Contemplatio : quatrième étape de la lectio divina - Hozana
Guide de la prière : Prier oui, mais comment faire ?   /   La lectio divina   /   Contemplatio : quatrième étape de la lectio divina

Contemplatio : quatrième étape de la lectio divina

La dernière étape de la lectio divinalecture priante des saintes écritures, est une phase de contemplation. Après avoir lu et médité la parole divine (lectio et meditatio), après avoir prié en réponse au message reçu (oratio), nous sommes invités à entrer en communion avec Dieu. Pas à pas, nous nous sommes rapprochés de lui et nous pouvons ainsi mieux le contempler dans le silence intérieur de notre cœur.

Qu’est-ce que la contemplatio ?

“Montre-moi ton visage, fais-moi entendre ta voix; car ta voix est douce, et ton visage charmant.” (Cantique des Cantiques 2 ;14) 

L’étape de la contemplatio est l’achèvement de cette progression entamée avec la lecture d’un passage de la Bible. Nous avons écouté le Seigneur, nous lui avons répondu et cet échange nous a mis en présence de notre créateur. Cette dernière phase est donc une élévation de notre âme vers celui auquel elle tend. Elle se repose en lui. En ayant rendu nos désirs conformes à ceux de Dieu, nous sommes tout entier à lui et pouvons entrer en adoration.

Comment pratiquer la contemplatio ?

Se donner à Dieu

Encore davantage que dans les étapes précédentes, la contemplation s’abstrait de toutes règles. Les étapes précédentes nous aident à préparer notre cœur, à n’avoir qu’une volonté : que la volonté de Dieu soit faite. Nous devons nous oublier, être dans un silence intérieur pour n’être qu’accueil. Si nous avons du mal à être dans cet abandon, nous pouvons fixer notre esprit sur un verset, une image sainte, la flamme d’une bougie.

Accueillir le don de Dieu

Nous sommes prêts à accueillir la présence aimante de Dieu en nous. Mais celle-ci est un don, elle n’est conditionnée à rien. Nous pouvons ressentir fortement cette joie, cette paix et nous pouvons également –et même souvent - ne rien ressentir. Il ne faut pas que cela soit un motif de découragement. Si c’était automatique, ce ne serait plus un don gratuit.

Même dans ces moments-là, restons le cœur ouvert, invitant le Père et le Fils à y faire leur demeure. Car il s’agit aussi d’une situation à accueillir qui fait grandir les chrétiens que nous sommes en humilité, en patience et en foi.

Accueillez le don de Dieu avec les communautés Hozana !

Mettez-vous en présence de Dieu en approfondissant votre pratique de l’adoration en 7 jours

Caler nos désirs à ceux de Dieu, ce n’est pas toujours évident, même si ses projets pour nous sont des projets d’amour.. Avec cette communauté, écoutez, discernez et accueillez la proposition que Dieu a pour vous.