Facebook PixelSainte Marguerite-Marie Alacoque : vie, message, paroles, prières - Hozana
Vous êtes ici :
Sainte Marguerite-Marie Alacoque : vie, message, paroles, prières

Sainte Marguerite-Marie Alacoque : vie, message, paroles, prières

Biographie de sainte Marguerite-Marie

Marguerite Alacoque naît le 22 juillet 1647 à Verosvres dans le Charolais. Élevée dans une famille fervente, la petite fille manifeste un grand amour pour le Christ, spécialement dans l’eucharistie. A cinq ans, elle fait cette promesse à Jésus : « Mon Dieu, je vous consacre ma pureté et vous fais vœu de perpétuelle chasteté ». Alors qu’elle a huit ans, son père meurt, Marguerite et sa mère sont recueillies chez des parents qui malheureusement se montrent violents. Marguerite se recueille souvent dans la prière et pratique diverses mortifications. Elle commence à avoir des visions du Christ en Croix ou durant la Passion. Le Seigneur lui apprend à prier.

Le 20 juin 1671 Marguerite entre au couvent de la Visitation de Paray-le-Monial après avoir entendu Jésus lui dire : « C’est ici que Je te veux ». Un jour qu’elle demande à la mère supérieure comment faire oraison celle-ci lui répond : « Allez vous mettre devant Notre-Seigneur présent dans le tabernacle, et dites-lui que vous voulez être devant lui comme une toile d’attente devant un peintre ». Marguerite vit des expériences mystiques et extases qui lui font sentir la présence intime de Jésus. Un jour où elle priait sous un bosquet de noisetier resté célèbre, Jésus révéla à la jeune novice combien sa passion avait été le témoignage de son amour infini pour les hommes. Le Seigneur lui révèle sa vocation : s’unir à lui dans sa Passion et être ainsi apôtre de son amour. Elle reçoit de Jésus des révélations sur sa Passion. Le 6 novembre 1672, la jeune novice fait sa profession religieuse et prend le nom de Marguerite-Marie. On l’envoie alors à l’infirmerie comme aide-soignante. Marguerite bénéficie de nombreuses grâces spéciales : un jour elle reçoit l’Enfant Jésus dans ses bras, une autre fois elle a une vision de saint François d’Assise qui lui est donné comme guide spirituel. Entre 1673 et 1675 Marguerite-Marie a ses trois grandes apparitions dans lesquelles elle reçoit la grande révélation du Sacré-Cœur de Jésus.

En 1675, un jeune père jésuite, Claude de la Colombière est nommé supérieur de la communauté jésuite de Paray-le-Monial, il est choisi pour être le père spirituel de sœur Marguerite-Marie. Après avoir attentivement écouté la jeune mystique, il se rend à l’évidence que c’est l’Esprit de Dieu qui agit, et il lui conseille alors de s’y abandonner humblement. Le père Claude lui demande d’écrire tout ce qui se passe en elle, bien que réticente, elle le fera par obéissance.

En 1678 Marguerite-Marie fait don à Jésus de tout son être, il la constitue « Héritière de son Cœur ». En 1684, elle vit une grâce de noces spirituelles avec le Christ. Nommée maîtresse des novices, elle leur enseigne le culte du Sacré-Cœur. Au couvent les sœurs sont attentives au message de Jésus et commencent à vivre ses demandes : l’Heure sainte et la vénération de l’image du Cœur de Jésus. Dans le jardin du monastère est construite une chapelle dédiée au Sacré-Cœur. En 1686, le Père Rolin demande à sœur Marguerite-Marie d'écrire son autobiographie. La même année, elle fait le « vœu de perfection ».

Marguerite-Marie meurt le 17 octobre 1690. Alors que la voix populaire la proclame immédiatement sainte, elle ne sera béatifiée qu’en 1864 par Pie IX et canonisée par Benoît XV en 1920. Sa fête est fixée au 16 octobre

Message et paroles de Jésus à Marguerite-Marie

Sainte Marguerite-Marie eut une relation privilégiée avec Jésus depuis son enfance. Durant sa vie religieuse au couvent des Visitandines, elle a des visions et apparitions de Jésus qui lui confie des révélations sur sa Passion et les secrets de son Sacré-Cœur. Ces secrets constituent le message que Jésus désire révéler au monde entier. Sur demande de son confesseur, sœur Marguerite-Marie a rédigé son autobiographie. Ces écrits intitulés : Sainte Marguerite-Marie: sa vie par elle-même : texte authentique nous livrent aujourd’hui le message du Cœur de Jésus.

Le 27 décembre 1673, la jeune religieuse a une vision du Cœur de Jésus: « Il me fit reposer fort longtemps sur sa divine poitrine, où il me découvrit les merveilles de son amour et les secrets inexplicables de son Sacré-Cœur: « Mon divin Cœur est si passionné d'amour pour les hommes et pour toi en particulier que, ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen » ».

En juin 1675, pendant l’adoration du Saint Sacrement le Christ lui dit cette parole : « Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour, et pour reconnaissance je ne reçois que des ingratitudes par leurs irrévérences et leurs sacrilèges et par les froideurs et mépris qu’ils ont pour moi dans ce sacrement d’amour ». Jésus exprime à sœur Marguerite-Marie sa souffrance des ingratitudes des hommes, spécialement lors de la participation à l’eucharistie.

Le Christ demande que soit vécue la dévotion à son Cœur Sacré. L’Heure Sainte consiste à tenir compagnie à Jésus de onze heures à minuit le jeudi soir en faisant mémoire de son agonie au Jardin des Oliviers. La fête du Sacré-Cœur célébrée trois semaines après la Pentecôte est instituée en 1765 et étendue à toute l’Église en 1856, Jésus insiste sur l’importance de la communion eucharistique en ce jour.

Prières de sainte Marguerite-Marie

Prière au Cœur de Jésus

Père éternel, je vous offre le Cœur de Jésus-Christ, votre Fils bien-aimé, comme il s’est offert lui-même en sacrifice pour moi.

Recevez cette offrande que je vous fais, comme aussi tous les désirs, tous les sentiments, toutes les affections, tous les mouvements, tous les actes de ce Sacré-Cœur.

Ils sont miens, puisqu’il s’est immolé lui-même pour moi, et je veux à l’avenir ne désirer que lui seul.

Recevez-les en satisfaction pour mes péchés, et en action de grâce pour vos bienfaits.

Recevez-les et accordez-moi par ses mérites, toutes les grâces qui me sont nécessaires, et surtout la grâce de la persévérance finale.

Recevez-les comme autant d’actes d’amour, d’adoration, de louanges que j’offre à votre divine majesté, puisque c’est par le Cœur de Jésus que vous pouvez être dignement honoré et glorifié.

Prières au Sacré-Coeur avec sainte Marguerite-Marie

Pour découvrir le message confié par Jésus à sainte Marguerite-Marie, voici une belle semaine de prière avec le Sacré-Cœur de Jésus. Il existe aussi la neuvaine au Sacré-Cœur qui peut être priée en préparation de la Fête du Sacré-Cœur ou à tout autre moment de l’année pour découvrir les merveilles du Cœur de Jésus.