Meditatio : seconde étape de la lectio divina - Hozana
Guide de la prière : Prier oui, mais comment faire ?   /   La lectio divina   /   Meditatio : seconde étape de la lectio divina

Meditatio : seconde étape de la lectio divina

La lectio divina - méthode de lecture lente des saintes écritures pour s’ouvrir et méditer la parole de Dieu - se décompose en quatre étapes. Après avoir accueilli la parole lors de la première étape (la lectio), s’engage un processus de méditation afin de tirer les fruits de cette lecture et se préparer aux étapes suivantes de prière (oratio) et de contemplation (contemplatio). Cette méthode est ouverte à tout chrétien qui cherche à se rapprocher du Seigneur (comme le soulignent les papes Jean-Paul II et Benoit XVI) et ne demande aucune connaissance ou capacité d’analyse spécifique. 

Qu’est-ce que la meditatio ?

“Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, réfuter, redresser, former à la justice” (2 Tm 3,16)

Après avoir goûté, lors de la lectio, à la parole divine, vient le temps de la "mâcher" pour en tirer tous les nutriments qu’elle peut contenir. Elle n’est pas simplement bonne (vraie, belle), elle est bonne pour nous aujourd’hui (édifiante, salvatrice). La parole de Dieu est vivante, elle est pain de vie pour notre quotidien. En tant que chrétien, elle est notre guide et nous éclaire dans nos décisions, dans nos actions.

Cette seconde étape est donc le moment de se plonger dans le texte et de comprendre – au-delà de ce qu’il raconte – ce qu’il nous dévoile pour nous, aujourd’hui, dans notre vie de baptisé du XXIème siècle. 

Comment pratiquer la meditatio ?

Comprendre à travers l’enracinement biblique

Lors de la lectio, nous avons lu plusieurs fois le passage biblique choisi ; lors de la phase de meditatio, nous pouvons nous appuyer si besoin sur d’autres passages, voire sur d’autres livres de la Bible. Telle expression, telle situation nous font peut être penser à un autre verset ? Retrouvons-le et relisons-le. Voyons ce qu’ils ont en commun. Il est également important de bien comprendre le contexte dans lequel s’inscrit le passage choisi afin d’éviter toute mauvaise interprétation. Nous pouvons nous aider des notes associées mais aussi lire quelques versets en amont ou en aval de l’extrait pour mieux le situer, mieux le comprendre.

Actualiser le message grâce à deux questions

Une fois le texte bien compris, il est temps de se poser deux questions :

  • A travers ce texte, qu’est-ce que nous apprenons de Dieu ? Qu’est-ce que cela dit du lien qu’il veut tisser avec les hommes ? avec moi ? A travers les mots et les expressions employés, le ton utilisé … Dieu m'apparaît-il ici davantage comme un père, un créateur, un sauveur …

  • Qu’est ce qui fait écho dans notre vie aujourd’hui ? En quoi ce qui est dit est une bonne nouvelle pour les chrétiens, pour le monde, pour moi aujourd’hui ?

Après avoir répondu à ces questions, prenons un temps de silence pour laisser tout cela germer dans notre cœur avant d’aborder la troisième étape : l’oratio.

Méditez les textes saints avec Hozana !

Nourrissez-vous chaque jour de ce pain quotidien avec les communautés Hozana :