Visitation : Signification, célébration, prières

La Visitation de la Vierge Marie à Elisabeth est fêtée par les catholiques le 31 mai et par les orthodoxes le 30 mars. Cette fête religieuse commémore la visite de Marie, enceinte, à sa cousine déjà âgée qui attend également un bébé : Jean-Baptiste. C’est à cette occasion que Marie énonce son fameux Magnificat.
« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon sauveur »
Au-delà du récit de la Visitation dans la Bible, cette fête mariale nous ouvre des axes de méditation profonds sur différentes dimensions de notre vie de chrétiens. 

Que commémore-t-on lors de la fête de la Visitation ?

La Visitation dans la Bible

Cet épisode de la vie de Marie nous est rapporté dans l’Evangile de Luc : (Luc 1 ; 39-56) (Retrouvez ici l’intégralité du passage biblique).

Il se déroule après l’Annonciation durant laquelle l’ange Gabriel vient annoncer à Marie qu’elle va attendre le Fils de Dieu, et avant la nativité, naissance de Jésus à Bethléem. 

Il fait partie donc des rares moments racontés dans la Bible qui précèdent la naissance de Jésus mais aussi sa vie publique. Il nous permet de mieux comprendre qui est Marie et de quelle manière elle peut être un guide pour tout chrétien.

« Marie, par le mystère de l’Annonciation et de la Visitation, représente le modèle même de la vie que nous devrions mener. D’abord, elle a accueilli Jésus dans son existence ; ensuite, ce qu’elle avait reçu, elle l’a partagé » (Mère Teresa)

Méditation sur la Visitation

Cet épisode biblique est un moment fort à différents niveaux. 

  • La première “rencontre” entre Jésus et Jean-Baptiste qui épouse dès ce moment-là, toute sa vocation de dernier prophète de l’Ancienne Alliance. En effet, dès le ventre de sa mère, Jean-Baptiste reconnaît son Sauveur : il tressaille de joie.
  • Le vécu des trois vertus théologales par Marie : charité attentive à son prochain par sa visite de trois mois à sa cousine âgée, espérance et foi dans son cantique, véritable action de grâce à Dieu.
  • La force de l’Esprit qui anime Marie et qui lui permet d’apporter déjà la Bonne Nouvelle autour d’elle, d’annoncer le Seigneur.
  • L’ouverture de cœur d’Elisabeth qui, après lui avoir permis d’attendre un enfant malgré son âge avancé, se laisse toucher - jusqu’au plus profond d’elle-même - par cette rencontre et comprend.

Célébration de la fête de la Visitation

La fête de la Visitation apparaît au XIIIème siècle chez les franciscains. Elle est instaurée par saint Bonaventure.

Cette rencontre entre Marie et Elisabeth fut célébrée à différents moments de l’année : durant l’Avent, puis en juillet et finalement sa date fut modifiée pour s’inscrire dans le mois de mai, mois de Marie.

La liturgie du jour comprend le passage dans l’Evangile de Luc, mais aussi un extrait du livre de Sophonie (Sophonie 3, 14-18), et un cantique tiré du livre d’Isaïe. Ces trois textes se répondent par l’espérance, la joie et l’allégresse qu’ils évoquent.

 

Prières pour le jour de la Visitation

Cet extrait de la Bible et l’échange entre Elisabeth et sa cousine sont à l'origine des deux plus grandes prières mariales : 

  • Le Je vous salue Marie qui reprend une partie des paroles de salutation d’Elisabeth. « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.»
  • Le Magnificat ou cantique de Marie, magnifique louange à Dieu offerte par la Vierge à son Dieu.

La Visitation est également un des mystères joyeux du Rosaire, prière mariale récitée à partir d’un chapelet.

Suivez le chemin que nous montre Marie avec Hozana !

Marie, humble servante du Seigneur par qui le Sauveur du monde est arrivé, nous montre le chemin. Pour se mettre à son école de charité, d’humilité et de joie, découvrez différentes propositions en ligne :