Fête de la Chandeleur : signification et origines, célébration, traditions, prières

Le 2 février, soit quarante jours après Noël, nous fêtons la Chandeleur, nommée également “fête des chandelles”. D’origine païenne et datant de l’Antiquité, cette fête est devenue chrétienne à partir du Ve siècle : les chrétiens commémorent à cette date la présentation de l’enfant-Jésus au temple.
Chaque année, à cette occasion, la tradition est aussi de déguster de délicieuses crêpes !
Quelle est l’origine de la fête de la Chandeleur ? Pourquoi appelle-t-on la Chandeleur la fête des crêpes ? Apprenez l’histoire et les traditions qui caractérisent le jour de la Chandeleur ! Découvrez comment l’Eglise célèbre la présentation du Seigneur au temple, et rencontrez à cette occasion le Christ, lumière du monde ! 

Origines et signification du jour de la Chandeleur

La Chandeleur, fête de la présentation de Jésus au temple !

Aujourd’hui devenue une fête chrétienne, la Chandeleur a lieu le 2 février, soit quarante jours après la nativité de Jésus. Au jour de la Chandeleur, l’Eglise célèbre ainsi la présentation du Christ au temple, mais également sa reconnaissance par Syméon comme “lumière du monde”.

La présentation au temple était à cette époque un rituel de la loi religieuse. Selon la tradition juive, il était d’usage de présenter les enfants au temple peu de temps après leur naissance. Ainsi, Joseph et Marie se rendirent à Jérusalem quarante jours après la naissance de l’enfant-Jésus. L’évangéliste saint Luc décrit cet événement ainsi : “Quand fut accompli le temps prescrit par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus l’amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur.” (Luc 2, 22-40)

Saint Luc nous révèle aussi la prophétie réalisée par Syméon, qui voyant Jésus, s’exclame : “mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples : lumière qui se révèle aux nations et donne gloire à ton peuple Israël.” A travers cet événement, l’Eglise catholique célèbre ainsi le Christ, qui illumine notre humanité et la création toute entière ! 

 

 

Histoire de la Chandeleur

La fête de la Chandeleur tient son nom du latin candelarum signifiant “chandelles”. En effet, ses origines remontent à l’Antiquité, alors que les romains célébraient les Lupercales : la tradition était alors d’effectuer des processions aux flambeaux dans les rues de Rome. 

Ce n’est qu’en 472, sous le pontificat du pape Gélase 1er, que la fête devient chrétienne. La fête des chandelles célèbre depuis le Ve siècle la présentation de Jésus au temple. La tradition des processions aux chandelles se perpétue dans l’Eglise, cependant les chandelles sont remplacées par des cierges bénis, signifiant que Jésus est la “lumière du monde” ! Depuis le XIVe siècle, l'Église associe également cette fête à la purification de la bienheureuse Vierge Marie.

Dans l'Église orientale, en revanche, la tradition liturgique de célébrer la présentation au temple est antérieure au Ve siècle : dès les premiers siècles, les orthodoxes avaient coutume d’organiser des festivités quarante jours après Noël.

La célébration de la Chandeleur dans l’Eglise catholique

La fête de la Chandeleur, le 2 février, clôture le cycle de la nativité du Christ, débuté par le temps de l’Avent. Elle symbolise pour les chrétiens la rencontre du Christ avec le peuple des croyants qui se tiennent dans l'espérance de sa venue, tel que nous le signifie saint Luc dans son évangile.

La présentation de Jésus au temple est en effet une fête lumineuse, remplie de joie ! L’Eglise nous rappelle qu’en ce jour, c’est le Christ qui se révèle aux nations comme la vraie lumière du monde ! Ainsi, la liturgie du 2 février donne une grande place à la lumière : des cierges sont bénis puis rapportés dans les foyers comme signe de protection divine. 

La liturgie du jour nous amène bien évidemment à relire le passage de l’évangile de saint Luc, relatant la présentation de Jésus et la prophétie de Syméon. Nous méditons également les paroles du prophète Malachie, annonçant la venue du Christ : “Ainsi parle le Seigneur Dieu : voici que j’envoie mon messager pour qu’il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez.” (Malachie 3, 1-4)

La Chandeleur, fête des crêpes : d’où nous vient cette tradition ? 

Souvent nommée la “fête des crêpes”, la Chandeleur nous fait revivre une tradition populaire : celle de cuisiner et de déguster de délicieuses crêpes ! 

On attribue cette tradition à une ancienne pratique agricole : en février débutait autrefois le temps des semailles d’hiver : il était alors d’usage d’utiliser le surplus de farine pour cuisiner des crêpes. Elles représentaient un symbole de prospérité pour les récoltes à venir, comme nous le dit le dicton : "Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur." Par ailleurs, la forme ronde des crêpes, rappelant le soleil, symbolisait le retour des beaux jours et de la lumière après les longues journées d’hiver !

Une autre tradition remonte au Ve siècle : celle de la pièce d’or ! La coutume était de faire sauter les crêpes en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Si la crêpe retombait correctement dans la poêle, cela portait chance pour toute l’année ! 

Priez avec Hozana à l’occasion de la Chandeleur !

La Chandeleur est nommée dans les églises orientales “fête de la rencontre” ! En effet, le Christ, lumière du monde, se révèle à nous en cette fête de sa présentation au temple ! Profitez de cette occasion pour rencontrer personnellement le Christ dans votre vie ! Priez pour que tous puissent faire la rencontre de celui qui est la lumière des nations ! 

  • Apprenez à connaître Jésus en méditant chaque jour un passage de l’évangile ! 
  • Priez pour que dans le monde, des hommes et des femmes puissent faire une rencontre personnelle avec Jésus !
  • Pendant 40 jours, recevez des paroles de Jésus pour mieux le connaître.