœur Thérèse, vient le temps de l’épreuve pour les carmes réformés et en particulier pour Jean. Les carmes chaussés s’en prennent aux carmes déchaux, plusieurs frères sont emmenés comme des criminels. Jean reçoit de nombreux châtiments afin de lui faire renier la réforme mais il demeure inébranlable. Finalement on l’enferme dans un placard obscur où il restera neuf mois. Jean est durement éprouvé, il ressent l’abandon de Dieu, pourtant du plus profond de ses souffrances, une lumière jaillit et Jean entre dans une relation intime avec le Christ d’où il tire une joie intense. Il exprime ses sentiments et sa vie mystique par de magnifiques poèmes.

Poussé par une impulsion, Jean se décide à fuir. Il s'échappe et se rend au monastère des carmélites déchaussées puis rejoint l’ermitage du Calvario. Au monastère de Beas, Jean rencontre sœur Anne de Jésus, qui sera pour lui une grande amie. Jean de la Croix entame la rédaction de la Montée du Carmel et de la Nuit obscure.

Parvenu au monastère déchaux d’Alcala, le père Jean est nommé prieur de Grenade en 1581, puis vicaire provincial d’Andalousie. A cette époque de nombreux couvents voient le jour : Cordoue, La Manchuela, Caravaca, Séville. En 1591, de nouvelles épreuves s’abattent sur Jean, rancunes et jalousies viennent l’accabler mais lui, qui a demandé la grâce de souffrir pour Jésus, reste serein. On veut lui enlever l’habit et on lui refuse les soins lors de sa dernière maladie. Jean souffre et voit la mort approcher mais continue de louer Dieu. Il s’éteint en paix le 13 décembre 1591 alors que des frères lui lisent le Cantique des cantiques.

Jean de la Croix surnommé le « docteur mystique » est canonisé en 1726 et déclaré docteur de l’Église 200 ans plus tard, en 1926. En 1952, il est proclamé saint patron des poètes espagnols. Saint Jean de la Croix est fêté le 14 décembre

Découvrez la vie et l'oeuvre d'autres saints et saintes du Carmel.

 

Œuvres de saint Jean de la Croix

  • Les poèmes

Saint Jean de la Croix est avant tout poète, il dévoile son expérience spirituelle à travers la poésie. A la demande de ses fils et filles spirituelles, Jean commente trois de ses poèmes : le Cantique spirituel, la Nuit obscure et la Vive flamme d’amour. La montée du Mont Carmel est l’un de ces commentaires. Les poèmes de saint Jean de la Croix sont d’une grande profondeur spirituelle et sainte Thérèse de l’Enfant Jésus s’en est inspirée pour écrire ses propres poésies

  • Les autres écrits

Saint Jean de la Croix laisse d’autres magnifiques poésies (Mais c’est de nuit, etc.), quelques lettres, et différents écrits brefs sous forme d’avis ou de sentences de sagesse. Parmi eux on trouve les quatre grands traités ascétiques et mystiques et les courts écrits spirituels : Conseils de spiritualité, Degrés de perfection, Dits de lumière et d’amour, Précautions et Avis (aux religieux du Carmel).

Spiritualité et citations de saint Jean de la Croix

  • Rencontrer l’Amour de Dieu

Pour saint Jean de la Croix la vie a pour but de trouver la présence de Dieu au cœur de soi-même : c’est l’union à Dieu par l’amour. En découvrant l’amour de Dieu, l’homme trouve la paix intérieure. Jean décrit sa propre expérience : « Je restai là et m'oubliai, - Le visage penché sur le Bien-Aimé. - Tout cessa pour moi, et je m'abandonnai à lui. - Je lui confiai tous mes soucis - Et m'oubliai au milieu des lis ». 

  • Le chemin de la vertu

La voie proposée par saint Jean de la Croix pour parvenir à Dieu est l’imitation du Christ, Jésus est le maître qu’il faut toujours mieux connaître pour agir à sa façon. Voici ce que dit Jean du chemin spirituel : « Haute est la montagne de la perfection, profonde la nuit à traverser pour parvenir au sommet ».

  • La traversée de la nuit des sens

Témoignant de son expérience personnelle, Jean exprime les grâces reçues lors de sa nuit spirituelle. « O nuit qui m'avez guidée ! - O nuit plus aimable que l'aurore ! - O nuit qui avez uni - L'aimé avec sa bien-aimée - Qui a été transformée en lui ! », et encore : « Dans cette heureuse nuit, - Je me tenais dans le secret, personne ne me voyait, - Et je n'apercevais rien - Pour me guider que la lumière - Qui brûlait dans mon cœur ».

  • L’amour, but ultime de la vie

Pour saint Jean de la Croix, l’amour est le but de toute vie humaine : « Au soir de notre vie, nous serons jugés sur l’amour ».

Prières à saint Jean de la Croix

Prière de Saint Jean de la Croix : « Prends-moi, Seigneur, dans la richesse divine de ton silence » :

“Prends-moi, Seigneur, dans la richesse divine de ton silence, plénitude capable de tout combler en mon âme. 

Fais taire en moi ce qui n’est pas toi, ce qui n’est pas ta présence toute pure, toute solitaire, toute paisible. 

Impose silence à mes désirs, à mes caprices, à mes rêves d’évasion, à la violence de mes passions. 

Couvre par ton silence, la voix de mes revendications, de mes plaintes. 

Imprègne de ton silence ma nature trop impatiente de parler, trop portée à l’action extérieure et bruyante. 

Impose même silence à ma prière, pour qu’elle soit élan vers toi ; 

Fais descendre ton silence jusqu’au fond de mon être et fais remonter ce silence vers toi en hommage d’amour ! 

Amen.” 

Prière pour les défunts de Saint Jean de la Croix : « Un grand amour m’attend »

“Ce qui se passe de l’autre côté, quand tout pour moi aura basculé dans l'éternité. Je ne le sais pas ! Je crois, je crois seulement qu’un grand Amour m’attend. Je sais pourtant qu’alors, pauvre et dépouillé, je laisserai Dieu peser le poids de ma vie. Mais ne pensez pas que je désespère. Non, je crois, je crois tellement qu’un grand Amour m’attend. Maintenant que mon heure est proche, que la voix de l'Éternité m’invite à franchir le mur, ce que j’ai cru, je le croirai plus fort au pas de la mort. C’est vers un Amour que je marche en m’en allant, c’est vers son Amour que je tends les bras, c’est dans la vie que je descends doucement. Si je meurs ne pleurez pas, c’est un Amour qui me prend paisiblement. Si j’ai peur ? Et pourquoi pas ! Rappelez-moi souvent, simplement, qu’un Amour m’attend. Mon Rédempteur va m’ouvrir la porte de la joie, de sa Lumière. Oui, Père ! Voici que je viens vers toi comme un enfant, je viens me jeter dans ton Amour, ton Amour qui m’attend. 

Amen.” 

Priez avec les saints et saintes du carmel sur Hozana

Pour mieux connaître les saints du Carmel et cheminer avec eux, choisissez la communauté de prière qui vous convient. Hozana vous propose :