La lectio divina en groupe - Hozana

La lectio divina en groupe

La lectio divina, méthode de lecture priante des saintes écritures, est souvent associée à la tradition monastique, notamment carmélite. Si la lecture sainte s’est ouverte aux laïcs – notamment depuis le concile Vatican II - et peut être pratiquée par tout chrétien chez lui, elle fait également l’objet d’une pratique communautaire. “Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.” (Matthieu 20)

Dans quel cadre communautaire pratiquer la lectio divina ?

La lectio divina peut être l’objet de réunions spécifiques ; dans beaucoup de paroisses existent des groupes de partage de la parole réunissant quelques paroissiens régulièrement autour de textes saints. Elle peut aussi être simplement l’objet d’un moment de recueillement lors d’une réunion pastorale, d’une rencontre spirituelle. Il est également possible de la pratiquer en famille, avec ses enfants, son conjoint. Aucun pré-requis donc au-delà de l’envie de partager en toute bienveillance et fraternité ce moment d’accueil et de prière.

Toutefois afin de s’assurer d’une bonne qualité d’écoute, il est important de s’accorder un temps suffisant (d’autant plus que le groupe est nombreux) et d’éviter un nombre de participants trop important (au-delà de 10 personnes, cela semble plus compliqué).

Comment pratiquer la lectio divina à plusieurs ?

Préparation en amont

Si cela se fait dans un cadre relativement formalisé (groupe de partage de parole notamment), le texte sera choisi en amont. Quelques notes et commentaires sur celui-ci pourront être préparés pour alimenter la phase de méditation. Une prière pourra être choisie en lien avec le passage lu.

Ces éléments devront pouvoir alimenter et éclairer la réflexion de chacun mais il est important de rester attentif à ne pas enfermer ou orienter la compréhension du message. 

Déroulé de la lectio divina en groupe

L’entrée dans ce moment de partage pourra se faire avec un signe de croix, un chant éventuellement et surtout une invocation à l’Esprit Saint pour guider chacun dans sa lecture et son écoute.
Nous retrouvons ensuite les quatre étapes de la lectio divina :

  • La lectio : Le passage sera lu au moins trois fois, dont une ou deux fois à voix haute avec, si possible, des lecteurs différents. Un peu de temps est laissé à chacun pour relire en silence le passage.
  • La meditatio : Si des notes ou commentaires ont été recherchés, ils pourront être délivrés à ce moment-là. Un temps de parole est laissé à chacun pour exprimer ses ressentis, ses questions ; évoquer ce qui l’a touché. Il est bon de laisser un premier tour de table durant lequel chacun parle en son nom et ne cherche pas à rebondir sur ce qui a pu être dit par un autre. Une fois que chacun s’est exprimé ; un second tour de table peut permettre d’approfondir la compréhension du message à la lumière de ce que chacun a pu dire.
  • L’oratio et la contemplatio : La prière peut être collective suivie d’un temps de silence permettant à chacun de continuer sa prière et son temps d’adoration en cœur à cœur avec le Seigneur. Le moment de partage peut se terminer par un Notre Père.

Avec Hozana, rejoignez des communautés pour pratiquer la lectio divina !

Pour pratiquer facilement, en ligne, avec d’autres priants, cette belle méthode de lecture sainte de la Bible, inscrivez-vous à l’une de ces communautés Hozana :