Vous êtes ici :
Saint Augustin : vie, spiritualité, œuvre, prières

Saint Augustin : vie, spiritualité, œuvre, prières

129808-saint-augustin

Un ami intime pour grandir

Etudiant, il perd la foi et prend des chemins de traverse. Mais son désir profond de vérité le ramène au Christ et en fera un Père et Docteur de l’Eglise ! Berbère pétri de culture gréco-latine, il saura l’intégrer à la pensée chrétienne, façonnant ainsi toute la culture occidentale. Qu’il s’agisse du rapport à la cité des hommes, entre foi et raison, conscience politique et personnelle, laïcité et juste engagement chrétien, ou qu’il s’agisse du rapport de notre moi intime à la cité de Dieu, l’exigence de vérité d’Augustin comme ses Confessions en font un ami proche et fidèle, aux conseils plus actuels que jamais.

(Retrouvez d’autres saintes et saints dans le guide des saints sur Hozana)

Biographie de saint Augustin

La vie de saint Augustin se retrace aisément grâce à ses nombreux écrits et notamment aux Confessions. Augustinus Aurelius est né le 13 novembre 354 à Thagaste, dans la province de Numidie, en Afrique romaine. Il est le fils de Patrice, un païen qui deviendra catéchumène et de Monique, une fervente chrétienne. La future sainte Monique eut une bonne influence sur son fils qu’elle éduqua dans la foi chrétienne. En 365, il part étudier la grammaire à Madaure puis poursuit ses études en rhétorique à Carthage en 370. Là, il vit en concubinage et a un fils, Adéodat, auquel il est très attaché. La lecture de Cicéron va éveiller chez le jeune homme l’amour pour la sagesse et lui donne envie de comprendre la Bible, mais cette première approche de l'Écriture Sainte est infructueuse et, déçu, le jeune homme adhère au manichéisme.

Il devient professeur à Carthage puis part enseigner à Rome et à Milan où il fait la rencontre d’un évêque, saint Ambroise, dont il écoute les prédications. Celles-ci vont permettre à Augustin de réconcilier en Jésus-Christ la philosophie et la Bible, difficulté qui lui avait autrefois semblé insurmontable et qui avait bloqué son avancée vers le christianisme. Il lit les livres des platoniciens et les épîtres de saint Paul et en 386, Augustin vit une conversion fulgurante au jardin de Milan. Après avoir renvoyé sa concubine, Augustin s’installe avec sa mère et son fils à Milan pour se préparer au baptême, il fait une retraite à Cassiciacum. C’est à cette période qu’Augustin rédige les Dialogues et les Soliloques.

La nuit de Pâques 387, Augustin est baptisé par saint Ambroise dans la cathédrale de Milan, en même temps qu’Alypius et Adéodat son fils. La même année il vit l’extase d’Ostie mais peu après, sa mère tombe subitement malade et meurt, Augustin en a le cœur déchiré. Suite à cela, il fait un second séjour à Rome puis part pour l’Afrique avec l'idée de mener une vie commune, de type monastique, au service de Dieu. A partir de 388, Augustin vit en communauté à Thagaste et, en 391, il est ordonné prêtre à Hippone où il fonde le monastère du jardin. Avec plusieurs compagnons, il partage son temps entre la prière, l'étude et la prédication. 

En 396 il est nommé évêque titulaire d’Hippone, charge qu’il tiendra durant 35 ans exerçant une grande influence dans la conduite de l'Eglise catholique d'Afrique romaine. Augustin se révèle être un évêque exemplaire : il prêche plusieurs fois par semaine, tout en assistant les pauvres et les orphelins, il s'occupe de la formation du clergé et de l'organisation des monastères féminins et masculins. Parallèlement, l'évêque écrit ses deux œuvres les plus célèbres : en 397 il commence la rédaction des Confessions et en 413 celle de La Cité de Dieu.  

Augustin participe aux conciles à Carthage, puis, en 411 à la Conférence de Carthage entre les évêques catholiques et donatistes. Il engage aussi la lutte contre Pélage qui se conclut en 416 par le Concile à Milève contre les Pélagiens. Ainsi, l’évêque d’Hippone fit face à des hérésies tenaces sources de division et s'affirma comme l'un des représentants les plus importants du christianisme de son époque. En 426, après avoir désigné un successeur, Augustin rédige les Révisions. En 429, arrivent les Vandales en Afrique et Hippone est assiégée. C’est dans ces circonstances qu’Augustin tomba malade, son ami Possidius raconte qu’il fit afficher les psaumes pénitentiels sur le mur de sa chambre et passa les derniers jours de sa vie à les lire en pleurant à chaudes larmes, il mourut le 28 août 430.

Le rayonnement de saint Augustin

Saint Augustin est canonisé en 1298 par le pape Boniface VIII. Considéré comme l’un des plus grands Pères de l’Eglise latine, il est proclamé docteur de l’Eglise l'année de sa canonisation. Fêté le 28 août, il est le saint patron des théologiens. Cet homme particulièrement intelligent, à l’esprit hors du commun, a donné à la postérité un enseignement d’une richesse exceptionnelle qui a nourri des myriades de chrétiens au cours des âges. Il est aussi connu de ceux qui connaissent peu le christianisme tant son influence politique, culturelle et philosophique fut importante, on retient ses pensées philosophiques sur le temps et sur la mort en particulier. Mais c’est son influence spirituelle qui est la plus remarquable.

Spiritualité et doctrine de saint Augustin

Les catéchèses de Benoît XVI sur saint Augustin sont lumineuses pour comprendre la spiritualité du saint évêque d’Hippone. Voici plusieurs points essentiels développés par saint Augustin, de belles citations permettent d'éclairer sa pensée :

  • La proximité de Dieu avec l’homme

Saint Augustin perçoit cette proximité avec une vive intensité, il dit dans les Confessions : « Tu nous as faits pour toi, Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne demeure en Toi. » « Donne-moi la force de te chercher ô toi qui m’a permis de te trouver, et qui m’a fait espérer te trouver davantage. »

  • L’intériorité spirituelle 

Saint Augustin prône un retour à l’intériorité spirituelle pour rencontrer Dieu. Il dit dans ses Sermons : « Reviens à ton cœur et de là va à Dieu. Le chemin sera court si tu commences par revenir à ton cœur…Tu te laisses troubler par ce qui se passe au dehors de toi, et tu te perds ». Saint Augustin invite à faire silence pour être à l’écoute de la brise légère et à effectuer une introspection car Dieu se trouve au-dedans de nous : « Ne te borne pas à la surface ; descends en toi-même, pénètre jusque dans l’intérieur de ton cœur. Fouille soigneusement ton âme » (Sermons). Cette attention au mystère de Dieu qui se cache derrière le « moi » est une chose extraordinaire et sans précédent.

  • La foi et la raison

Ce thème est très important pour saint Augustin qui ayant reçu la foi enfant par sa mère la délaissa ensuite ne parvenant pas à la comprendre de manière raisonnable. Après sa conversion qui lui donna de grandes lumières spirituelles, il exprima souvent cette alliance essentielle entre foi et raison : ce sont « les deux forces qui nous conduisent à la connaissance ».

Héritage de saint Augustin : les chanoines réguliers de saint Augustin

Lorsqu'il revint en Afrique en 388, saint Augustin établit une communauté à Thagaste. Pour celle-ci, il rédigea une règle, connue aujourd’hui comme la Règle de saint Augustin. Celle-ci servit de base aux Chanoines réguliers de saint Augustin. Existant depuis le Moyen-Âge, ces clercs vivent en communauté dans un monastère tout en exerçant un ministère sacerdotal et pastoral au sein des paroisses. 

Œuvres de saint Augustin

Saint Augustin est le Père de l’Eglise qui a laissé le plus grand nombre d’œuvres, on recense plus de 1000 publications diverses: écrits philosophiques, apologétiques, doctrinaux, moraux, monastiques, exégétiques, antihérétiques. A cela s’ajoutent des lettres et des homélies. Parmi ces écrits il y a plusieurs œuvres exceptionnelles de grande envergure théologique et philosophique.

  • Les Confessions sont certainement l’œuvre la plus célèbre de saint Augustin. Écrite en louange à Dieu, elle forme une extraordinaire autobiographie spirituelle. Cette œuvre est, durant de longs siècles, unique pour l’attention qu’elle porte à la vie intérieure et à la psychologie. 

  • La Cité de Dieu, écrit entre 413 et 426, est l’ouvrage le plus reproduit par les copistes du Moyen Age. Cet œuvre imposante est décisive pour le développement de la pensée politique occidentale et pour la théologie chrétienne de l'histoire .

  • De la Trinité, dans cette œuvre, saint Augustin cherche à comprendre le mystère insondable de l'être trinitaire qui est la plus réelle et la plus profonde unité de Dieu.

  • Le Traité sur la virginité, est une œuvre majeure de saint Augustin, il y défend la virginité perpétuelle de Marie. Il dit : « Ce qui rehausse le mérite de sa virginité, ce n'est point que Jésus-Christ, en descendant en elle, s'en soit fait le gardien avant tout contact avec son époux, c'est que cette virginité était déjà par elle consacrée à Dieu avant que le Sauveur ne la choisisse pour sa Mère.»

Prier avec saint Augustin

Prière « Ne pleure pas si tu m'aimes » de saint Augustin 

« Ne pleure pas si tu m'aimes. Si tu savais le don de Dieu et ce que c'est que le Ciel. Si tu pouvais d'ici entendre le chant des Anges et me voir au milieu d'eux. Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons et les champs éternels, les nouveaux sentiers où je marche ! Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté devant laquelle toutes les beautés pâlissent. Quoi, tu m'as vu, tu m'as aimé dans le pays des ombres et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer dans le pays des immuables réalités ! Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux qui m’enchaînaient et, quand un jour que Dieu connaît et qu'il a fixé, ton âme viendra dans ce ciel où l'a précédée la mienne, ce jour-là tu me reverras, tu retrouveras mon affection épurée. A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse, infidèles aux souvenirs et aux vraies joies de mon autre vie, je sois devenu moins aimant. Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur, non plus attendant la mort, mais avançant d'instant en instant avec toi dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie. Essuie tes larmes et ne pleure plus si tu m'aimes. »

Prières à saint Augustin

Prière a saint Augustin:

Ô bienheureux saint Augustin le Seigneur vous a choisi pour être le pasteur de son Église et il vous a rempli de son Esprit de Sagesse et d’intelligence.

Vous avez été également choisi pour être le père et le protecteur de notre maison.

Toute votre vie, vous avez cherché Dieu de toute l’ardeur de votre cœur.

Dans la foi, la confiance, l’amour et la persévérance puisque vous êtes notre Père, nous vous prions :

À travers les grâces que nous désirons, obtenez-nous d’être fortifiés dans la foi, l’espérance et l’amour sur le chemin de la vie, d’être comme vous assoiffés de Dieu source de la vraie sagesse et de ne trouver notre repos qu’en Lui seul, auteur de l’éternel amour.