L’Avent : signification, liturgie, traditions, prières

Durant la période de quatre semaines précédant la fête de Noël, se déroule le temps de l’Avent. Il s’agit d’un temps d’attente et de préparation spirituelle en vue de la célébration de la nativité du Christ, le 25 décembre. 

Apprenez l’origine et la signification du temps de l’Avent ainsi que le déroulement liturgique et les traditions chrétiennes qui le caractérisent ; enfin, découvrez une belle prière pour vivre l’Avent dans la joie de l’attente de la venue de Jésus-Christ !

Qu’est-ce que la période de l’Avent ?

Qu’appelle-t-on “l’Avent” ?

Le terme “l’Avent” provient du latin adventus qui signifie “venue, avènement” : il désigne ainsi l’avènement de Jésus, à travers sa nativité, à Noël, mais également à travers son retour glorieux, à la fin des temps. Le terme latin signifie également que Dieu est présent avec nous, qu’il ne nous laisse pas seuls. 

Nous utilisons communément le mot “Avent” pour désigner le temps qui précède Noël.

Le temps de l’Avent débute lors du premier dimanche de l’Avent, soit quatre semaines avant Noël et s’étend jusqu’au 25 décembre, jour de Noël

Depuis quand célèbre-t-on le temps de l’Avent ?

Nous célébrons le temps de l’Avent depuis le Ve siècle. À cette époque, le diocèse de Tours institue un temps de jeûne en préparation à la fête de Noël. Intitulé “carême de saint Martin”, il débutait le 11 novembre, jour de la fête du saint, et s’étendait ainsi jusqu’à Noël

Cette pratique s’étend au cours du siècle suivant à l’ensemble de la France. L’Eglise catholique proclame alors un temps liturgique spécifique, l’Avent, dont le rite reprend celui du carême.

À la fin du VIe siècle, l’Avent se raccourcit à quatre semaines, la pratique du jeûne est supprimée. L’Avent, contrairement au carême, perd son aspect de repentance et de pénitence : il devient un temps de joie, dans l’espérance et l’attente de l’avènement du Christ.

A quoi sert le temps de l’Avent ?  

Le temps de l’Avent est pour les fidèles chrétiens une aide spirituelle afin qu’ils préparent leur cœur à la venue de Jésus, lors de sa nativité, mais aussi à la fin des temps. L’Eglise nous appelle pendant ce temps à être vigilant et à veiller, car “vous ne savez ni le jour, ni l’heure” (Matthieu 25,1-13).

Il s’agit d’un temps de conversion et d’attente joyeuse, chacun étant appelé à changer sa façon de vivre, en l’axant davantage sur le Christ.

Dans son homélie du 28 novembre 2009, le pape Benoît XVI nous explique le sens de l’Avent de la façon suivante : “L’Avent chrétien est une occasion pour réveiller en nous le sens véritable de l’attente, en revenant au cœur de notre foi qui est le mystère du Christ, le Messie attendu pendant de longs siècles et né dans la pauvreté de Bethléem.

Liturgie et célébration du temps de l’Avent

L’Avent : la liturgie de l’attente

L’ouverture du temps de l’Avent marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique. Celle-ci se déroule ensuite jusqu’à l’année suivante. L’Avent est quant à lui marqué de quatre temps spécifiques, débutant chaque dimanche.

La liturgie de l’Avent est spécifique puisque, tout comme durant le carême, il s’agit d’un temps de préparation et d’attente. L’Eglise utilise ainsi une couleur liturgique particulière, le violet, signifiant la pénitence. Le troisième dimanche de l’Avent est célébré avec la couleur rose, signifiant la joie : il est déjà un prélude à l’allégresse de Noël ! 

Une seconde particularité est que le gloria - chant des anges - n’est plus entonné à la messe dominicale, car il est réservé à la nuit de Noël

Les quatre dimanches de l’Avent : une préparation à l’avènement du Christ !

Les quatre dimanches de l’Avent axent leur liturgie sur deux aspects majeurs : les deux premiers dimanches appellent à une méditation sur le retour du Christ à la fin des temps ; les deux suivants mettent l’accent sur la naissance du Christ et sur son incarnation. 

Ainsi, les lectures dominicales sont pour les chrétiens un appel à veiller et à se préparer à la venue du Christ. Nous lisons ainsi au cours des quatre dimanches de l’Avent le prophète Isaïe qui nous rappelle la longue attente du peuple hébreu “Un rameau sortira de la souche de Jessé [...]. Sur lui reposera l’esprit du Seigneur” (Isaïe 11, 1-5), mais aussi Jean-Baptiste, nous invitant à “préparer le chemin du Seigneur” et à nous convertir. Nous revivons enfin l’Annonciation faite à Marie, nous annonçant la venue du fils de Dieu : “L’Esprit Saint viendra sur toi, et le puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu” (Luc 1, 35).

Quelles sont les traditions du temps de l’Avent ?

Symboles du temps de l’attente, plusieurs grandes traditions sont honorées par les chrétiens durant le temps de l’Avent : la crèche de Noël, la couronne de l’Avent et le calendrier de l’Avent. Toutes deux se déploient aussi bien dans les églises, que dans les foyers et sont particulièrement appréciées des familles, car elles permettent de faire participer les enfants à la préparation de la fête de Noël !

La couronne de l’Avent

La couronne de l’Avent est une couronne faite de branches vertes de sapin. Elle est composée de quatre bougies, allumées à l’occasion de chaque dimanche de l’Avent. Trois bougies sont de couleur violette, une est de couleur rose, rappelant ainsi les couleurs des ornements liturgiques des quatre dimanche de l’Avent.

La couronne symbolise la royauté du messie attendu par le peuple hébreu ; les rameaux verts évoquent le renouveau de la terre, par la nativité de Jésus ; chaque bougie renvoie à la liturgie et aux méditations des dimanches de l’Avent. La flamme des bougies symbolise quant à elle l'espérance, vertu théologale fondatrice du temps de l’Avent

Allumer un cierge de la couronne de l’Avent est pour les chrétiens un gage d'espérance et de vigilance, dans l’attente de l’avènement du Christ, à Noël, mais également à la fin des temps ! Ces lumières qui brillent durant l’Avent nous montrent déjà que la vraie “lumière du monde”, c’est le Christ, Jésus !

Le calendrier de l’Avent 

Le calendrier de l’Avent est composé de 25 fenêtres que l’on ouvre jour après jour pendant le mois de décembre. Chacune de ces fenêtres comporte une surprise destinée à se préparer à accueillir Jésus : il peut s’agir d’une image pieuse, d’une courte méditation, d’un récit biblique autour des événements entourant la nativité, etc. 

Cette tradition est avant tout destinée aux enfants, car elle leur permet de patienter jusqu’au jour de Noël, le 25 décembre. Elle permet aux petits et aux grands de se rassembler en prière, de méditer autour du mystère de la naissance de Jésus à travers les symboles véhiculés : la lumière, la paix, le don de soi, l’humilité, etc. 

 

Prière du temps de l’Avent

“Seigneur, en ce début de l’Avent, vient réveiller notre coeur alourdi, secouer notre torpeur spirituelle. Donne-nous d’écouter à nouveau les murmures de ton Esprit qui en nous prie, veille, espère. Seigneur, ravive notre attente, la vigilance active de notre foi afin de nous engager partout où la vie est bafouée, l’amour piétiné, l’espérance menacée, l’homme méprisé.

Seigneur, en ce temps de l’Avent, fais de nous des veilleurs qui préparent et hâtent l’avènement et le triomphe ultime de ton Royaume, celui du règne de l’Amour.”

Priez avec Hozana durant le temps de l’Avent ! 

Le temps de l’Avent est particulièrement propice au recueillement et à la prière en famille ! Afin de vous préparer à la belle fête de Noël, rejoignez les communautés de prières que vous propose Hozana :