Jean le Baptiste

Dans le Nouveau Testament, le personnage de Jean le Baptiste est présenté dès les premiers chapitres des évangiles de Matthieu, Marc et Luc. Il est le fils d’Elisabeth, parente de Marie, ce qui fait de lui le cousin de Jésus. Le terme “le baptiste” ajouté à son nom vient du fait qu’il baptisait d’eau tous les juifs qui venaient à lui dans le désert et qui se repentaient de leurs péchés. Découvrons l’histoire de celui qui a réalisé le baptême de Jésus !

Qui est Jean le Baptiste ?

Le fils de Zacharie et Elisabeth

“Quand fut accompli le temps où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils.

58 Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle.

59 Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l’enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.

60 Mais sa mère prit la parole et déclara : « Non, il s’appellera Jean. »

61 On lui dit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! »

62 On demandait par signes au père comment il voulait l’appeler.

63 Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Jean est son nom. » Et tout le monde en fut étonné.” (Luc 1, 57-63)

La voix qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur

Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »

20 Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » 21 Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. »

22 Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » 23 Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. »

24 Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. 25 Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? »

26 Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; 27 c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. » (Jean 1, 19-27)

Principaux épisodes de l’histoire de Jean le Baptiste

Jean et le baptême de Jésus

“Alors paraît Jésus. Il était venu de Galilée jusqu’au Jourdain auprès de Jean, pour être baptisé par lui.

14 Jean voulait l’en empêcher et disait : « C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi ! »

15 Mais Jésus lui répondit : « Laisse faire pour le moment, car il convient que nous accomplissions ainsi toute justice. » Alors Jean le laisse faire.

16 Dès que Jésus fut baptisé, il remonta de l’eau, et voici que les cieux s’ouvrirent : il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.” (Matthieu 3, 13-16)

Jean-Baptiste et Jésus

“Jean répondit : « Un homme ne peut rien s’attribuer, sinon ce qui lui est donné du Ciel.

28 Vous-mêmes pouvez témoigner que j’ai dit : Moi, je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui.

29 Celui à qui l’épouse appartient, c’est l’époux ; quant à l’ami de l’époux, il se tient là, il entend la voix de l’époux, et il en est tout joyeux. Telle est ma joie : elle est parfaite.

30 Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue.” (Jean 3, 27-30)

Mort de Jean 

“Poussée par sa mère, elle dit : « Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste. »

09 Le roi fut contrarié ; mais à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner.

10 Il envoya décapiter Jean dans la prison.

11 La tête de celui-ci fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille, qui l’apporta à sa mère.” (Matthieu 14, 8-11)