Vous êtes ici :
Adoration : Pourquoi et comment adorer Dieu ?

Adoration : Pourquoi et comment adorer Dieu ?

Qu’est-ce que l’adoration ? Comment adorer Dieu ? La conférence des évêques de France définit l’adoration comme étant une “attitude de respect et d’amour du chrétien priant Dieu comme le Dieu Unique, Celui de qui tout dépend.”
 
L’acte d’adoration est donc avant tout un mouvement naturel de l’homme vers son Créateur et vers son Sauveur, comme l’adoration des bergers qui ont reconnu en l’enfant Jésus, le Fils de Dieu. Il existe différentes façons de pratiquer l’adoration : par la louange, l’adoration eucharistique, à la messe - durant la consécration - ou lors de temps spécifique. Quelle que soit sa forme, il s’agit d’un acte d’amour vers Dieu “en esprit et en vérité” : aimer et se laisser aimer, s’unir et se laisser transformer.  

Adorer Dieu, le premier des commandements

Adorer Dieu est le premier des commandements :

  • Nous n’avons qu’un seul Dieu et à lui seul nous devons rendre gloire, comme nous le trouvons sur les tables de la loi transmises par Moïse.
    “Je suis le Seigneur ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison d’esclavage.Tu n’auras pas d’autres dieux que moi.” (Livre de l’Exode 20 ; 2-3)
  • Nous devons aimer Dieu de tout notre être, comme nous l’enseigne Jésus
     
    “Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement.” (Matthieu 22 ; 37-38)

Seul Dieu peut être l’objet de notre adoration. Pour les chrétiens, il s’agit du Dieu trinitaire et c’est donc les trois personnes de la Sainte Trinité que nous sommes invités à adorer : Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu Esprit.

Toutefois l’adoration dépasse la simple relation du priant à Dieu. Elle a une portée communautaire ; elle porte une prière pour le corps du Christ dans son entier, pour l’humanité. Jésus rappelle d’ailleurs : “Et voici le second [commandement], qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.…” (Matthieu 22 ; 39)

“L’adoration du vrai Dieu constitue un authentique acte de résistance contre toute forme d’idolâtrie. Adorez le Christ : Il est le Rocher sur lequel bâtir votre avenir, ainsi qu’un monde plus juste et plus solidaire. Jésus est le Prince de la paix, la source du pardon et de la réconciliation, qui peut rendre frères tous les membres de la famille humaine.” (Jean-Paul II aux JMS 2005)

Retrouver cinq versets bibliques sur l’adoration

Adorer en esprit et en vérité

L’adoration est d’ordre spirituel. C’est une façon de s’adresser à Dieu (du latin ad orare : s'adresser à …) très libre et personnelle, comme peut l’être la méditation chrétienne, mais qui se situe davantage dans une forme d’intériorité.

"Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité." (Jn. 4.23-24)

Nous sommes invités à adorer en esprit et en vérité. Notre adoration est donc avant tout portée par un mouvement de notre âme vers Dieu. C’est une forme de prière qui n’a pas besoin de rituels, de formalisation, mais d’une authenticité de cœur. 

Si l’adoration peut s’appuyer sur une forme de contemplation (adoration du Saint Sacrement), c’est surtout Dieu que nous laissons nous contempler, dans la vérité de ce que nous sommes. Le Seigneur n’est jamais caché, donc c’est surtout nous qui sommes invités à nous exposer à lui, pour nous laisser aimer, guérir et transformer.  

Les actes d’adoration

Voici quelques formes d’adoration dans la tradition chrétienne.

L’adoration eucharistique

L’adoration eucharistique est l’adoration du Saint Sacrement, de Jésus présent dans l’hostie. Pendant la messe, durant la prière eucharistique, le prêtre consacre le pain et le vin qui deviennent - pour les catholiques - le sang et le corps du Christ. Les fidèles sont invités à un acte d’adoration en s’agenouillant, en inclinant la tête et en se recueillant. 

Il existe des temps d’adoration, en dehors des célébrations, organisés dans les églises. Le Saint Sacrement est sorti du tabernacle et présenté dans un ostensoir afin que les priants puissent le contempler et l’adorer. (Retrouvez quelques conseils pour vivre ce temps d’adoration du Saint Sacrement).

En dehors de ces moments dédiés, la présence du Christ dans les églises - symbolisée par la petite lumière rouge près du tabernacle - permet de faire un temps d’adoration dès que nous en ressentons l’envie.

L’adoration perpétuelle

Dans certaines églises, se sont mises en place des adorations perpétuelles. Les priants se relaient afin qu’il y ait - jour et nuit - sans discontinuer toujours quelqu’un pour prier et adorer le Seigneur qui lui aussi est constamment là. L’union est ainsi perpétuelle et l’adoration prend tout son sens communautaire ; chaque priant représentant une partie du corps du Christ priant pour l’ensemble de ce corps.

C’est notamment le cas à la basilique du Sacré Coeur à Montmartre.

La fête Dieu

Lors de la Fête Dieu, qui a lieu 60 jours après Pâques, est célébrée la présence réelle de Jésus dans l’eucharistie. Cette fête est la solennité du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ. 

Le Saint Sacrement est porté hors de l’église par le prêtre et exposé dans le cadre d’une procession dans la ville.

Louange et adoration

Dans le principe et fondement de ses exercices spirituels, Ignace de Loyola écrit : “L’homme est créé pour louer, respecter et servir Dieu notre Seigneur”. Louange et adoration sont donc deux façons de rendre gloire à Dieu. Par la louange, l’homme reconnaît la grandeur et la bonté de Dieu. Il lui rend grâce pour ce qu’Il est. Ces deux notions sont donc très proches et procèdent d’un même élan de respect, d’amour et de gratitude de l’homme vers Dieu.

Avec Hozana, découvrez différentes manières de rentrer dans un coeur à coeur avec Dieu 

Parmi les nombreuses communautés de prière proposées sur Hozana, certaines vous offrent un accompagnement en ligne pour rentrer dans cette intimité avec Dieu et lui rendre gloire :