Facebook PixelPetit exorcisme de Léon XIII - Hozana

Petit exorcisme de Léon XIII

En plus de sa fameuse prière à saint Michel, récitée après chaque messe pendant près d’un siècle, le pape Léon XIII a écrit un exorcisme connu sous le nom de “petit exorcisme de Léon XIII”. Cet exorcisme, qui commence par demander la protection de saint Michel, fut intégré au Rituel romain au début du XXe siècle, et le pape encouragea les évêques et les prêtres à le réciter régulièrement dans leurs diocèses et paroisses. Il fut par la suite tronqué sous le pape Pie XI avant d’être définitivement supprimé du Rituel romain en 1985. La congrégation de la doctrine de la foi jugea en effet dangereux que les laïcs s’adressent directement à Satan en récitant cet exorcisme, car ce dernier prévoyait en effet une version “pour les laïcs”. Il est par contre possible d'adresser au Seigneur des prières de délivrance ou de libération.

Version abrégée du petit exorcisme de Léon XIII

Voici la version tronquée du petit exorcisme, publiée dans le Rituel romain de 1922 :

“Très glorieux prince des armées célestes, saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat, contre les principautés et les puissances, contre les chefs de ce monde des ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs. Venez en aide aux hommes que Dieu a faits à son image et à sa ressemblance, et rachetés à si haut prix de la tyrannie du démon. C'est vous que la sainte Église vénère comme son gardien et son protecteur, vous à qui le Seigneur a confié les âmes rachetées pour les introduire dans la céleste félicité. Conjurez le Dieu de paix qu'il écrase Satan sous nos pieds, afin de lui enlever tout pouvoir de retenir encore les hommes captifs, et de nuire à l'Église. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, descendent sur nous les miséricordes du Seigneur, saisissez vous-même l'antique serpent, qui n'est autre que le diable ou Satan, pour le précipiter enchaîné dans les abîmes, en sorte qu'il ne puisse plus jamais séduire les nations.

Au nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, avec l’intercession de l’Immaculée Vierge Marie, mère de Dieu, de saint Michel Archange, des saints apôtres Pierre et Paul et de tous les saints, nous entreprenons avec confiance de repousser les attaques et les ruses du démon.

Psaume 67

Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dispersés ; et que fuient, devant lui, ceux qui le haïssent. Comme la fumée s’évanouit, qu’ils disparaissent ; comme la cire fond devant le feu, ainsi périssent les pécheurs devant la face de Dieu.

V : Voici la croix du Seigneur, fuyez puissances ennemies.

R : Il a vaincu, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David.

V : Que votre miséricorde, Seigneur, soit sur nous.

R : De même que nous avons espéré en vous.

Nous t’exorcisons, esprit immonde, qui que tu sois, puissance satanique, invasion de l’ennemi infernal, légion, réunion ou secte diabolique, au nom et par la vertu de Jésus-Christ + notre Seigneur, sois arraché de l’Eglise de Dieu et des âmes créées à l’image de Dieu et rachetées par le Précieux Sang du Divin Agneau +. Désormais tu n’oseras plus, perfide serpent, tromper le genre humain, persécuter l’Eglise de Dieu, ni secouer et cribler, comme le froment, les élus de Dieu +. Il te commande, le Dieu Très-Haut + ; auquel, dans ton orgueil, tu prétends encore être semblable, lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et arrivent à la connaissance de la vérité. Il te commande, Dieu le Père +. Il te commande, Dieu le Fils +. Il te commande, Dieu le Saint-Esprit +.

Il te commande, le Christ, verbe éternel de Dieu fait chair + qui, pour le salut de notre race, perdue par ta jalousie, s’est humilié et rendu obéissant jusqu’à la mort (Ph 2), qui a bâti son Eglise sur la pierre solide, et promis que les portes de l’enfer ne prévaudront jamais contre elle, voulant demeurer avec elle tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles (Mt 28,20). Ils te commandent le signe sacré de la croix + et la vertu de tous les mystères de la foi chrétienne +. Elle te commande la puissante mère de Dieu, la Vierge Marie, qui, dès le premier instant de son Immaculée Conception, par son humilité, a écrasé ta tête trop orgueilleuse. Elle te commande, la foi des saints apôtres Pierre et Paul, et des autres apôtres +. Ils te commandent le sang des martyrs et la pieuse intercession de tous les saints et saintes +.

Or donc, dragon maudit et toute la légion diabolique, nous t’adjurons par le Dieu + vivant, par le Dieu + vrai, par le Dieu + Saint, par le Dieu qui a tant aimé le monde, qu’il lui a donné son Fils unique, afin que quiconque croie en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle (Jn 3) ; cesse de tromper les humaines créatures, et de leur verser le poison de la damnation éternelle ; cesse de nuire à l’Eglise, et de mettre des entraves à sa liberté. Va-t’en, satan, inventeur et maître de toute tromperie, ennemi du salut des hommes. Cède la place au Christ, en qui tu n’as rien trouvé de tes œuvres ; cède la place à l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique, que le Christ Lui-même a acquise au prix de son sang.

Humilie-toi sous la puissante main de Dieu, tremble et fuis, à l’invocation, dite par nous, du saint et terrible nom de Jésus, que les enfers redoutent, à qui les vertus des cieux, les puissances et les dominations sont soumises, que les chérubins et les séraphins louent sans cesse dans leurs concerts, en disant : saint, saint, saint est le Seigneur, le Dieu des armées.

V : Seigneur, exaucez ma prière.

R : Et que mon cri s’élève jusqu’à vous.

V : Le Seigneur soit avec vous.

R : Et avec votre esprit.

Oraison

Dieu du ciel et de la terre, Dieu des anges, Dieu des archanges, Dieu des patriarches, Dieu des prophètes, Dieu des apôtres, Dieu des martyrs, Dieu des confesseurs, Dieu des vierges, Dieu qui avez la puissance de donner la vie après la mort, le repos après le travail ; parce qu’il n’y a pas d’autre dieu que vous, et qu’il ne peut y en avoir si ce n’est vous, le créateur de toutes les choses visibles et invisibles, dont le règne n’aura pas de fin ; avec humilité nous supplions votre glorieuse majesté de daigner nous délivrer puissamment et nous garder sains de tout pouvoir, piège, mensonge et méchanceté des esprits infernaux. Par le Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Des embûches du démon, délivrez-nous Seigneur. Que vous accordiez à votre Eglise la sécurité et la liberté pour vous servir ; nous vous en supplions, exaucez-nous. Que Vous daignez humilier les ennemis de la sainte Eglise ; nous vous en supplions, exaucez-nous.”

On asperge d’eau bénite l’endroit où l’on se trouve.

Qu’est-ce qu’un exorcisme ?

L’exorcisme est un rituel dont l’usage est désormais réservé aux évêques et aux prêtres exorcistes, et qui consiste à demander “publiquement et avec autorité, au nom de Jésus Christ, qu’une personne soit protégée contre l’emprise du Malin” (catéchisme de l’Eglise catholique). Ainsi, l’exorciste reçoit des personnes qui souffrent et se pensent victimes de l’emprise du Diable. L’exorciste prie avec et pour la personne, selon un rituel spécifique approuvé par l’Eglise qui prévoit notamment des gestes symboliques appropriés.

Découvrir des prières à saint Michel

L’exorcisme du pape Léon XIII commence par demander la défense de saint Michel dans le combat contre le Mal. Saint Michel étant le chef de la légion céleste des bons anges qui combat et terrasse le dragon dans le livre de l’Apocalypse, de nombreuses prières lui sont adressées par l’Eglise et les catholiques afin d’obtenir sa protection. Saint Michel est notamment prié au cours de neuvaines, notamment du 21 au 29 septembre pour la fête des saints archanges. La neuvaine à saint Michel et aux neuf choeurs des anges est par exemple très populaire, et la neuvaine à saint Michel pour la France rassemble chaque année sur Hozana des dizaines de milliers de priants : inscrivez-vous ici !