Facebook PixelParay-le-Monial: histoire, sanctuaire, communautés religieuses - Hozana
Vous êtes ici :
Paray-le-Monial: histoire, sanctuaire, communautés religieuses

Paray-le-Monial: histoire, sanctuaire, communautés religieuses

Histoire de Paray-le-Monial

En 971, le comte Lambert demande à saint Mayeul d’implanter une abbaye dans cette ville du sud de la Bourgogne. Au XIIe siècle les moines bénédictins construisent l’édifice actuel, fleuron de l’art roman bourguignon. Le couvent est éprouvé par la peste noire de 1346-1348, puis par la guerre de Cent ans, et enfin par les guerres de religions. La magnifique basilique romane est restaurée au XIXe siècle

Au XVIIe siècle c’est le temps de la réforme catholique, dans cet élan de renouveau religieux s’ouvre en 1609 à Paray-le-Monial un prieuré de pères Jésuites. En 1626, un monastère de la Visitation est fondé par Mère Jeanne Françoise de Chantal. L’ordre de la Visitation est alors nouvellement fondé par saint François de Sales, les sœurs reçoivent providentiellement le nom de filles du Cœur de Jésus. En 1632 les sœurs visitandines échangent avec les pères jésuites leur bâtiment pour s’installer à l’emplacement actuel du couvent. Alors que le petit Louis XIV est déjà roi de France naît Marguerite Alacoque le 22 juillet 1647 à Verosvres. Elle entre au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial le 20 juin 1671. Marguerite-Marie en sera une des figures emblématiques en raison des révélations qu’elle va recevoir du Seigneur concernant son Sacré-Cœur. En 1686, les sœurs commencent à répondre aux demandes de Jésus et construisent la première chapelle dédiée au Sacré-Cœur. La fête du Sacré-Cœur demandée par Jésus a lieu le troisième vendredi après la Pentecôte.

Par la suite, la communauté sera dissoute pendant la Révolution mais reviendra s’installer en 1823.

Histoire des apparitions

La vie religieuse de sainte Marguerite Marie fut marquée par de nombreux évènements mystiques. On note quatre épisodes dont les trois grandes apparitions :

Alors novice, Marguerite-Marie était chargée de veiller sur les ânes. Priant sous un bosquet de noisetier, Jésus lui révéla combien sa Passion avait été le témoignage de son amour infini pour les hommes, il lui demanda de s’unir à lui dans l’offrande de ses propres souffrances. La sœur reçut alors saint François d’Assise pour guide spirituel.

La première grande apparition eut lieu le 27 décembre 1673, Jésus invita Marguerite-Marie a reposer sa tête sur sa poitrine et lui confia : « Mon divin Cœur est si passionné d'amour pour les hommes et pour toi en particulier que, ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente charité, il faut qu’il les répande par ton moyen ».

La deuxième apparition a lieu en 1674, alors que Marguerite-Marie prie devant le Saint Sacrement. Jésus se présente à elle éclatant de gloire avec ses cinq plaies brillantes comme des soleils. Il lui rappelle jusqu’où est allé son amour pour les hommes. Jésus propose à Marguerite-Marie de communier tous les premiers vendredi du mois et tous les jeudis soir de s’associer dans la prière à son agonie au Jardin des Oliviers, c’est l’Heure Sainte.

Enfin, en 1675 le Christ se manifesta pour la troisième fois, montrant son Cœur il dit : « Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, qu’il n’a rien épargné jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour et pour reconnaissance je ne reçois que des ingratitudes ».

Le sanctuaire de Paray-le-Monial aujourd’hui

Les communautés religieuses

Aujourd’hui Paray-le-Monial est une ville qui regroupe de nombreuses communautés religieuses.

  • Les sœurs de la Visitation prient pour les intentions du Cœur de Jésus. Elles accueillent les pèlerins qui viennent visiter et prier à la Chapelle de la Visitation, lieu des révélations de Jésus à Sainte Marguerite Marie. 

  • Les jésuites exercent un ministère de confession à la fois des différentes communautés cloîtrées et des pèlerins. Ces derniers peuvent se confesser dans la chapelle Saint Claude. Les pères jésuites accueillent les pèlerins et prêchent des retraites pour propager le Cœur de Jésus dans le monde.

  • Quatre Pères Chapelains sont installés à Paray-le-Monial pour accueillir les pèlerinages, célébrer la messe, confesser les pèlerins, et présenter le message.

  • Les Servantes du Sacré-Cœur de Jésus, prient pour les pèlerins et servent le Christ dans l’obéissance à leur règle.

  • Les Dominicaines ont une communauté à Paray-le-Monial depuis 1929. Elles vivent dans le silence et la paix et prient pour le salut du monde.

  • Les Clarisses sont présentes à Paray depuis 1878. Dans leur clôture et dans la pauvreté, elles louent et intercèdent pour le monde.

La communauté de l’Emmanuel

  • Le Sanctuaire est confié depuis 1985 par le diocèse d'Autun, Chalon et Mâcon à la Communauté de l'Emmanuel. Celle-ci est installée à Paray-le-Monial avec 160 membres qui y vivent. Ils animent un groupe de prière et de louange à la Chapelle de la Visitation. Ils participent  à l’accueil des pèlerins et à l’animation des grandes fêtes du Sanctuaire. A Paray-le-Monial sont organisés des conférences, témoignages, retraites spirituelles, festivals.

  • L’ESM, Emmanuel School of Mission, est une école qui propose neuf mois de formation pour les jeunes de 18 à 30 ans, pour demeurer auprès du Cœur de Jésus et devenir témoins de sa miséricorde.

Le relai de prière pour tous

Pendant toute l’année à Paray-le-Monial, se tient un relai de prière pour tous. Les Chapelains et des fidèles se relaient de nuit comme de jour, pour prier devant le Saint-Sacrement exposé à la Chapelle Saint-Jean. A travers leur prière d’adoration silencieuse, ils intercèdent pour le salut du monde, le réconfort de ceux qui souffrent, ainsi qu’aux intentions qui leur sont confiées. Chacun peut déposer ses intentions de prière ici afin qu’elles soient priées à Paray-le-Monial.

Visiter la Basilique du Sacré-Cœur aujourd’hui

L’association Villes Sanctuaires en France organise des conférences et visites de la Basilique du Sacré-Cœur de Paray-le-Monial.