Vous êtes ici :
Saint Maximilien Kolbe: vie, prières, citations

Saint Maximilien Kolbe: vie, prières, citations

129838-saint-maximilien-kolbe

Le cran d’une passion de feu

Il est franciscain. Sa spiritualité : le don de soi total à l’Immaculée. Précurseur de l’apostolat par les medias, il crée une maison d'édition pour publier la gloire de Marie. Il avait dit : ‘L'amour ne se repose jamais, mais se propage comme un feu dévorant’…A Auschwitz où il est prisonnier, il offre de mourir à la place d'un père de famille. Les nazis brûlent son corps. Se réalise alors ce qu'il avait écrit dans son journal, encore enfant : « Mon idéal : vivre pour l'Immaculée. Devenir un peu de cendres, et être dispersé aux quatre coins de l'univers pour sa gloire ». Son cœur enflammé embrase déjà la génération sainte du troisième millénaire !

(Retrouvez d’autres saintes et saints dans le guide des saints sur Hozana)

Biographie de Maximilien Kolbe

Raymond Kolbe naît à Lodz en Pologne le 8 janvier 1894. Ses parents sont très religieux, son père fait partie du tiers-ordre franciscain, ils ont choisi de vivre pauvrement par amour du Seigneur. La famille a une grande dévotion pour la Vierge Marie et part chaque année en pèlerinage à pied à Czestochowa. A 10 ans, Raymond vit un événement bouleversant. Lors d’une dispute avec sa mère elle lui demande en colère « qu’est-ce que tu vas devenir ? ». Bouleversé par cette question, il va prier à l'église pour être éclairé sur son avenir, c’est alors que la Sainte Vierge lui apparaît tenant dans ses mains deux couronnes, l’une blanche signifiant la pureté, l’autre rouge indiquant le martyre. Raymond accepte les deux couronnes.

A 13 ans Raymond entre au séminaire des franciscains, il devient frère à 16 ans et s’appelle désormais Maximilien. Il part faire des études à Rome et fait sa profession perpétuelle à 19 ans prenant le nom de Maximilien Marie. En 1917, l’anticléricalisme est virulent à  Rome soutenu par un courant franc-maçon. Le jeune homme souhaite que les chrétiens soient plus actifs grâce aux moyens techniques modernes. Il fonde la Mission de l’Immaculé qui veut faire aimer le Seigneur et crée une revue mariale : Le chevalier de l’Immaculée. Il est ordonné prêtre à l'âge de 28 ans et envoyé en Pologne, là il obtient un terrain pour fonder la Cité de l’Immaculée : il y bâtit une chapelle, une menuiserie, des ateliers d’imprimerie avec des machines modernes pour expédier la revue a plus de 60 000 exemplaires. Il est rejoint par d’autres frères, ensemble ils se consacrent à la Sainte Vierge et vivent très pauvrement.

En 1930, il forme le projet de fonder une nouvelle Cité de l’Immaculée en Asie et part avec quatre frères à Nagasaki. Lorsque la bombe atomique explosera en 1945, le couvent restera sur pied. La communauté s’élargit mais Maximilien doit retourner en Pologne. En 1939 les allemands envahissent le pays. Arrivant au couvent, ils détruisent tout, prennent les frères et les déportent dans un camp de concentration. En mai 1941 Maximilien arrive au camp d’Auschwitz, juste après son arrivée, un événement survient. Un prisonnier s’est évadé et la punition est extrêmement sévère : on prend au hasard dix prisonniers pour les laisser mourir dans le bunker de la faim. Un père de famille est désigné et s’écrie « Mon Dieu ! Ma pauvre femme, mes pauvres enfants », entendant cela, le père Kolbe s’avance et dit « Je suis prêtre catholique, je suis vieux, je veux prendre sa place », le commandant acquiesce et le père Kolbe entre dans cette cellule. L’interprète polonais du camp témoigne : « les gens hurlaient dans le bunker, dès lors que le père Maximilien Kolbe est entré ils se sont mis ensemble à prier, chanter et réciter le rosaire, il encouragea ses frères distribuant de l’espérance jusqu’à la fin ». Petit à petit, ils meurent tous les uns après les autres, après trois semaines il ne restait que quatre prisonniers, on envoya donc un infirmier pour en finir avec eux. Maximilien est mort avec un visage paisible le soir du 14 août 1941, alors que s’ouvrait la fête de l’Assomption.

Maximilien Kolbe est proclamé saint par Jean-Paul II le 10 octobre 1982, et fêté le 14 août. Reconnu confesseur et martyr de la foi, il est nommé patron des journalistes.

Prières de Maximilien Kolbe

Voici deux belles prières de saint Maximilien Kolbe notamment sa célèbre prière de consécration à l’Immaculée Conception. Pour déposer ses intentions personnelles à saint Maximilien Kolbe, il existe une belle neuvaine. Elle peut être priée en préparation à sa fête le 14 août.

Prière de consécration à l’Immaculée Conception

Immaculée Conception, Reine du ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et Mère très aimante, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la miséricorde, me voici à tes pieds, moi, pauvre pécheur.

Je t’en supplie, accepte mon être tout entier comme ton bien et ta propriété ; agis en moi selon ta volonté, en mon âme et mon corps, en ma vie et ma mort, et mon éternité.

Dispose avant tout de moi comme tu le désires, pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi : « La Femme écrasera la tête du serpent » et aussi « Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier ».

Qu’en tes mains toutes pures, si riches de miséricorde, je devienne un instrument de ton amour, capable de ranimer et d’épanouir pleinement tant d’âmes tièdes ou égarées.

Ainsi s’étendra sans fin le règne du Cœur divin de Jésus. Vraiment, ta seule présence attire les grâces qui convertissent et sanctifient les âmes, puisque la grâce jaillit du Cœur divin de Jésus sur nous tous, en passant par tes mains maternelles.

Amen.

Prière à la Vierge Immaculée

Ô Vierge immaculée, choisie entre toutes les femmes pour donner au monde le Sauveur ;

Toi qui fus la fidèle servante du Seigneur, donne-nous de répondre à l’appel de Jésus et de le suivre sur le chemin de la vie qui conduit au Père.

Vierge toute donnée à Dieu, arrache-nous au péché, transforme nos cœurs.

Reine des apôtres, fais de nous des artisans du Royaume,

Que notre vie témoigne de l’Évangile au milieu de notre monde en quête de lumière, de vérité et d’amour.

Partage avec nous le souci de ton cœur maternel et aussi ta vive espérance : qu’aucun de tes enfants ne soit perdu.

Ô Mère de Jésus, tendresse de l’Esprit-Saint, que la création entière puisse avec toi célébrer la louange de la miséricorde et de l’amour infini de Dieu.

Citations de Maximilien Kolbe

Le père Maximilien Kolbe était depuis son enfance très dévoué à la Vierge Marie. Il a beaucoup prêché sur l’Immaculée et donne de belles méditations pour la prière du rosaire. Voici plusieurs citations tirées de ses paroles sur la Vierge Marie et son Fils Jésus.

« Marie offre Le Fils : elle est la Vierge de l'offrande totale et du don de soi. Parce qu'elle est propriété parfaite de Jésus, et que Jésus est Dieu et lui-même propriété du Père Éternel ».

« Abandonne-toi chaque jour davantage dans les mains de Jésus et de l'Immaculée ! Ne sois pas bouleversé par les revers et les difficultés, mais abandonne tout à l'Immaculée. Elle peut tout, elle fera ce qu'elle veut ».

« J'ai moi-même peur de la souffrance et de l'humiliation mais je me rassure, en pensant que, même Jésus, dans le Jardin des Oliviers, n'a pas éprouvé un sentiment différent. Les grâces viennent au moment où nous en avons besoin ! »

L’Immaculée « est la Reine du Ciel et de la terre, notre Médiatrice : à travers ses mains se déversent toutes grâces ! O Reine, nous souhaitons de toute notre âme, que vous preniez possession au plus vite et totalement de nos cœurs et de tous les cœurs sans exception. »

Maximilien Kolbe avait un attachement spécial pour Lourdes, lui-même avait été guéri au doigt dans son enfance par un peu d’eau de Lourdes. Il se fait le messager de Lourdes : « A Lourdes, l'Immaculée égraine les perles de son chapelet et encourage Bernadette à le réciter avec elle. Si nous désirons grandir dans l'amour de Jésus, nous devons méditer les mystères du rosaire avec Marie en répétant sans cesse et en chuchotant l'Ave Maria. »

Pour en savoir plus sur l’histoire de Maximilien Kolbe, il existe une biographie de Philippe Maxence qui retrace les événements exceptionnels qui ont marqué sa vie, ce livre s’intitule : Maximilien Kolbe : prêtre, journaliste et martyr (1894-1941). Pour les plus jeunes il existe aussi une BD : « Maximilien Kolbe: Un saint à Auschwitz ».

Sur Hozana, priez avec Maximilien Kolbe

Retrouvez de nombreuses communautés de prière et neuvaines dédiées à des saints sur Hozana, notamment :

- une neuvaine de prière à ce "prophète de la civilisation de l'amour" tel que l'a nommé le pape Jean Paul II,

- une neuvaine pour apprendre à mieux le connaître avec notamment, chaque jour de la neuvaine, une citation du saint et un épisode de sa vie.