Judas Iscariote

Parmi les disciples de Jésus, les évangiles nous parlent de Judas iscariot comme celui qui a commis une infâme trahison envers son maître. Iscariot signifie “homme de Kerioth'', une ville du sud de la Judée. Son nom est toujours cité en dernier lors du dénombrement des apôtres de Jésus et suivi de l’acte de trahison duquel il s’est rendu coupable (Marc 3, 19). Pourquoi Judas trahit Jésus ? Découvrons l’histoire de cet apôtre dans le Nouveau Testament !

Histoire de Judas Iscariote dans l’évangile de Marc

Judas Iscariote, apôtre de Jésus-Christ

“Donc, il établit les Douze : Pierre – c’est le nom qu’il donna à Simon –, Jacques, fils de Zébédée, et Jean, le frère de Jacques – il leur donna le nom de « Boanerguès », c’est-à-dire : « Fils du tonnerre » –, André, Philippe, Barthélemy, Matthieu, Thomas, Jacques, fils d’Alphée, Thaddée, Simon le Zélote, et Judas Iscariote, celui-là même qui le livra.” (Marc 3, 16-19)

Baiser de Judas

“42 Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. »

43 Jésus parlait encore quand Judas, l’un des Douze, arriva et avec lui une foule armée d’épées et de bâtons, envoyée par les grands prêtres, les scribes et les anciens.

44 Or, celui qui le livrait leur avait donné un signe convenu : « Celui que j’embrasserai, c’est lui : arrêtez-le, et emmenez-le sous bonne garde. »

45 À peine arrivé, Judas, s’approchant de Jésus, lui dit : « Rabbi ! » Et il l’embrassa.

46 Les autres mirent la main sur lui et l’arrêtèrent.” (Marc 14, 42-46)

Mort de Judas

“Il leur dit : « J’ai péché en livrant à la mort un innocent. » Ils répliquèrent : « Que nous importe ? Cela te regarde ! » Jetant alors les pièces d’argent dans le Temple, il se retira et alla se pendre.” (Matthieu 27, 4-5)

Trahison de Judas

Lorsque nous lisons les évangiles de Matthieu, Marc et Luc, nous ne voyons Judas en faute qu’au moment où il livre Jésus. Cependant, l’évangile de Jean nous révèle que Judas était également un voleur. En effet, lorsque Marie a renversé le parfum de grande valeur sur les pieds de Jésus, il est écrit : “Judas Iscariote, l’un de ses disciples, celui qui allait le livrer, dit alors : « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d’argent, que l’on aurait données à des pauvres ? » Il parla ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait.” (Jean 12, 4-6). Nous voyons donc que le cœur de Judas était déjà pervers. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus nous dit “Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement. Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu.” (Matthieu 5, 22). Tout part du cœur, alors veillons sur nos pensées pour ne pas qu’elles nous mènent à des actes mauvais.