Matthieu 6, 33

“Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.” (Matthieu 6 ; 33)

 

Passage de l’évangile de Matthieu, chapitre 6

“C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?
 Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?
 Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?

Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
 Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
 Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?

Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
 Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.

Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.

Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine.” (Matthieu 6 ; 25-34)

(traduction : aelf.org)

Les biens du Royaume

Ce passage de l’évangile de Matthieu peut décontenancer ; il vient nous interpeller au cœur de ce qui fait notre quotidien. Jésus n’appelle pas à devenir inconséquent mais à ouvrir notre regard, à faire un pas de côté, à questionner nos priorités.
Jésus nous rappelle qu’au-delà de nos besoins matériels, nous avons également des besoins spirituels. Ce n’est pas les biens du monde qu’il faut engranger mais ceux du Royaume : le pardon, la bonté, la compassion, la paix, la joie que le Christ est venu nous apporter. Ils sont notre véritable richesse. “Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur” (Matthieu 6, 21)

Il ne s’agit pas de nier nos besoins concrets, mais de les laisser à leur juste place et de faire confiance à Dieu. Il les connaît et, comme pour le peuple hébreux dans le désert, si nous le lui demandons, il nous donnera ce dont nous avons besoin chaque jour. Nous pouvons le faire en récitant chaque jour la prière du Notre Père qui nous permet de nous tourner vers le Royaume de Dieu “Que ton règne vienne” et s’abandonner à lui pour nos besoins matériels “Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour”.

 

Cherchez le Royaume de Dieu avec Hozana !

Mettre le Seigneur au cœur de notre vie, c’est le seul souci que nous devons avoir ! Chaque matin, avec l’évangile du jour, recevez la Parole de Dieu et découvrez comment elle peut vous guider dans votre quotidien.

Faire confiance à Dieu et s’abandonner à lui, ce n’est pas toujours simple mais nous pouvons lui demander de faire grandir notre foi en lui pour goûter aux joies du Royaume. Avec cette neuvaine, donnez vous neuf jours pour rebooster votre foi !

Pour vous aider à avancer avec confiance, recevez chaque matin un verset biblique qui invite à ne plus avoir peur.