Guide des fêtes chrétiennes

Chez les chrétiens, l’année est marquée par un cycle liturgique qui s’articulent autour de fêtes (Pâques, Ascension, Pentecôte, Toussaint). Certaines sont très connues et, pouvant correspondre à des jours fériés, ponctuent la vie de la société, dépassant le strict cadre de la fête religieuse. C’est le cas notamment de celles directement liées à la vie du Christ, comme Noël ou les Rameaux. D’autres ont été instituées plus tardivement, notamment celles liées à certaines dévotions ou à la Vierge Marie. Les fêtes catholiques sont donc plus nombreuses que celles orthodoxes et protestantes
Comment est composé le calendrier des fêtes ? A quelles dates sont-elles célébrées ? Quelles sont les origines et les significations des différentes fêtes chrétiennes ? Découvrez en davantage sur ces fêtes - parfois méconnues - qui ponctuent notre quotidien depuis des siècles ! 

Origines et mise en place du calendrier des fêtes chez les chrétiens

Il n’est pas simple de s’y retrouver parmi les nombreuses fêtes religieuses qui fleurissent au sein du calendrier chrétien.

Si certaines fêtes sont au cœur de la foi chrétienne et sont célébrées depuis les premiers temps de l’Eglise, il en est beaucoup qui ont été instituées au cours des siècles marquant ainsi des orientations prises par l’Eglise, notamment catholique. C’est pourquoi aujourd’hui, tous les chrétiens ne partagent pas forcément toutes ces fêtes. Très liées aussi aux traditions culturelles, elles n’ont pas forcément la même importance dans chaque pays, voire n'existent pas partout.

Les dates de ces fêtes ont pu également être modifiées à différentes reprises :

  • pour venir s’appuyer à des festivités païennes ou à des fêtes issues de la tradition juive déjà existantes. Cela permettait ainsi d’épouser certains rites et habitudes populaires tout en leur donnant une nouvelle orientation ; le Christ venant ainsi - non pas effacer l’ancien - mais rejoindre l’homme dans sa vie.
  • pour tenter de respecter une certaine cohérence entre les événements bibliques commémorés.

Il existe donc des fêtes fixes (la même date chaque année), d’autres mobiles (leur date est recalculée chaque année, en fonction du cycle liturgique).

Les principales fêtes chrétiennes : célébrations des grands mystères de la foi

Noël : fête de la naissance de Jésus

Noël est une fête connue de tous et célébrée par un très grand nombre de personnes, pratiquantes ou non, chrétiennes ou pas. C’est la fête de la nativité, c’est-à-dire de la naissance de Jésus. La nuit de Noël nous célébrons le petit Jésus, né dans une étable de Nazareth. La crèche, que l’on installe à cette période, représente l’enfant Jésus, la Vierge Marie, Joseph, l’âne et le bœuf.
Noël, c’est le mystère de Dieu qui se fait homme et qui choisit un petit village de Judée pour naître pauvrement et humblement. C’est aussi la fête de l’Espérance, celle incarnée par un nouveau-né : cette nuit-là, un Sauveur nous est né.

La date du 25 décembre, elle-même, fait référence à cette espérance : toute proche du solstice d’hiver, c’est le moment de l’année où les jours rallongent, où la lumière grignote sur les ténèbres. Noël est précédé d’une période préparatoire appelée l’Avent.

Pâques : fête de la Résurrection

La fête de Pâques est considérée comme la plus grande fête chrétienne. En effet, c’est la fête de la résurrection de Jésus, mort sur la Croix, trois jours plus tôt (ce que l’on se remémore le Vendredi Saint, lors de la semaine sainte qui précède Pâques). Ce mystère de la résurrection est au coeur de la foi chrétienne car comme le dit l’apôtre Paul dans la première lettre aux Corinthiens : “ Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.” (1 Corinthiens 15,14).

A Pâques, nous nous rappelons que le Christ a vaincu la mort. C’est donc la fête de la Joie. Cette fête mobile n’a pas de date fixe ; selon le concile de Nicée, « Pâques est le dimanche qui suit le 14e jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après ». Pâques est donc toujours un dimanche (premier jour de la semaine liturgique) et au moment du printemps, pour marquer un renouveau, une deuxième naissance offerte par Jésus pour tous ceux qui le veulent. Une période préparatoire de quarante jours précède cette fête : le Carême.

Ascension : fête de la montée du Christ au Ciel

L'Ascension tombe chaque année un jeudi (même si la date est mobile) car elle est fêtée quarante jours après Pâques. On y commémore la montée de Jésus au Ciel. En effet, après sa mort et sa résurrection, Jésus apparaît à quelques reprises aux apôtres puis va rejoindre son Père au Ciel, trônant ainsi avec lui. 

Pour les chrétiens, cela préfigure la Vie Éternelle à laquelle nous sommes appelés à la suite et par le Christ.

La Pentecôte : l’effusion du Saint-Esprit

Dix jours après l’Ascension, c’est la fête de la Pentecôte, fêtée chaque année un dimanche. Avant de monter au Ciel, Jésus avait promis aux apôtres de leur envoyer un consolateur. Le jour de la Pentecôte, c’est l’Esprit-Saint qui descend sur les disciples et sur Marie au Cénacle. 

La Pentecôte est l’occasion pour les chrétiens de prier et de célébrer la troisième personne de la sainte Trinité.

Découvrez d’autres grands moments de la vie du Christ.

Les fêtes liées à la vie du Christ et à des épisodes de la Bible

Il existe de nombreuses autres fêtes qui tirent leur origine des épisodes de la vie de Jésus, racontée dans les Evangiles 

C’est le cas de :

  • l’Epiphanie - fêté en janvier, le deuxième dimanche après Noël - commémore la venue et l’adoration des Rois Mages devant l’enfant Jésus.
  • la fête du Baptême du Seigneur ; célébrée le dimanche après l’Epiphanie, elle commémore le baptême de Jésus par Jean-Baptiste dans le Jourdain.
  • la Chandeleur ; cette fête des chandelles qui à ses origines dans des traditions latines, a pris une dimension religieuse, notamment pour les chrétiens orthodoxes, qui y fêtent la Présentation de Jésus au Temple.
  • la fête de l’Annonciation, le 25 mars, rappelle l’annonce faite à Marie par l’ange Gabriel.
  • la fête de la Visitation, le 31 mai, commémore la visite de Marie à sa cousine Elisabeth.
  • les Rameaux, une semaine avant Pâques, correspondent à l’entrée de Jésus dans Jérusalem.
  • la transfiguration. Cette fête est célébrée le 6 août. Elle rappelle l’apparition de Jésus dans toute sa Gloire aux apôtres sur le mont Thabor.

… 

Découvrez les richesses des récits bibliques dans le guide de la Bible.

Fêtes et solennités mariales

L’Eglise a institué, au cours des siècles, de nombreuses fêtes dédiées à la Vierge Marie. Elles sont surtout présentes dans le rite catholique et, pour certaines, également chez les orthodoxes. Elles prennent leurs origines dans des épisodes du Nouveau Testament ou des apparitions qui ont donné lieu à certaines dévotions mariales.

Découvrez de belles prières à Marie correspondant à ces différentes dévotions dans le guide de la prière.

Fêtes des saints

Chez les chrétiens catholiques et orthodoxes, le culte des saints est important. Si chacun de nous est invité à célébrer sa propre fête le jour dédié à son saint patron (souvent le jour de sa mort, son entrée au Ciel), il existe aussi des occasions de célébrations communes autour des saints :

  • La fête de la Toussaint (le 1er novembre) est la fête de tous les saints, et du chemin vers la sainteté à laquelle nous sommes tous appelés.
  • La fête de la sainte Famille qui tombe le premier dimanche après Noël.
  • La fête des saints apôtres Pierre et Paul, le 29 juin ; 
  • La fête de la saint Jean ; fête de l’été et de saint Jean-Baptiste, le 24 juin
  • Les fêtes de saint Joseph (29 mars) et saint Joseph artisan (1er mai) ; 
  • La fête des saint archanges le 29 septembre pour les catholiques (à l’occasion de la saint Michel) ou le 8 novembre (pour les orthodoxes),
  • Saint Nicolas, le 6 décembre
  • La fête des saints innocents, le 28 décembre

Découvrez la vie et l'œuvre des grands saints d’hier et d’aujourd’hui dans le guide des saints.

Autres fêtes et solennités 

  • La fête du Saint Sacrement (appelée aussi Fête Dieu en France), fêtée le 2ème dimanche après la Pentecôte 
  • La fête de la sainte Trinité, en juin (fête mobile et à des dates différentes chez les catholiques et les anglicans et chez les orthodoxes)
  • La fête de la croix glorieuse (catholiques) - ou Exaltation de la Très Sainte Croix (orthodoxes); le 14 septembre

Certaines sont propres à l’Eglise catholique :

  • La fête du Christ Roi à la fin de l’année liturgique (fin novembre)
  • La fête du Sacré Coeur, troisième vendredi après la Pentecôte

Célébrez les grands temps du calendrier liturgique avec Hozana !

Hozana, premier réseau social chrétien, propose de nombreuses communautés de prières en ligne - neuvaines, retraites - pour prier ensemble, notamment à l’occasion des grandes fêtes chrétiennes : pendant le Carême, la semaine saintel’Aventen préparation de la Pentecôte ou au moment de la Toussaint.

Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir chaque jour l’Evangile du jour, commenté par un prêtre ou un pasteur, et ainsi suivre les temps liturgiques tout au long de l’année.

Chaque jour devient une fête en cheminant avec les saints ! Rejoignez la communauté “Prions avec les saints” et recevez à l'occasion de la fête des plus grands saints, quelques lignes sur leur personnalité pour cheminer avec eux vers Dieu.