Vous êtes ici :
Saint Thomas d’Aquin : vie, spiritualité, philosophie, œuvres, prières

Saint Thomas d’Aquin : vie, spiritualité, philosophie, œuvres, prières

129818-saint-thomas-d-aquin

Un ami réaliste et positif

Bravant les pressions de son illustre famille, Thomas veut devenir simple frère Prêcheur et le devient. Etudiant taciturne, surnommé ‘le grand bœuf muet’, il stupéfie ses professeurs par la puissance et la clarté de son intelligence : l’Eglise en fera un Docteur ! Car Thomas, c’est d’abord une vision positive et réaliste de l’être humain : les facultés sensibles et les ressources de sa raison rendent l’homme capable de connaître le réel, le beau, le bon et le vrai. Réconciliant foi et raison, il fait de la philosophie réaliste la servante de la théologie et de la foi catholique, une spiritualité équilibrée reposant sur une compréhension de la nature humaine adéquate et précise.

(Retrouvez d’autres saintes et saints dans le guide des saints sur Hozana)

Biographie de Thomas d’Aquin

Thomas d’Aquin naît en 1225 au château de Roccasecca près d’Aquino en Italie. Fils d’une noble famille napolitaine, il reçoit son éducation chez les bénédictins du Mont Cassin puis à l’université de Naples où il est vite remarqué pour sa piété et son intelligence. A dix-huit ans, il décide d’entrer chez les Frères Prêcheurs, ordre mendiant fondé par saint Dominique. Sa famille désapprouve ce choix et décide d’enlever Thomas pour le tenir enfermé. Ce n’est qu’un an plus tard qu’il est enfin libre de vivre sa vocation, il devient frère dominicain en 1244. Thomas part poursuivre ses études à Paris puis à Cologne où il a pour professeur saint Albert le Grand, une autre grande figure spirituelle du Moyen Âge. Il est alors surnommé par ses camarades le « grand bœuf muet ». Son professeur cependant ne tarde pas à reconnaître le talent exceptionnel de son élève et prédit que « les mugissements de ce bœuf retentiront dans tout l’univers ». Doué de brillantes capacités intellectuelles, Thomas devient à son tour professeur de théologie à Paris, sur la chaire dominicaine. Il commence à rédiger ses œuvres à cette époque et en 1257, devient docteur, sa renommée va grandissante et s’étend à travers l’Europe.

A la demande des papes, Thomas voyage beaucoup, mais c’est à l’étude qu’il consacre la plupart de son temps. Il lit avec passion les homélies sur l’évangile de saint Matthieu de saint Jean Chrysostome. Thomas est aussi un grand contemplatif vivant la règle des frères avec une humble obéissance. Durant les neuf dernières années de sa vie, frère Thomas présente sa pensée dans des ouvrages majeurs tels que la Somme Théologique qui constitue son œuvre maîtresse.

Les derniers mois de la vie de Thomas sont marqués par un climat mystérieux. Fin 1273, il appelle son grand ami et secrétaire pour lui dire d’arrêter tout travail car il a reçu une révélation divine durant la Sainte Messe. Il comprend alors que tout ce qu’il avait écrit jusqu’alors n’était qu’un « monceau de paille ». Peu après, alors qu’il est en route pour le grand concile de 1274 à Lyon, Thomas meurt, au monastère de Fossanova, le 7 mars 1274. Il est canonisé en 1323 par le pape Jean XXII.

Le 28 janvier 1369 les reliques de saint Thomas sont transportées à Toulouse ou l’on peut encore les vénérer aujourd’hui. C’est cette date du 28 janvier qui a été choisie comme fête de saint Thomas d’AquinSaint Thomas est proclamé docteur de l’Eglise en 1567. En 1880, le Pape Léon XIII, grand amateur de saint Thomas et promoteur des études thomistes, le déclare Patron des écoles et des universités catholiques.

Découvrez d’autres saints docteurs de l’Eglise : Augustin d’Hippone, Grégoire de Nazianze, Basile de Cesaree, Jean Damascène, saint Bonaventure, saint Alphonse de Liguori, etc.

Saint Thomas d’Aquin, maître spirituel

Jean Paul II a rappelé dans une encyclique que saint Thomas d’Aquin « a toujours été proposé à juste titre par l'Eglise comme un maître de pensée et le modèle d'une façon correcte de faire de la théologie » et le Concile Vatican II recommande expressément l'étude de sa pensée. Après saint Augustin, Thomas d’Aquin est cité plus que tout autre dans le Catéchisme de l'Eglise catholique, au total 61 fois. Benoît XVI nous rappelle à juste titre que « la profondeur de la pensée de saint Thomas d'Aquin découle de sa foi vivante et de sa piété fervente » ; saint Thomas avait notamment une grande dévotion à l’eucharistie.

Philosophie de saint Thomas d’Aquin : pensées et citations

La pensée philosophique de saint Thomas est construite sur sa connaissance approfondie d’Aristote et des maîtres grecs ainsi que sur une profonde maîtrise de la Bible et des Pères de l’Eglise. A l’époque, la pensée pré-chrétienne d’Aristote venait d’être redécouverte, elle attirait par sa philosophie lumineuse mais suscitait aussi la méfiance des chrétiens à l'égard de cette pensée païenne. Saint Thomas sut faire une synthèse équilibrée entre Aristote et saint Augustinréconciliant la raison et la foi. Saint Thomas a montré qu’il existe une harmonie naturelle entre foi chrétienne et raison. Sa pensée, nouvelle, va avoir une grande fécondité, elle va former la culture des siècles suivants.  Voici de belles citations de saint Thomas d’Aquin qui expriment sa philosophie : 

  • La recherche de la vérité : « Le but de la philosophie n'est pas de savoir ce que les hommes ont pensé, mais bien quelle est la vérité des choses ».
  • Référence constante à la nature : « Ce qu'on retranche à la perfection des créatures, c'est à la perfection même de Dieu qu'on le retranche ».
  • Les facultés de l'être humain sont élevées dans la Grâce divine : « La Grâce ne fait pas disparaître la nature mais l'achève ». C’est une idée très importante de saint Thomas, pour qui la Grâce divine accompagne l'engagement éthique. Cependant, même sans cette grâce, tous les hommes sont appelés à reconnaître la loi naturelle et à s'inspirer d'elle pour former des lois justes.

Œuvres de saint Thomas d’Aquin

La production littéraire de saint Thomas d’Aquin est d’une immense richesse, elle comprend notamment :

  • Des commentaires des Saintes Ecritures. 
  • Des commentaires des écrits d'Aristote. 
  • Des œuvres systématiques telles que la grandiose Somme de Théologie, ou encore la Somme contre les Gentils, ouvrage écrit pour les missionnaires dominicains afin de les aider à lutter contre les hérésies ainsi que face aux Juifs et Musulmans. 
  • Des traités et discours sur divers sujets.

Prières de saint Thomas d’Aquin

Prier et découvrir saint Thomas d’Aquin avec Hozana

Prier le Notre Père avec saint Thomas d’Aquin

La prière avant l’étude de saint Thomas d’Aquin

"Créateur ineffable, Vous êtes la vraie source de la lumière et de la sagesse.

Daignez répandre Votre clarté sur l’obscurité de mon intelligence ; chassez de moi les ténèbres du péché et de l’ignorance.

Donnez-moi : la pénétration pour comprendre, la mémoire pour retenir, la méthode et la facilité pour apprendre, la lucidité pour interpréter, une grâce abondante pour m’exprimer, aidez le commencement de mon travail, dirigez en le progrès, couronnez en la fin, par Jésus Christ Notre Seigneur.

Amen."

Prière composée et récitée par saint Thomas d’Aquin

"Accorde-moi, je t'en prie, une volonté qui te recherche, une sagesse qui te trouve, une vie qui te plaît, une persévérance qui t'attend avec patience et une confiance qui parvienne à la fin à te posséder."