Facebook PixelLe livre de l'Ecclésiaste - Hozana

Le livre de l'Ecclésiaste

Le livre de l’ecclésiaste encore appelé “le Qohélet" est originellement tiré de la Septante, version grecque de la Bible. Il se situe dans l’Ancien Testament, entre le livre des proverbes et le cantique des cantiques. Ces trois livres poétiques sont traditionnellement attribués au même auteur : le roi Salomon. Le thème de la “vanité” est présent en ces termes dès le prologue du livre : “Vanité des vanités disait Qohèleth. Vanité des vanités, tout est vanité !” (Ecclésiaste 1, 2). C’est de l'Ecclésiaste 3 qu’est tirée la formule désormais populaire : “Il y a un moment pour tout, et un temps pour chaque chose sous le ciel” (Ecclésiaste 3, 1). Découvrons donc ce que nous enseigne la sagesse de l’ecclésiaste. 

Que raconte le livre de l’Ecclésiaste ?

Qui est le Qohélet ?

On attribue à Salomon, l’écriture de ce livre. De tous les rois de Juda, Salomon reste incontestablement le plus riche de tous. Le livre des proverbes nous donne accès à la sagesse de celui qui, du temps de son règne, a rendu l’or et l’argent aussi communs que les pierres. La Bible nous dit, dans le livre des rois, que Dieu lui a accordé cette sagesse exceptionnelle parce qu’il l’a demandée de tout son cœur et dans le but de bien gouverner le peuple qui était sous sa responsabilité. C’est donc un véritable privilège de recevoir des conseils de la part de cet éminent roi.

Comment comprendre le message de l’Ecclésiaste ?

A première vue, le message de l’ecclésiaste peut paraître pessimiste et fataliste. En effet, le thème de la vanité et de la mort y sont beaucoup abordés. Cependant, comme ce livre dit bien “Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement. (...)” (Ecclésiaste 7, 8) et à la fin du livre, se trouve cette affirmation “Pour conclure ces paroles, et tout bien considéré, crains Dieu et observe ses commandements. Tout est là pour l’homme.” (Ecclésiaste 12, 13). Ainsi, le message que nous transmet l’ecclésiaste, c’est de ne s’attendre à un bonheur durable en misant sur les plaisirs de ce monde, car ils ne durent qu’un instant, mais de plutôt activement chercher à craindre Dieu, car il est la source de la vraie sagesse. Le même auteur confirme cela dans le livre des proverbes en disant : “Le savoir commence avec la crainte du Seigneur !” (Proverbes 1, 7)

8 beaux passages bibliques tirés des paroles de l’Ecclésiaste

“Mieux vaut prêter l’oreille aux reproches d’un sage que d’écouter les louanges d’un fou.” (Ecclésiaste 7, 5)

“Quel profit l’homme retire-t-il de toute la peine qu’il se donne sous le soleil ?” (Ecclésiaste 1, 3)

Mieux vaut être deux qu’un seul : le salaire de leur peine sera meilleur.” (Ecclésiaste 4, 9)

“Un temps pour pleurer, et un temps pour rire ; un temps pour gémir, et un temps pour danser.” (Ecclésiaste 3, 4)

“Toutes les choses que Dieu a faites sont bonnes en leur temps. Dieu a mis toute la durée du temps dans l’esprit de l’homme, mais celui-ci est incapable d’embrasser l’œuvre que Dieu a faite du début jusqu’à la fin.” (Ecclésiaste 3, 11) 

“Souviens-toi de ton Créateur, aux jours de ta jeunesse, avant que viennent les jours mauvais, et qu’approchent les années dont tu diras : « Je ne les aime pas » ;” (Ecclésiaste 12, 1)

“La sagesse rend le sage plus fort que dix gouverneurs dans la cité.” (Ecclésiaste 7, 19)

“Une seule mouche morte infeste et gâte l’huile du parfumeur. Un petit grain de folie pèse plus que sagesse et plus que gloire.” (Ecclésiaste 10, 1)