Facebook PixelLe livre de Ruth - Hozana

Le livre de Ruth

Le livre de Ruth, dans la Bible, présente le témoignage de la vie de Ruth la moabite et arrière-grand-mère de David. Ce livre se situe dans l’Ancien testament, entre le livre des juges et le premier livre de Samuel. Découvrons ensemble la particularité de cette femme, pourtant étrangère, qui a réussi à entrer dans la lignée de Jésus-Christ (Matthieu 1, 5).

Qui est Ruth dans la Bible ?

Ruth et Naomie

Ruth signifie “compagne”. Elle était l’une des deux belle-filles de Naomie (ou Noémi selon les versions de la Bible). Cependant, après la mort de son mari puis de ses deux fils, Naomie demanda à ses belle-filles d’aller se remarier et de la laisser retourner seule à Bethléem de Juda. Sa belle-fille Orpa accepta et retourna à son pays et à ses dieux mais Ruth décida de rester fidèle à Naomie. Ainsi, Ruth a accepté de sacrifier un possible remariage dans son pays par attachement envers sa belle-mère. La particularité, qui ressort de cette décision de Ruth, est sa persévérance. En effet, malgré l’insistance de sa belle-mère pour qu’elle parte refaire sa vie, Ruth s’est accrochée à sa volonté de faire du bien à la mère de son défunt époux.

Ruth et Booz

Ruth fait la rencontre de Booz, un parent de Elimelek, son défunt beau-père. Cet homme sera impressionné par la bravoure et l’empressement de Ruth à servir sa belle-mère. C’est lui qui devient l’époux de Ruth selon que la tradition de l’époque lui en donnait le droit. 

5 beaux passages bibliques dans le livre de Ruth

“Ruth lui répondit : « Ne me force pas à t’abandonner et à m’éloigner de toi, car où tu iras, j’irai ; où tu t’arrêteras, je m’arrêterai ; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu.” (Ruth 1, 16)

“Booz lui répondit : « On m’a dit et répété tout ce que tu as fait pour ta belle-mère après la mort de ton mari, comment tu as quitté ton père, ta mère et le pays de ta parenté, pour te rendre chez un peuple que tu n’avais jamais connu de ta vie.” (Ruth 2, 11)

“Va te baigner, te parfumer et mettre ton manteau. Tu descendras sur l’aire. Ne te fais pas reconnaître de l’homme avant qu’il ait fini de manger et de boire.” (Ruth 3, 3)

“Et maintenant, ma fille, n’aie pas peur ; tout ce que tu diras, je le ferai pour toi, car tout le monde ici sait que tu es une femme parfaite.” (Ruth 3, 11)

“Cet enfant te fera revivre, il sera l’appui de ta vieillesse : il est né de ta belle-fille qui t’aime, et qui vaut mieux pour toi que sept fils. » Noémi prit l’enfant, le mit sur son sein, et se chargea de l’élever.” (Ruth 4, 15-16)