Abraham

L’un des personnages centraux du livre de la Genèse dans l’Ancien Testament est Abraham. Il est aussi appelé le “père de la foi” car dès sa rencontre avec Dieu à Charan, il s’est attaché à lui et a cru à toutes ses promesses, même celle d’avoir un enfant alors qu'Abraham et Sarah n’en avaient plus l’âge. Ainsi, ils ont fait confiance à Dieu qui leur avait promis un enfant, Isaac, et ils l’ont eu. Le Nouveau Testament nous parle de la bénédiction d’Abraham qui est accordée à tous ceux qui croient. Découvrons l’histoire de ce patriarche à qui Dieu a fait cette promesse : “je te bénirai et tu seras une source de bénédiction”

Qui est Abraham dans la Bible ?

Abraham, père de la foi

Abraham est le fils de Térach et a vécu à Harane avec sa famille jusqu’à ce que Dieu se révèle à lui et lui demande de tout quitter pour le suivre vers une terre où il sera béni et aura de nombreux descendants. Abraham était un homme de foi, le Nouveau Testament témoigne de cela en disant : “Espérant contre toute espérance, il a cru ; ainsi est-il devenu le père d’un grand nombre de nations, selon cette parole : Telle sera la descendance que tu auras !” (Romains 4, 18). Alors qu’à son époque, c’était le culte des idoles qui régnait, Abraham a choisi de croire au véritable Dieu et c’est grâce à cela qu’il a été déclaré juste devant Dieu comme il est écrit : “Abram eut foi dans le Seigneur et le Seigneur estima qu’il était juste.” (Genèse 15, 6)

Abraham et Loth

Lorsque Dieu demande à Abraham de quitter sa famille pour une terre inconnue, Abraham accepte mais prend son neveu Lot avec lui. Lot est le fils de Harane, le frère d’Abraham, mort même avant leur père Térach. Cependant, étant devenus tous deux très riches, ils ne pouvaient plus habiter ensemble tant leurs possessions étaient nombreuses, ils ont donc dû se séparer et Lot est allé vivre à Sodome. Plus tard, il sera sauvé de justesse avec ses filles lorsque Dieu envoya le feu sur Sodome et Gomorrhe et cela grâce à l’intercession de Abraham. 

Abraham et Sarah

C’est Dieu qui a changé les noms de Abram et Saraï en Abraham, c’est-à-dire père d’une multitude, et Sarah, c’est-à-dire princesse. Cette dernière était stérile et avancée en âge quand elle et son mari reçurent la visite du Seigneur qui leur rappela la promesse qu’ils allaient bientôt avoir un fils ; elle avait 90 ans quand elle enfanta Isaac. Ce qui est impossible pour un homme et une femme aussi vieux a été rendus possible grâce à leur foi en Dieu. En effet, n’est-il pas écrit : “(...) Tout est possible pour celui qui croit. »” (Marc 9, 23) ?

Abraham et Isaac

Alors qu’ils ont enfin obtenu l’enfant de la promesse, Isaac, le Seigneur décide d’éprouver l’attachement qu’Abraham a pour lui, il lui demande donc de sacrifier son fils. Heureusement, la Bible nous témoigne que : “Grâce à la foi, quand il fut soumis à l’épreuve, Abraham offrit Isaac en sacrifice. Et il offrait le fils unique, alors qu’il avait reçu les promesses et entendu cette parole : C’est par Isaac qu’une descendance portera ton nom. Il pensait en effet que Dieu est capable même de ressusciter les morts ; c’est pourquoi son fils lui fut rendu : il y a là une préfiguration.” (Hébreux 11, 17-19). La confiance en Dieu d’Abraham dépassait son amour pour son cher et tendre fils ; il était près à tout donner à Dieu. 

Principaux épisodes de la vie du patriarche Abraham

La bénédiction d’Abraham

“Le Seigneur dit à Abram : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai. Je ferai de toi une grande nation, je te bénirai, je rendrai grand ton nom, et tu deviendras une bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront ; celui qui te maudira, je le réprouverai. En toi seront bénies toutes les familles de la terre. »” (Genèse 12, 1-3)

Abraham en Egypte

“Quand il fut sur le point d’entrer en Égypte, il dit à Saraï, sa femme : « Vois-tu, je le sais, toi, tu es une femme belle à regarder. Quand les Égyptiens te verront, ils diront : “C’est sa femme” et ils me tueront, tandis que toi, ils te laisseront vivre. S’il te plaît, dis que tu es ma sœur ; alors, à cause de toi, ils me traiteront bien et, grâce à toi, je resterai en vie. »” (Genèse 12, 11-13)

Abraham et Agar 

“Et donc dix ans après qu’Abram se fut établi au pays de Canaan, Saraï, femme d’Abram, prit Agar l’Égyptienne, sa servante, et la donna pour femme à son mari Abram. Celui-ci alla vers Agar, et elle devint enceinte. Quand elle se vit enceinte, sa maîtresse ne compta plus à ses yeux.” (Genèse 16, 3-4)

“Agar enfanta un fils à Abram, qui lui donna le nom d’Ismaël. Abram avait quatre-vingt-six ans quand Agar lui enfanta Ismaël.” (Genèse 16, 15-16)

Abram devient Abraham

“Moi, voici l’alliance que je fais avec toi : tu deviendras le père d’une multitude de nations. Tu ne seras plus appelé du nom d’Abram, ton nom sera Abraham, car je fais de toi le père d’une multitude de nations. Je te ferai porter des fruits à l’infini, de toi je ferai des nations, et des rois sortiront de toi.” (Genèse 17, 4-6)

Isaac, le fils de la promesse

“Quant à mon alliance, c’est avec Isaac que je l’établirai, avec l’enfant que Sara va te donner l’an prochain à pareille époque.” (Genèse 17, 21)

La destruction de Sodome et Gomorrhe

“Le soleil se levait sur le pays et Loth entrait à Soar, quand le Seigneur fit tomber du ciel sur Sodome et Gomorrhe une pluie de soufre et de feu venant du Seigneur. Dieu détruisit ces villes et toute la région, avec tous leurs habitants et la végétation.” (Genèse 19, 23-25)

Abraham sacrifie Isaac

“Mais l’ange du Seigneur l’appela du haut du ciel et dit : « Abraham ! Abraham ! » Il répondit : « Me voici ! » L’ange lui dit : « Ne porte pas la main sur le garçon ! Ne lui fais aucun mal ! Je sais maintenant que tu crains Dieu : tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique. »” (Genèse 22, 11-12)