Matthieu 6, 9

«Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, »  (Matthieu 6, 9)

 

Passage de l’évangile de Matthieu, chapitre 6

« Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.

Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé.

Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.

Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.

Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.

Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.

Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.» (Matthieu 6, 7-13 )

(traduction : aelf.org)

Jésus enseigne la prière du Notre Père

A ses apôtres qui lui demandent de leur apprendre à prier, Jésus révèle les paroles à adresser au Père. Ce sont les mots par lesquels Jésus prie son Père Céleste et il en fait le don à l’humanité. Dans les versets précédents, Jésus recommande à ses apôtres de prier dans le secret de leur cœur et de leur maison et non de manière ostentatoire chargée d’orgueil. A présent il leur révèle le contenu le plus saint pour élever notre âme vers le Père Céleste. Cette prière est dénuée d’égoïsme et d’égocentrisme, pièges dans lesquels l’homme tombe facilement.
Les six demandes adressées au Père concourent toutes à sa gloire : les trois premières invocations concernent expressément l’extension du règne de Dieu dans le monde.
La quatrième invocation présente à elle seule l’expression des nos besoins quotidiens. La cinquième invocation concerne la miséricorde que nous implorons de Dieu et notre promesse de nous en montrer digne en faisant miséricorde à nos frères (Jésus y revient en Matthieu 6, 14-15).
Enfin la dernière invocation demande l’aide de Dieu contre le Tentateur.
La prière du Notre Père est la première et unique prière enseignée par Jésus. L’évangéliste saint Luc rapporte également les paroles de Jésus sous d’autres mots en Luc 11, 2-4.

Chez les catholiques, le Notre Père est, avec le Je vous salue Marie, la prière centrale de la récitation du chapelet et donc de la prière du rosaire

 

 

Redécouvrez le Notre Père avec Hozana

Le Notre Père est la prière fondamentale des chrétiens, par elle l’homme adresse une prière complète au Père Céleste. Hozana vous propose de redécouvrir cette prière ainsi que le chapelet qui lui est directement lié.