Isaac

Le premier patriarche mentionné dans l’Ancien Testament est Abraham. Il est aussi appelé le Père de la foi car il a cru pendant 25 ans que Dieu allait lui donner un fils et une descendance très nombreuse. Ce fils de la promesse, c’est Isaac. Quelle est l’histoire d’Isaac, fils d’Abraham ? Découvrons au travers de passages bibliques qui est Isaac, la relation entre Isaac et Rebecca, entre Isaac et Ismaël, son frère et entre Isaac et ses filsJacob et Esaü

Qui est Isaac dans la Bible ?

Abraham et Isaac 

Dieu avait fait la promesse à Abraham qu’il ferait de lui une grande nation et que cette descendance lui serait donnée par Sara. C’est par la foi qu’à l’âge de 100 ans, Abraham eut ce fils qu’il appela Isaac, ce qui signifie : “il rit”. 

Isaac, un homme riche

La Bible nous dit qu’Abraham donna tous ses biens en héritage à Isaac, son fils, et que celui-ci continua à travailler et à faire fructifier les possessions de son père. Cependant, les philistins sont devenus jaloux d’Isaac et “Tous les puits qu’avaient creusés les serviteurs de son père Abraham, au temps de celui-ci, les Philistins les bouchèrent en les remplissant de terre.” (Genèse 26, 15). Même après avoir été chassé de cette terre par Abimélec, Isaac ne s’est pas découragé. Il a continué à travailler en faisant creuser des puits jusqu’à ce que Abimélec reconnaisse que Dieu était avec Isaac et vienne à sa rencontre pour passer une alliance avec lui.

Femme d’Isaac : Rebecca

Avant sa mort, Abraham demanda à son serviteur de trouver une femme pour son fils Isaac, une femme qui vienne de leur pays et non du pays de Canaan. De retour de ce voyage, ce serviteur ramena Rebecca avec lui, Isaac l’aima et la prit comme femme. Cependant, elle était stérile, mais “Isaac implora le Seigneur en faveur de sa femme, car elle était stérile. Et le Seigneur l’exauça : sa femme Rébecca devint enceinte.” (Genèse 25, 21) Elle eut des jumeaux ; Jacob et Esaü. 

Principaux épisodes de la vie d’Isaac

Isaac, fils d’Abraham et de Sara

“Et Abraham donna un nom au fils que Sara lui avait enfanté : il l’appela Isaac (c’est-à-dire : Il rit). Quand Isaac eut huit jours, Abraham le circoncit, comme Dieu le lui avait ordonné. Abraham avait cent ans quand naquit son fils Isaac. Sara dit : « Dieu m’a donné l’occasion de rire : quiconque l’apprendra rira à mon sujet. »” (Genèse 21, 3-6)

Isaac et Ismaël

“Elle dit à Abraham : « Chasse cette servante et son fils ; car le fils de cette servante ne doit pas partager l’héritage de mon fils Isaac. » Cette parole attrista beaucoup Abraham, à cause de son fils Ismaël” (Genèse 21, 10-11)

Le sacrifice d’Isaac

“Dieu dit : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, va au pays de Moriah, et là tu l’offriras en holocauste sur la montagne que je t’indiquerai. » Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux de ses serviteurs et son fils Isaac. Il fendit le bois pour l’holocauste, et se mit en route vers l’endroit que Dieu lui avait indiqué.” (Genèse 22, 2-3)

Isaac, un homme riche

“Isaac fit des semailles sur cette terre et récolta, cette année-là, le centuple. Le Seigneur le bénit, et Isaac devint un personnage important, de plus en plus important, jusqu’à devenir vraiment très important.” (Genèse 26, 12-13)

Isaac et Rebecca

“Isaac introduisit Rebecca dans la tente de sa mère Sara ; il l’épousa, elle devint sa femme, et il l’aima. Et Isaac se consola de la mort de sa mère.” (Genèse 24, 67)

Fils d’Isaac

“Après quoi sortit son frère, la main agrippée au talon d’Ésaü. On lui donna le nom de Jacob (c’est-à-dire : Il talonne). À leur naissance, Isaac avait soixante ans. Les garçons grandirent. Ésaü devint un chasseur habile, un homme des champs ; Jacob était un homme délicat demeurant sous les tentes. Isaac préférait Ésaü, car il appréciait le gibier, mais Rébecca préférait Jacob.” (Genèse 25, 26-28)

Isaac bénit Jacob

“Comme Jacob s’approchait et l’embrassait, Isaac respira l’odeur de ses vêtements, et il le bénit en disant : « Voici que l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que le Seigneur a béni. Que Dieu te donne la rosée du ciel et une terre fertile, froment et vin nouveau en abondance ! Que des peuples te servent, que des nations se prosternent devant toi. Sois un chef pour tes frères, que les fils de ta mère se prosternent devant toi. Maudit soit celui qui te maudira, béni soit celui qui te bénira ! »” (Genèse 27-28)