Vous êtes ici :
Saint François de Sales : vie, œuvres, spiritualité, citations, prières

Saint François de Sales : vie, œuvres, spiritualité, citations, prières

Biographie de saint François de Sales

François est né le 21 août 1567 au château de Sales, près d’Annecy en Haute-Savoie, qui est à l’époque une terre indépendante. Il est baptisé une semaine plus tard à l’église paroissiale de Thorens.

Entre 1578 et 1591, François poursuit des études de droit civil et canonique à Paris, puis à Padoue en Italie. Durant cette période, François traverse une crise spirituelle due à l’influence calviniste et à l'idée de prédestination. Il se croit damné et vit de grandes angoisses. Il en est libéré grâce à la prière du Souvenez-Vous Ô Marie de saint Bernard de Clairvaux et prononce ce bel acte d’abandon : « Quoiqu’il arrive, je vous aimerai Seigneur, au moins en cette vie s’il ne m’est pas permis de vous aimer dans la vie éternelle, et j’espérerai toujours en votre miséricorde ». Cette épreuve va laisser son empreinte chez François qui aura une spiritualité pleine de miséricorde, de bonté et de bienveillance.

Malgré les réticences de son père, qui a pour lui de grandes ambitions professionnelles et de mariage, il désire donner sa vie à Dieu. Il est ordonné prêtre en 1593 et s’attèle courageusement à la tâche, effectuant un ministère d’apostolat. Il mène une vie austère de prière et de pénitence, accomplit avec soin ses fonctions de prêtre : il prêche, confesse, réconcilie et catéchise, sa préférence allant vers les pauvres et les détenus ainsi que les enfants. En 1602 il est nommé évêque du diocèse de Genève, la ville est à l’époque un fief calviniste et François exerce une difficile mission pour apporter la foi catholique à son diocèse. Plaçant la prédication au cœur de sa mission, il cherche à ramener les protestants à la vraie foi par le moyen de la charité. Il forme les prêtres de son diocèse pour en faire de véritables « dévots », c’est-à-dire cultivés et compétents. Pour toucher les personnes qu’il ne peut rencontrer, il écrit des lettres personnelles, affiche ses textes dans les endroits publics ou les passe sous les portes, il publie aussi des sortes de petites « gazettes », créant ainsi sans le savoir le premier « journal » catholique. François rencontre à Paris saint Vincent de Paul qui devient son ami et dira de lui : « J’étais porté à voir en lui l’homme qui a le mieux reproduit le Fils de Dieu sur terre ».

Il fonde en 1610 avec sainte Jeanne de Chantal, l’ordre de la Visitation Sainte-Marie à Annecy. C’est dans cet ordre que sainte Marguerite-Marie Alacoque recevra une soixantaine d’années plus tard les révélations du Sacré-Cœur de Jésus. Épuisé par la tâche apostolique, il meurt le 28 décembre 1622 à Lyon.

François de Sales est canonisé en 1665. En 1877, Pie IX le proclame Docteur de l’Église. Il est le patron des écrivains et journalistes catholiques. Il est aussi le patron des sourds-muets pour s'être occupé, durant 17 ans, d’un homme atteint de ce handicap. La fête de saint François de Sales est fixée au 24 janvier.

Venez découvrir la vie et l'œuvre de nombreux autres saints sur Hozana.

Œuvres de saint François de Sales

Les écrits de saint François de Sales

Les écrits de saint François de Sales se composent de ses nombreux sermons et entretiens, ainsi que de sa correspondance. Ses lettres (plus de 2000) témoignent de son charisme de directeur spirituel et de son inlassable activité apostolique. Son ouvrage rédigé en 1608 : L’Introduction à la vie dévote, rassemble des lettres adressées à une Philothée (amie de Dieu), ce livre répondait parfaitement aux attentes spirituelles de l’époque et connut immédiatement un grand succès. Édité à plusieurs reprises, ce fut un best-seller au XVIIe. François de Sales rédigea aussi en 1616 le Traité de l’Amour de Dieu qui s’adresse à toute âme « amoureuse » de Dieu pour l’aider à progresser sur le chemin d’une union de plus en plus profonde avec Lui, quelle que soit sa vocation propre.

La postérité spirituelle de saint François de Sales

Si François de Sales est avec Mère Jeanne de Chantal le fondateur direct de l’Ordre de la Visitation (les sœurs visitandines contemplatives vivent cloîtrées et suivent la règle de saint Augustin), la famille salésienne est grande. François de Sales a entraîné une grande postérité spirituelle, en particulier à travers l’École Française. Au XIXe de multiples congrégations et sociétés spirituelles se sont inspirées de son œuvre, voici les plus répandues : les missionnaires de saint François de Sales, les oblats et oblates de saint François de Sales, les salésiens et salésiennes de Don Bosco, les sociétés saint François de Sales.

Spiritualité et citations de saint François de Sales

François de Sales avait un charisme évident pour la direction des âmes et pour la prédication, lui qu’on appela « le Docteur de l’Amour divin et de la douceur évangélique » développa une spiritualité marquée par la douceur. Loin de charger les âmes de lourds fardeaux, il insiste sur la simplicité de la sainteté qui est à portée de chacun, quelle que soit sa vie et se caractérise avant tout par l’amour de Dieu et du prochain. Voici de belles paroles de saint François de Sales qui illustrent bien sa spiritualité qui est étonnamment actuelle.

Concernant la prédication : « Il faut que vos paroles soient enflammées, non par des cris et des actions démesurées, mais par l’affection intérieure. Il faut qu’elles sortent du cœur plus que de la bouche. On a beau dire mais le cœur parle au cœur, la bouche ne parle qu’aux oreilles ».

L’acception de soi et des autres : « La vertu de patience est celle qui nous assure le plus de la perfection, et s’il faut l’avoir avec les autres, il faut aussi l’avoir avec soi-même ».

Agir avec amour : « Ce n’est pas par la grandeur de nos actions que nous plaisons à Dieu, mais par l’amour avec lequel nous les faisons ».

La sainteté pour tous : « C’est une erreur, une hérésie, de vouloir bannir la vie dévote de la compagnie des soldats, de la boutique des artisans, de la cour des princes, du ménage des gens mariés…. Où que nous soyons, nous pouvons et devons aspirer à la vie parfaite ». Il disait encore : « Nous sommes tous appelés à la sainteté… tous sans aucune exception ».

Il faut aimer notre vocation et vivre pleinement « là où le Seigneur nous a plantés ».

Faire son devoir d’état avec amour : « Les grandes œuvres ne sont pas toujours en notre chemin, mais nous pouvons à toutes heures en faire de petites excellemment, c’est-à-dire avec un grand amour. »

Prières de saint François de Sales

La prière « Je crie vers Toi, ô mon Dieu »

Je crie vers Toi, ô mon Dieu, je prononce ton Nom très saint, mais sans pouvoir jamais te saisir ! Seigneur mon Dieu, tu es plus grand que nos paroles, plus silencieux que notre silence, plus profond que nos pensées, plus élevé que nos désirs. Donne-nous, ô Dieu souverain, si grand et si proche, un cœur vivant, des yeux nouveaux, pour te découvrir et pour t’accueillir quand tu viens à nous.

Ainsi soit-il.

Prière à la Vierge Marie pour les enfants de saint François de Sales

Vierge Marie, mère de Dieu et notre mère, c'est à vous que nous adressons avec confiance tranquille et paisible.

Mère du Christ et de l'Église, bénissez nos enfants. Nous vous les confions.

Apprenez-leur à ouvrir les yeux sur ce qui est beau, leur esprit à ce qui est vrai, leur cœur vers ce qui est bien.

Eveillez-les à l'écoute des plus petits et au partage

Mieux que nous, veillez et prenez les pour vos enfants dans le Christ.

Bénissez tous ceux qui nous entourent.

Prenez en main notre vie dans l'amour de votre fils le Christ Jésus.

Amen.