Vous êtes ici :
Magnifique neuvaine à sainte Anne

Magnifique neuvaine à sainte Anne

La prière d’une neuvaine, en préparation d’une fête liturgique ou à tout autre moment de l'année, permet de demander l’intercession d’un saint en priant neuf jours de suite tout en approfondissant sa vie, ses prières, ses conseils spirituels. Voici la neuvaine à sainte Anne, la mère de la sainte Vierge Marie, qui est fêtée du 18 au 26 juillet (le 26 est la fête liturgique de sainte Anne).

 

 

Prière à sainte Anne pour commencer la neuvaine

“Chère sainte Anne, je viens à toi le cœur débordant de confiance. Je connais ta puissance d'intercession et ta bonté maternelle. Je suis faible et j'ai besoin de ton secours charitable. Les soucis nombreux m'accablent. Ils troublent le sommeil dont j'ai besoin pour refaire mes forces. Les remèdes ne suffisent pas pour dissiper l'angoisse qui m'étreint devant les difficultés de ma vie. Sainte Anne, tu peux obtenir de ton petit-fils Jésus le soulagement que je désire. Intercède pour moi. Obtiens-moi la santé du corps et le réconfort pour mon âme. Je m'abandonne entre tes mains. Si Jésus, pour des raisons que j'ignore, préfère me laisser dans l'épreuve, que son saint nom soit béni ! Procure-moi la résignation et même l'acceptation joyeuse de tout ce qui m'arrive. Que ma vie soit une louange au Seigneur ! Qu'un jour, je sois avec mon Sauveur, avec Marie, ta fille, avec toi, sainte Anne, dans la joie éternelle ! Bonne sainte Anne, aux premières heures de notre histoire, tu as exaucé la prière fervente des marins bretons en péril, pose encore sur nous ton regard de bonté. Le monde d'aujourd'hui, comme une mer agitée, met à l'épreuve l'héritage de foi reçu de nos ancêtres. Tu apprenais à Marie, à se mettre à l'écoute de la Parole de Dieu et à prier, aide-nous à être de bons témoins de l'Évangile. Tu as tant aimé ton petit-fils Jésus, aide-nous à accompagner et guider les jeunes que nous aimons. Tu as si souvent accueilli les personnes éprouvées dans leur corps, leur esprit et leur cœur, manifeste-leur la tendresse de Dieu. Sois attentive aux faveurs que nous te demandons. Reste avec nous afin que nous marchions dans l'amour, jusqu'à la patrie céleste. Amen !”

Premier jour - Sainte Anne, âme patiente

“Je vous salue, sainte Anne, et avec vous je me félicite de l’honneur singulier que vous a fait le Père éternel, en vous destinant de toute éternité, à être la Mère de la Mère de Dieu.

Mais vous avez dû supporter pendant tant d’années, avec patience, la peine que vous causait votre stérilité. Je vous rends grâce, très sainte et très adorable Trinité, de toutes les excellentes prérogatives dont vous vous êtes plu à enrichir sainte Anne, qui la rendent une avocate toujours plus puissante pour nous. Sainte Anne, obtenez-nous une patience inébranlable dans tous les travaux et les maux de cette vie. Amen.”

Deuxième jour - Sainte Anne, âme priante

“Je vous salue, consolatrice d’un monde affligé, et avec vous je me félicite de l’universelle allégresse que les anges ont fait éclater dans le ciel à votre naissance, saluant en vous Celle qui devait donner le jour à leur Reine tant désirée, la Mère du Rédempteur du monde. Seigneur, vous avez donné à sainte Anne et à saint Joachim de mettre au monde celle qui deviendrait la Mère de votre Fils. Accordez-nous, à leur commune prière, le salut que vous avez promis à votre peuple. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.  Sainte Anne, par la fervente et continuelle prière avec laquelle vous demandiez à Dieu la cessation de votre stérilité, obtenez-nous le don d’oraison pour que nos cœurs soient féconds en vertus. Amen.”

Troisième jour - Sainte Anne, âme pénitente

“Je vous salue, âme précieuse et chère à Dieu, et avec vous je me félicite du soin particulier que Dieu a pris de vous donner, pour compagne et épouse, à un homme d’un aussi grand mérite et d’une aussi haute sainteté que saint Joachim. Sainte Anne, ma mère et ma patronne, je viens vous présenter ma souffrance et toutes mes épreuves. J'ai confiance en vous et je vous supplie de me secourir. Vous compatissez à nos peines. Intercédez pour moi auprès de votre petit-fils Jésus. Unissez votre prière si puissante, à la mienne si indigne. Le Seigneur, j'en suis certain, écoutera votre demande. Il l'a fait si souvent dans le passé. Grâce à vous, des malades ont été guéris, des pêcheurs se sont convertis. Sainte Anne, je vous demande donc de m'obtenir cette faveur spéciale que je désire en ce moment. Obtenez-moi surtout la grâce d'aimer beaucoup mon Dieu et de jouir du bonheur du ciel, avec vous pendant toute l'éternité. Sainte Anne, par l’esprit de pénitence dont vous accompagniez vos prières qui les rendait plus puissantes sur le cœur de Dieu, obtenez-nous la grâce d’unir à l’esprit de prière, l’esprit de mortification pour nous faire acquérir tous les trésors de la Grâce Divine. Amen.”

Quatrième jour - Sainte Anne, âme généreuse

“Je vous salue, dépôt privilégié de la grâce divine, avec vous je me félicite de la faveur toute nouvelle qui vous a été miraculeusement accordée, de concevoir une fille qui, échappant à la malédiction de notre commune nature, a été singulièrement exempte de la tache du péché originel. Sainte Anne, nous tournons nos cœurs vers vous. Dans sa bonté et sa sagesse, Dieu vous a choisie pour inaugurer les temps nouveaux en donnant naissance à Marie, la mère de Jésus. Quand la peur, l'angoisse ou le doute assombrissent notre horizon, redites-nous que le Dieu fidèle, n'abandonne jamais ses enfants et que rien n'est impossible à son amour. Donnez-nous d'entendre, avec un cœur confiant, la promesse de Jésus : « Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde ! » Sainte Anne, vous êtes la santé des malades et le soutien des affligés ; aidez-nous à rendre Jésus présent à notre monde, par notre accueil des pauvres et de tous ceux qui souffrent. Que la grande famille chrétienne fixe les yeux sur Jésus, pour bâtir la route de l'unité ! Bonne sainte Anne, merci d'être là, avec Marie et ton petit-fils Jésus. Sainte Anne, par la douce violence que vous avez faite au Cœur de Dieu en répandant d’abondantes aumônes et en vous livrant à d’autres œuvres de charité, demandez-lui, pour nous, une charité semblable, afin qu’Il soit touché de compassion pour nous et qu’Il nous traite aussi avec Miséricorde. Amen.”

Cinquième jour - Sainte Anne, âme confiante

“Je vous salue, épouse chérie de saint Joachim, et je me félicite avec vous de ce que Dieu a daigné députer une multitude d’anges, pour veiller sur la céleste enfant que vous portiez dans votre sein. Sainte Anne, nous voulons ouvrir nos cœurs à la présence toujours neuve du Seigneur avec nous. À travers notre vie quotidienne, apprenez-nous à le reconnaître dans l'Enfant de Bethléem, comme dans le Crucifié du Calvaire, dans les cris du malade, comme dans les gestes de l'artisan de paix. Sur notre route de la foi, nous vous appelons la « Bonne sainte Anne », car votre nom signifie : « comblée de grâces ». C'est aussi le nom que l'Ange donna à votre fille Marie, au jour de l'Annonciation, pour lui révéler sa mission de Mère du Sauveur. Aujourd'hui encore, par Marie, vous nous conduisez à Jésus, et vous redites au monde et à chacun de nous : « Sois sans crainte... Le Seigneur est avec toi ! » Avec Marie « priez pour nous maintenant et à l'heure de notre mort ». Sainte Anne, par la confiance avec laquelle vous avez espéré voir l’accomplissement de vos désirs, obtenez-nous une ferme confiance, afin que le ciel nous accorde toutes sortes de faveurs. Amen.”

Sixième jour - Sainte Anne, âme reconnaissante

“Je vous salue, sanctuaire du Saint-Esprit, et avec vous je me félicite des abondantes bénédictions qui sont descendues du ciel sur vous, pendant les neuf mois, pendant lesquels vous avez porté dans votre sein la très sainte Marie, la femme bénie au-dessus des plus pures créatures. Sainte Anne, comme tous les grands-parents de la terre, vous vous préoccupez du bonheur de vos petits enfants. Vous savez accueillir nos joies, deviner nos peines, soutenir nos projets, réconforter nos cœurs. Devant l'incertitude et l'angoisse qui pèsent sur notre monde, vous ne baissez pas les bras. Vous les gardez grands ouverts pour nous accueillir. Avec vous, nous continuerons la mission de votre petit-fils Jésus. Vous nous rappelez que notre baptême nous fait « sel de la terre ». Puissions-nous, comme le sel, nous donner généreusement et repousser ce qui est fade et qui menace les valeurs de la vie. Redites-nous que l'avenir du monde passe par le chemin de l'amour. Sainte Anne, rassemblez-nous, jeunes et moins jeunes, dans un engagement radical, pour bâtir un monde de justice et de paix. Faites que nous soyons chaque jour davantage « sel de la terre ». Sainte Anne, par la vive reconnaissance dont vous avez été pénétrée pour Dieu, quand, par un effet de sa bonté, vous avez vu cesser votre stérilité, faites que nous soyons toujours reconnaissants envers le Seigneur pour les bienfaits qu’il nous accorde continuellement et que nous méritions d’en obtenir de nouveaux. Amen.”

Septième jour de la neuvaine - Sainte Anne, âme aimante

“Je vous salue, Mère de la céleste Reine, et je me félicite avec vous de l’indicible joie et de la tendresse toute spirituelle qui se faisait sentir à votre cœur alors que vous pressiez sur votre sein, et que vous nourrissiez de votre propre lait, la très sainte enfant qui sera à jamais, les délices du paradis. Sainte Anne, vous avez reçu la grâce d'accompagner les premiers pas de Marie et de Jésus. Vous connaissez bien nos routes humaines avec nos projets et nos joies, avec nos haltes et nos détours. Vous savez nous tenir la main dans les passages difficiles, quand la maladie et les échecs nous font souffrir et nous paralysent. S'il nous arrive parfois de « perdre cœur », tournez-nous vers le Dieu fidèle. Il nous promet un cœur nouveau pour continuer notre pèlerinage de vie en toute confiance. Notre chemin vers le dernier sanctuaire, deviendra une route d'espérance comme une grande procession de lumière, illuminant le monde. Bonne sainte Anne, faites que nous puissions tous marcher dans l'amour, en nous soutenant les uns les autres. Bonne Sainte Anne, priez pour nous. Sainte Anne, par le pur et saint amour que vous avez conçu pour Marie, quand vous avez eu le bonheur de devenir sa mère, obtenez-nous d’aimer toujours cette Vierge, votre auguste Fille et notre Mère, afin d’obtenir sa miséricorde. Amen.”

Huitième jour de la neuvaine - Sainte Anne, âme consacrée 

“Je vous salue, ambassadrice de notre paix, et avec vous, je me félicite de l’excellence de votre dignité de Mère qui vous a donné de commander ici-bas à la Reine des anges, et de voir obéir au moindre de vos ordres celle en qui tout l’univers vénère sa glorieuse dame.

Ô bonne sainte Anne, grand-maman du « Prince-de-la-Paix », nous vous prions pour notre monde, nos familles et nous-mêmes. Les enfants, les femmes et les hommes de notre temps ont besoin de vivre dans la paix. Plusieurs sont des victimes innocentes de la haine, des divisions et des violences. Avec vous et Marie, nous nous tournons vers le Seigneur. Nous le supplions d'envoyer son Esprit dans le cœur de tous les humains. Que le Seigneur donne la paix à notre temps. Ô bonne sainte Anne, faites que nous soyons des « artisans de paix ». Sainte Anne, par le grand sacrifice que vous avez fait en consacrant, dès ses plus tendres années, votre fille bien-aimée au service du Seigneur, intercédez pour nous, afin que nous puissions faire pour le Seigneur, avec un grand courage, tous les sacrifices qu’il désire de nous, pour obtenir les bienfaits les plus souhaitées. Amen.”

Neuvième jour de la neuvaine - Sainte Anne, âme sainte 

“Je vous salue, doux soulagement des infirmes, suave confort des moribonds, et avec vous je me félicite de la gloire sublime dont vous jouissez au ciel, pour avoir mis au monde l’Avocate des pécheurs, le soutien des faibles et la protectrice de tous les malheureux.

Bonne sainte Anne, nous nous recueillons devant vous. D'innombrables voix se font entendre dans notre monde. Celle de Jésus résonne discrètement dans l'Évangile : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous soulagerai... » (Matthieu 11, 28) Sainte Anne, dans notre monde où la vie n'est pas toujours facile, vous nous aidez à découvrir le Dieu de miséricorde, de tendresse et de compassion, et nous pouvons poursuivre notre route avec courage. Puissions-nous reconnaître tout ce qui nous arrive de bon et que toute notre vie devienne « Action de Grâces ! » Sainte Anne, par la sainteté et la justice qui ont brillé en vous, tous les jours de votre vie, daignez prier le Seigneur de nous accorder la grâce de vivre et de mourir saintement, afin de mériter les récompenses du ciel qu’Il nous a promises. Amen.”

Continuez votre prière avec sainte Anne grâce à Hozana !

Découvrez de magnifiques neuvaines et communautés de prières grâce à Hozana !

Priez pour vos familles avec sainte Anne

Voici une belle neuvaine à sainte Anne et à saint Joachim son mari, père de la Vierge Marie.

Association Hozana - 8 rue du Palais de Justice, 69005 Lyon

Nous contacter