Josué

Le livre de Josué, venant après Deutéronome, présente la suite du voyage des israélites après la mort de Moïse. Dès les premiers chapitres du livre, le personnage dont le livre tire son nom nous est présenté : Josué, fils de Nun. Découvrons qui est celui par qui la conquête de Canaan a pu se faire et 7 beaux passages bibliques tirés de ce livre de l’Ancien Testament !

Qui est Josué dans la Bible ?

Josué et Caleb

Alors qu’ils campaient dans le désert de Parane, le Seigneur instruisit Moïse d’envoyer douze hommes comme espions en Canaan. A leur retour de mission, seuls Caleb et Osée, à qui Moïse donna le nom de Josué, firent un bon rapport et encouragèrent le peuple à s’élancer à la conquête de ce nouveau territoire. C’est ainsi que Josué et Caleb ont été les deux seuls de leur génération à survivre à l’épreuve du désert et à entrer dans la terre promise, Canaan. 

Josué, serviteur de Moïse

Josué, fils de Nun, nous est présenté dans l’Ancien Testament comme le second de Moïse. En effet, il est écrit : “Le Seigneur parlait avec Moïse face à face, comme on parle d’homme à homme. Puis Moïse retournait dans le camp, mais son auxiliaire, le jeune Josué, fils de Noun, ne quittait pas l’intérieur de la Tente.” (Exode 33, 11). Du vivant de Moïse, il le servait avec bonté et fidélité. C’est ainsi qu’après la mort de Moïse, il lui succède en tant que conducteur du peuple d'Israël. Cette passation de pouvoir a été agréée par Dieu puisqu’il est écrit que : “Le Seigneur dit à Josué : « Aujourd’hui, je vais commencer à te grandir devant tout Israël, pour qu’il sache que je suis avec toi comme j’ai été avec Moïse.” (Josué 3, 7)

Les trompettes de Jéricho

Arrivés à Jéricho, les israélites ne pouvaient ni entrer ni sortir car la ville était fermée. Josué reçut alors l’instruction du Seigneur de tourner autour de la ville avec l’arche de l’Alliance, les prêtres et le peuple, pendant sept jours, et le septième jour de sonner de la trompette et de pousser des cris de joie. Le septième jour, après avoir cette fois-ci fait sept fois le tour de la ville, “Le peuple poussa la clameur et on sonna du cor. Lorsque le peuple entendit le son du cor, il poussa une grande clameur, et le rempart s’effondra sur place. Alors le peuple monta vers la ville, chacun droit devant soi, et ils s’emparèrent de la ville.” (Josué 6, 20)
(découvrez en plus sur ce passage biblique)

Signification de Canaan selon la Bible

Canaan est premièrement la terre qui a été peuplée par les descendants de Cham, à l’ouest du Jourdain. Dans la symbolique biblique, ce territoire est la terre promise par Dieu à son peuple comme nous dit le Psaume 104, 11 : “Il a dit : « Je vous donne le pays de Canaan, ce sera votre part d'héritage. »”

7 beaux passages du livre de Josué

Josué 1 8

“Ce livre de la Loi ne quittera pas tes lèvres ; tu le murmureras jour et nuit, afin que tu veilles à agir selon tout ce qui s’y trouve écrit : alors tu feras prospérer tes entreprises, alors tu réussiras.” (Josué 1, 8)

Josué 3

“Puis Josué dit au peuple : « Sanctifiez-vous, car demain le Seigneur fera des merveilles au milieu de vous. »” (Josué 3, 5)

Josué 4

“Ainsi, tous les peuples de la terre sauront combien est forte la main du Seigneur, et vous craindrez le Seigneur votre Dieu chaque jour.” (Josué 4, 24)

Josué 5

“Le chef de l’armée du Seigneur dit à Josué : « Retire tes sandales de tes pieds : le lieu où tu te trouves est saint. » Et Josué fit ainsi.” (Josué 5, 15)

Josué 6

Il dit au peuple : « Passez, faites le tour de la ville, et que l’avant-garde passe devant l’arche du Seigneur. » (Josué 6, 7)

Josué 10

“Alors, Josué parla au Seigneur, en ce jour où le Seigneur livra les Amorites aux fils d’Israël et, sous les yeux d’Israël, il déclara : « Soleil, arrête-toi sur Gabaon, lune, sur la vallée d’Ayyalone !” (Josué 10, 12)

Josué 24

“S’il ne vous plaît pas de servir le Seigneur, choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir : les dieux que vos pères servaient au-delà de l’Euphrate, ou les dieux des Amorites dont vous habitez le pays. Moi et les miens, nous voulons servir le Seigneur.” (Josué 24, 15)