Vous êtes ici :
Guide des saints

Guide des saints

La Saint-Sylvestre, l’Esprit Saint, le vendredi saint, le saint du jour, saint Bernard… Saint, saint, saint ! Bien qu’il puisse paraître anodin, le mot saint est associé à de nombreux aspects de nos vies. Il apparaît dans le nom de certaines régions: Saint Malo, Saint-Barthélémy... La fameuse ville de San Francisco est elle aussi attribuée à un saint : son nom lui vient de la traduction espagnole de Saint François d’Assise.

Saint” organise notre quotidien : sur nos calendriers, nous guettons parfois le saint du jour. Mais qui sont les saints, pour nous chrétiens ? Qu’ont-ils à nous apprendre ? Au travers de ce guide, approfondissez le mystère de la sainteté, et partez à la découverte de nombreuses vies de saints passionnantes et inspirantes !

Un saint, qu’est ce que c’est ?

Pas de surprise ici, le mot saint est issu de la religion. La sainteté désigne le caractère d’une personne ou d’une chose sainte : le Saint-Esprit, la présence réelle de Jésus au Saint-Sacrement, les Saintes Écritures etc. 

Si l’on se réfère aux langues, le mot saint vient du latin sanctus, et est traduit en grec par hagios (on appelle une “hagiographie” la biographie d’un saint). Le mot fait référence à ce qui est vénérable, qui s’élève vers le sacré, ce qui est pur, ce qui rapproche de Dieu. 

Touchés par la grâce, remplis de vertu, les saints consacrent leurs vies à suivre pleinement le Christ. Attention, il ne faut pas entendre là qu’un saint est un super-héros. Disons plutôt que les saints ont le rôle de modèles pour leurs frères et sœurs. Martyrs, rois, moines, nonnes, riches, pauvres, hommes, femmes... peu importe leurs origines, les saints sont tous des exemples de vies pleinement données au Christ et aux autres. Ils sont l’image de la promesse céleste sur terre, et c’est pourquoi nous pouvons leur demander d’intercéder pour nous. Lorsque nous demandons l’intercession des saints dans notre prière, nous croyons qu’ils peuvent porter devant Dieu toutes nos intentions de prières : pour nous-mêmes, nos proches et notre famille, pour l’Eglise, pour le monde.

“Vous serez saints pour moi, car je suis saint, moi, l’Éternel ; je vous ai séparés des peuples, afin que vous soyez à moi.” (Lévitique 20 : 26)

Qui est Saint ?

Eh bien, pour commencer, Dieu est saint ! Plus que cela, Dieu est la sainteté

“Saint est le Seigneur, Dieu de l’univers
 Hosanna au plus haut des cieux !” 

Mais chacun d’entre nous est également appelé à la sainteté. C’est la vocation de chaque baptisé ! 

Il n’est en effet pas nécessaire d’être prêtre, religieuse, ou d’être doté d’un don extraordinaire de guérison ou de prophétie pour être saint. Quel que soit notre âge et notre état de vie, être saint, c'est chercher à accomplir la volonté de Dieu là où nous sommes, ici et maintenant. C’est vivre notre vie avec lui, l’aimer et aimer les personnes qu’il met sur notre chemin, ne plus vivre centré sur nous-même et notre orgueil mais centré sur lui et sa volonté. Ce n’est pas toujours chose facile, et prendre exemple sur d’autres peut parfois nous aider à avancer sur ce chemin vers la sainteté. La charité dont fait preuve une grand-mère, ou un ami, peut parfois nous toucher particulièrement et nous édifier. Ce qu’ont vécu la bienheureuse Chiara Luce ou sainte Thérèse de Lisieux, au coeur de leur vie ordinaire, peut également nous parler et nous inspirer ! C’est d’ailleurs ce qu’on appelle le devoir d’état : vivre sa vie comme elle est selon ses responsabilités et devoirs.

Mais, si tout le monde peut être saint, pourquoi ce nom n’est donné qu’à certaines personnes ? D’un point de vue officiel, le culte des saints est pratiqué par les branches catholiques et orthodoxes du christianisme. Ainsi, les personnes saintes telles que nous les connaissons ont été officiellement reconnues comme telles par l’Eglise, suite à un long procès de canonisation codifié depuis le Xe siècle. Plusieurs étapes précèdent en outre la canonisation : la personne doit d’abord être reconnue comme vénérable, puis comme bienheureuse (suite à un procès de béatification), et peut ensuite, ou non, être déclarée sainte. Attention, cela ne veut évidemment pas dire que l’Eglise considère que seules les personnes officiellement canonisées sont saintes ! Elle sait bien que pour Dieu, qui connaît tous les coeurs, beaucoup d’autres personnes sont saintes, mais elle se doit d’être prudente et de n’ériger en exemples de perfection chrétienne que des personnes dont un très grand nombre de témoignages et d’éléments attestent de la sainteté. 

Diversité et rayonnement des saints et saintes de Dieu

Il existe de très nombreux saints, depuis les premiers temps du christianisme jusqu’à aujourd’hui. Ils ont suivi de multiples chemins, certains plus tortueux que d’autres. Ils ont développé leurs charismes, chacun à sa manière, pour toujours mieux servir et aimer Dieu et leurs prochains. Découvrez ces magnifiques exemples et laissez-vous inspirer ! 

Les saints qui ont fait l’Eglise : saints des premiers temps, pères et docteurs de l’Eglise, papes canonisés

Parmi les saints, il y a notamment tous ceux qui ont accompagné le Christ dans sa vie. 

Qui sont les docteurs de l'Eglise ? Il y a actuellement 37 docteurs de l’Eglise, reconnus comme tels entre le XIII et le XXIème siècle.
Ces saints et saintes sont reconnus - outre pour leur grande foi - pour leurs apports théologiques importants au christianisme. En voici la liste :

De très nombreux papes sont devenus saints, parmi les plus récents, nous pouvons citer saint Pie X, saint Jean-Paul II.

Les saints aux destins extraordinaires : martyrs, thaumaturges, mystiques

Quand nous pensons aux saints, nous avons souvent en tête les martyrs, prêts à mourir pour leur foi : saint Christophesaint Nicolassainte Barbesainte Luciesainte Maria Gorettisaint Etienne, sainte Catherine, saint Maximilien Kolbe, saint Charles de Foucauld

Il y a également des saints mystiques, 

Mais ces destins extraordinaires le sont parfois par ce chemin de sainteté fait en très peu de temps ; c’est le cas des saints qui, morts très jeunes, avaient déjà illuminé le monde de leur foi : saint Dominique Savio (14 ans), saint Gérard Majella (29 ans), sainte Claire de Castelbajac (22 ans) et, très récemment, saint Carlo Acutis (15 ans).

Les œuvres et héritages des saints

Certains saints sont aussi connus pour leurs œuvres, courant spirituel, ordres religieux, missions ... 

Les saints proches de nous

Mais les saints sont aussi des chrétiens qui nous sont familiers :

ou tout simplement parce qu’ils sont nos contemporains, ayant partagé le même siècle, voire vécu les mêmes événements que beaucoup d’entre nous : saint Padre Pio, sainte Jeanne Beretta Molla, Edith Stein, sainte Elisabeth de la Trinité, Mère Teresa ...

Les bienheureux et procès en béatification

Sur le chemin de la sainteté, bien d’autres avancent et nous montrent la voie :

Pour aller plus loin : La sainteté dans la Bible et dans le Magistère 

La sainteté dans la Bible 

Jésus Christ est le modèle parfait de la sainteté dans la Bible, et les Béatitudes sont pour nous un chemin pour répondre à la sainteté. On les retrouve dans l’Evangile de Matthieu au chapitre 5. 

La Sainte Ecriture nous interpelle aussi sur la sainteté, à travers divers autres versets, comme par exemple : 

« Comme des enfants qui obéissent, cessez de vous conformer aux convoitises d’autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance, mais, à l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, puisqu’il est écrit : Vous serez saints, car moi, je suis saint » (1P 1: 14-16) 

« Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière » (1P 2,9) 

« Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification ; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité ; 4 c'est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l'honnêteté, » (1 Th 4:3-4) 

Et bien d’autres versets ...

La sainteté dans le Magistère 

Dans le Concile Vatican II : 

Lumen Gentium, la constitution dogmatique sur l'Église du Concile Vatican II, traite de l’appel à la sainteté dans les numéros 40 à 42, intitulées respectivement l’appel universel à la sainteté, les formes multiples d’exercice de l’unique sainteté, voies et moyens de la sainteté. 

Voici ci-dessous quelques extraits : 

« Les disciples du Christ sont véritablement devenus par le baptême de la foi, fils de Dieu, participants de la nature divine et, par la même, réellement saints. Cette sanctification qu’ils ont reçue, il leur faut donc, avec la grâce de Dieu, la conserver et l’achever par leur vie…» (LG 40). 

« Chacun doit inlassablement avancer, selon ses propres dons et fonctions. Chaque fidèle doit s’ouvrir à la Parole de Dieu…, participer fréquemment aux sacrements, surtout à l’Eucharistie, et aux actions sacrées, s’appliquer avec persévérance à la prière, à l’abnégation de soi-même, au service actif de ses frères et à l’exercice de toutes les vertus. C’est donc la charité envers Dieu et envers le prochain qui marque le véritable disciple du Christ…» (LG 41) 

Dans le Code de Droit Canonique : 

« Tous les fidèles doivent, « chacun selon sa condition propre, s’efforcer de mener une vie sainte et de promouvoir la croissance et la sanctification continuelle de l’Église » (canon 210) 

Dans Gaudete et Exsultate : 

Gaudete et exsultate, signifiant en français, Réjouissez-vous et exultez, est une exhortation apostolique du pape François publiée en avril 2018 sur l'appel à la sainteté dans le monde actuel. Composée d’une quarantaine de pages, elle est divisée en 5 chapitres. Voici ci-dessous l4 qui montre bien que chacun est appelé à la sainteté, et que cette dernière ne dépend pas d’un état de vie quelconque. 

« Pour être saint, il n’est pas nécessaire d’être évêque, prêtre, religieuse ou religieux. Bien des fois, nous sommes tentés de penser que la sainteté n’est réservée qu’à ceux qui ont la possibilité de prendre de la distance par rapport aux occupations ordinaires, afin de consacrer beaucoup de temps à la prière. Il n’en est pas ainsi. Nous sommes tous appelés à être des saints en vivant avec amour et en offrant un témoignage personnel dans nos occupations quotidiennes, là où chacun se trouve. Es-tu une consacrée ou un consacré ? Sois saint en vivant avec joie ton engagement. Es-tu marié ? Sois saint en aimant et en prenant soin de ton époux ou de ton épouse, comme le Christ l’a fait avec l’Église. Es-tu un travailleur ? Sois saint en accomplissant honnêtement et avec compétence ton travail au service de tes frères. Es-tu père, mère, grand-père ou grand-mère ? Sois saint en enseignant avec patience aux enfants à suivre Jésus. As-tu de l’autorité ? Sois saint en luttant pour le bien commun et en renonçant à tes intérêts personnels » (14, Exhortation apostolique Gaudete et Exsultate, Pape François)

  

Priez et cheminez avec les saints et les saintes sur Hozana

Hozana vous propose de nombreuses neuvaines à différents saints et saintes catholiques. Au-delà des ces propositions spécifiques, retrouvez des communautés pour découvrir la richesse de ces saints :
- Retrouvez chaque matin une petite présentation audio du saint du jour,
- Laissez vous inspirer par 6 saints et saintes et leur parcours hors du commun,
- Rejoignez la communauté Cheminer avec les saints en terre de France et recevez régulièrement la présentation d'un saint qui a marqué la France.