Facebook PixelSainte Thérèse Bénédicte de la Croix, Edith Stein : vie, écrits, spiritualité - Hozana
Vous êtes ici :
Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix, Edith Stein : vie, écrits, spiritualité

Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix, Edith Stein : vie, écrits, spiritualité

Biographie d’Edith Stein

Edith Stein naît le 12 octobre 1891 à Breslau en Prusse dans une famille juive. Bien que son éducation soit marquée par le judaïsme, elle s’en éloigne et abandonne toute croyance. Elle se met alors en quête de la vérité et après avoir quitté l’école pour un temps, elle entreprend des études en psychologie et philosophie. D’une intelligence vive, elle présente une thèse sur l’empathie et devient la première femme docteur en philosophie. Elle devient assistante d’Edmund Husserl et s’intéresse alors au phénomène religieux. De plus elle est frappée par la foi de plusieurs personnes, notamment une femme priant seule à l’église et une amie veuve qui traverse le deuil en puisant sa force dans sa foi. En 1921, la lecture de l’autobiographie de sainte Thérèse d’Avila met fin à sa longue recherche de la foi véritable et la décide à demander le baptême.

Forte de ses compétences philosophiques et de sa foi, Edith va pendant dix ans enseigner au couvent des dominicaines de Spire avec pour objectif de valoriser une vision chrétienne de la personne humaine. Avec la montée du nazisme elle est interdite d’enseignement en raison de son origine juive. Elle entre au Carmel de Cologne en 1933 et prend le nom de Thérèse Bénédicte de la Croix, elle témoigne de sa vocation en disant : « Depuis près de 12 ans le Carmel était mon but, depuis que la vie de notre Sainte Mère Thérèse était tombée entre mes mains ». Ce choix entraîne une nouvelle rupture avec sa famille, spécialement avec sa mère qui ne comprend pas cette décision. Edith, désormais sœur carmélite poursuit sa croissance spirituelle, parmi ses modèles, on retrouve saint Jean de la Croix et sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Elle choisit de marcher à la suite du Christ, sous le signe de la croix, face au mal qui se déchaîne autour d’elle. Pleinement lucide sur le nazisme, elle quitte l’Allemagne en 1938 et part pour le carmel d’Echt en Hollande. Suite à une dénonciation des exactions nazies par les évêques hollandais, le pouvoir national-socialiste décide de déporter tous les chrétiens d’origine juive. Edith Stein est déportée à Auschwitz le 1er août 1942 où elle meurt le 9 août 1942 dans les chambres à gaz.

Sœur Thérèse Bénédicte de la Croix est canonisée par le pape Jean-Paul II le 11 octobre 1998 et proclamée co-patronne de l’Europe en 1999 avec sainte Brigitte de Suède et sainte Catherine de Sienne.

(Retrouvez d'autres saintes et saints dans le guide des saints sur Hozana.)

Ecrits et spiritualité d’Edith Stein

Sœur Thérèse Bénédicte de la Croix a laissé énormément d’écrits qui expriment sa spiritualité. Ses textes nous livrent son enseignement lumineux pour notre temps. Parmi tous ces écrits, l’on peut citer sa Lettre au pape Pie XI du 12 avril 1933, ses conférences, ses Correspondances, son Testament, ses Poésies. De plus, sainte Thérèse Bénédicte de la Croix livre son message spirituel par ses écrits dont voici de lumineuses citations.

  • Sur la femme, dans son ouvrage « la Femme, cours et conférences. La destination de la femme », elle dit : « La réalité de l’âme et du corps de la femme est construite pour la maternité naturelle, et la création de la descendance sanctifiée par le sacrement du mariage, est partie intégrante du processus vital de l’Église ». 
  • Sur le mystère de la croix, sœur Thérèse Bénédicte de la Croix écrivit dans son ouvrage « La science de la croix » : « La mort sur la Croix est en effet le moyen de rédemption, qu’a inventé la sagesse insondable de Dieu ».
  • Sur la Vierge Marie : « En Marie, nous rencontrons l’image même de la pureté virginale. Qu’est ce qui aurait pu déterminer sa décision, si ce n’est le désir d’être la Servante du Seigneur, de Lui appartenir à Lui seul, et d’être à sa disposition ».
  • Sur l’eucharistie : « Vivre de l’Eucharistie nous contraint à sortir totalement des étroites limites de notre vie personnelle pour nous enraciner et nous faire croître dans toutes les dimensions de la vie du Christ. » dans l’ouvrage Mystère de Noël.
  • Sur la vie religieuse et sa vocation de carmélite voici ce qu’elle dit : « Je franchis, dans une paix profonde, le seuil de la Maison du Seigneur. Toujours, il m’avait semblé que le Seigneur me réservait une part au Carmel, une part que je ne pourrai trouver nulle part ailleurs ».
  • Sur l’Eglise et le Christ : dans l’ouvrage l'Être Fini et l'Être Éternel, elle dit : « Par l’incarnation du Verbe, la nature humaine est remplie de vie divine, par ce débordement de vie, le Christ devient, dès le premier instant de son existence humaine, un esprit dispensateur de vie ».

Prier avec sainte Thérèse Bénédicte de la Croix

Prière de sainte Thérèse Bénédicte de la Croix

Ô Seigneur Dieu donne-moi tout ce qui peut me conduire à Toi.

Ô Seigneur Dieu éloigne de moi tout ce qui peut me détourner de Toi.

Ô Seigneur Dieu fais aussi que je ne sois plus mienne, mais que je sois entièrement tienne.

Amen

Prières à Edith Stein