Vous êtes ici :
Saint Jean

Saint Jean

Saint Jean

L’ami à qui l’on peut tout dire

Jean est le premier à suivre Celui que le Baptiste désigne par ces mots : "Voici l'Agneau de Dieu". A la Cène, sur le cœur de Jésus il reçoit en confidence le nom de celui qui trahit. Au Calvaire, il est le seul des Douze à demeurer au pied de la Croix… Et Jésus lui confie sa Mère. Au matin de Pâques, il précède Pierre au tombeau : "Il voit, il croit." La pureté de son amour lui donne un regard d’aigle. Au soir de sa vie il peut contempler l’Apocalypse, ce déroulement de l’histoire du Salut jusqu’à l’avènement de la Jérusalem Nouvelle. Il ne sait plus que répéter "Dieu est amour »…

(Retrouvez d’autres saintes et saints dans le guide des saints sur Hozana)

Vie de saint Jean, apôtre et evangéliste

Saint Jean, à distinguer de saint Jean-Baptiste le précurseur, est l’un des douze apôtres de Jésus. Né à Bethsaïde en Galilée, il est l’un des fils de Zébédée, exerçant le métier de pêcheur sur le lac de Tibériade. Jean fait d’abord partie des disciples de Jean le Baptiste jusqu’à ce que celui-ci leur présente le Messie : “l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde”. Son frère Jacques dit le Majeur est aussi choisi par Jésus pour faire partie des Douze. Dans l’évangile, Jean et Jacques sont appelés les Fils du Tonnerre. Leur mère, Salomé, est l’une des femmes disciples qui accompagne Jésus et Marie durant les trois années de la vie publique. Il est question d’elle dans l’évangile lorsqu’elle demande pour ses fils des places de choix dans le Ciel auprès du Christ (Mt 20, 20-23). 

Saint Jean, le plus jeune des Douze, est appelé le disciple préféré de Jésus. Plusieurs scènes de l’Evangile indiquent que, comme Marie-Madeleine, Jean est celui qui “choisit la meilleure part” tenant compagnie à Jésus et se réfugiant sur son cœur : lors de la dernière Cène, Jean repose sa tête sur la poitrine du Sauveur, peu après il se tient au pied de la Croix. Dans l’une de ses dernières paroles, Jésus l’uni spécialement à sa mère : “Femme voici ton fils”, puis s’adressant au disciple: “Voici ta mère”. Jean est à la fois celui qui aime le plus Jésus et celui qui en est particulièrement chéri, c’est “le disciple que Jésus aimait”. Avec les apôtres saint Pierre et saint Jacques, Jean fait partie du trio que choisit Jésus dans les grands moments : résurrection de la fille de Jaïre, Transfiguration sur le Thabor et Agonie au Jardin des Oliviers. Lors de la Résurrection du Christ, Jean est celui qui arrive le premier au tombeau disant de lui-même “il vit et il crut” cependant il laisse humblement Pierre entrer le premier. Saint Jean est l’auteur du quatrième évangile : l’évangile selon saint Jean, ainsi que des trois lettres de Jean et de l’Apocalypse. Jean est le seul des apôtres qui ne soit pas mort martyr. D’après saint Irénée et saint Jérôme, il vécut encore de longues années après la mort du Christ ainsi que l’avait annoncé Jésus par cette parole mystérieuse « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? » (Jn 21, 22-23). Jean vécut de longues années à Ephèse avec la Vierge Marie, s’imprégnant de la sainteté de Marie. Finalement exilé sur l’île de Patmos, l’infatigable apôtre de l’amour du Christ y meurt à l’âge de 84 ans. Peu après son ensevelissement, son tombeau est trouvé vide et devient un lieu de guérisons répandant, chaque 8 mai, une cendre miraculeuse.

 

Représentations de l’évangéliste Jean

Dans l’iconographie, Jean l’évangéliste est représenté par l’aigle, ce symbole trouve son origine dans la vision du prophète Ezéchiel. Parmi ses attributs, on trouve : le livre, qui indique l’évangile dont il est l’auteur, la cuve d’huile bouillante, en souvenir du miracle ou, jeté dans cette cuve, Jean en ressorti indemne. Les représentations le montrent une palme à la main, elle lui fut donnée par la Vierge mourante. Enfin saint Jean est représenté avec une coupe de laquelle sort un serpent. Cela fait mémoire du miracle au cours duquel Jean fut préservé des effets d’un poison mortel. 

La saint Jean

Lorsque l’on parle de la Saint Jean, il faut distinguer la saint Jean d’été de la saint Jean d’hiver. C’est ainsi que les chrétiens ont pris l’habitude de distinguer les deux fêtes l’une de l’autre. L’une est la fête du baptiste et l’autre la fête de l’apôtre et ami fidèle de Jésus. La saint Jean-Baptiste est célébrée la nuit du 23 au 24 juin, c’est la saint Jean d’été. A cette occasion, on allume un grand feu de joie : le feu de la saint Jean. La fête de Jean l’apôtre est célébrée le 27 décembre, c’est la saint Jean d’hiver. 

Oeuvres de l’évangéliste saint Jean

Bien que les exégètes modernes présentent une contestation, toute la tradition chrétienne jusqu’au XIXe siècle est unanime et voit dans l’apôtre Jean l’auteur de l’évangile qui porte son nom. Les écrits johanniques que l’on retrouve dans la Bible, dans le Nouveau Testament se caractérisent par une unité de style, de thèmes et de vocabulaire. 

L’évangile selon saint Jean

Cet évangile se démarque des trois autres (évangiles de Matthieu, Marc et Luc) par sa hauteur de vue spirituelle, on l’appelle “la Fleur des Evangiles" ou encore “Evangile du Logos” (le Verbe de Dieu). Cet évangile est centré sur le mystère de l’incarnation du Verbe et manifeste pleinement la divinité du Christ. 

 

Les Lettres de saint Jean

Elles sont au nombre de trois et ont vraisemblablement été écrites à Ephèse. Portant sur l’amour et la foi, ces lettres viennent réaffirmer des vérités spirituelles fondamentales pour faire face à l’attaque des doctrines gnostiques.

L’apocalypse selon saint Jean

L’Apocalypse est le livre qui clôt le Nouveau Testament. Ce livre extraordinaire est révélé par des visions à saint Jean alors qu’il est déjà âgé et exilé sur l’île de Patmos. C’est le seul livre prophétique du Nouveau Testament. Apocalypse signifie “révélation”, de fait ce livre présente de manière symbolique des évènements à venir ou déjà accomplis, en lien avec la Fin des Temps

Prier avec saint Jean sur Hozana

Saint Jean est l’apôtre bien-aimé du Seigneur. Prenons exemple sur lui et marchons sur ses pas grâce à ces communautés de prières sur Hozana