Vous êtes ici :
Prière pour discerner et trouver sa vocation

Prière pour discerner et trouver sa vocation

Parfois les réflexions que nous pouvons avoir autour de notre avenir - travail, désirs de vie - nous poussent à nous poser la question de ce vers quoi nous sommes appelés. Dieu a un dessein pour chacun d’entre nous. Il nous appelle à le suivre, mais pas tous de la même façon. Comment trouver ma vocation ? Comment discerner ce vers quoi Dieu m’appelle ? Suis-je appelé à une vie consacrée, une vie de famille ou à un autre type d’engagement ? Voici quelques pistes pour confier nos questions au Seigneur et nous laisser guider par l’Esprit-Saint.

 

La vocation en bref

Qu’est-ce que la vocation ?

Du latin vocare qui signifie appeler, la vocation est un appel de Dieu qui s’adresse à tout homme. « Dieu qui a créé l’homme par amour, l’a aussi appelé à l’amour, vocation fondamentale et innée de tout être humain » nous dit le numéro 1604 du Catéchisme de l’Eglise Catholique. Autrement-dit, la vocation de tout homme est d’abord d’aimer : aimer Dieu et son prochain comme soi-même, si on se remémore les Écritures. Mais plus que d’aimer, le projet de Dieu pour l’homme est immense, puisque Dieu donne à tout homme une vocation à la Béatitude (article 2, numéro 1716 du CEC).

Est-ce que tout le monde a une vocation ?

Dans la mesure où nous sommes créés à l’image et à la ressemblance de Dieu et appelés à aimer, nous avons tous une vocation, qui peut prendre des formes plus ou moins différentes, selon les appels et talents de chacun. Nous sommes donc tous appelés personnellement par Dieu à faire de notre vie quelque chose d’unique, puisque nous sommes appelés à participer à sa vie divine.

 

Vocation première : tous appelés à la sainteté

La vocation première à laquelle chaque chrétien est appelée est la vocation à la sainteté. A ce titre, les documents du Magistère sont clairs : on peut penser aux numéros 39 à 42 de Lumen Gentium, la constitution dogmatique sur l'Église, ou à l’exhortation apostolique du pape François intitulée Gaudete et exsultate, publiée en 2018, et relative à l'appel à la sainteté dans le monde actuel.

Vocation à la sainteté dans le mariage

Le mariage est la vocation naturelle pour tous, car, naturellement, nous sommes tous fait pour le mariage. Parfois, on pense que pour devenir saint, il faut se consacrer à Dieu d’une manière radicale, en devenant prêtre ou religieux (vocation consacrée), ce qui est évidemment faux. L’appel au mariage chrétien est pleinement une voie spécifique vers la sainteté : on peut par exemple penser aux parents de Sainte Thérèse de Lisieux, Louis et Zélie Martin.

Vocation particulière surnaturelle à la consécration

Outre la vocation naturelle au mariage, il y a aussi la vocation particulière, d’ordre surnaturelle. Celle-ci est extérieure à moi, car elle implique le discernement de l’Eglise : c’est la vocation à la consécration. Pour les hommes, on pensera notamment à la vocation à devenir prêtre diocésain, religieux, moine, voire ermite. Pour les femmes, on pense notamment aux religieuses, moniales, ou aux vierges consacrées.

Dans cette vocation à la consécration, Dieu ouvre la personne appelée à une autre manière d’aimer, que dans la voie « la plus classique » du mariage chrétien.

Comment trouver sa vocation ?

Prier avec la parole de Dieu

Le fait de lire la parole de Dieu, la ruminer, et la prier, peut aider à voir quelle est la parole qui rejaillit le plus en nous. Certaines paroles résonnent tellement en nous, qu’elles peuvent constituer un appel. Bien sûr, la sagesse consistera ensuite à vérifier cet appel avec un accompagnateur spirituel et avec l’Eglise.

Quelques suggestions de lectures dans la Bible sur la vocation

Découvrez des textes dans la Bible pour prier aussi sur votre vocation.

1) Vocation d’Abraham … Genèse 12, 1-5

2) Vocation de Moïse … Exode 3, 1-6, 9-12

3) Vocation de Samuel … 1 Samuel 3, 1-10

4) Vocation d’Élisée … 1 Rois 19, 16-19, 21

5) Vocation d’Isaïe … Isaïe 6, 1-8

6) Vocation de Jérémie … Jérémie 1, 4-9

7) La vocation : un feu dévorant … Jérémie 20, 7-9

8) Le ministère de la réconciliation … 2 Corinthiens 5, 14-20

9) Tout perdre pour gagner le Christ … Philippiens 3, 8-14

10) Cet honneur, on le reçoit par appel de Dieu … Hébreux 5, 1-10

11) La moisson est abondante … Matthieu 9, 35-38

12) Une seule chose te manque … Marc 10, 17-27

13) Ce que recevront ceux qui ont tout quitté … Marc, 10, 28-30

14) Pêcheurs d’hommes … Luc 5, 1-11

15) Suivre Jésus sans réserve … Luc 9, 57-62

16) Renoncer à tous et tout pour suivre Jésus … Luc 14, 25-33

17) Vocation des premiers disciples … Jean 1, 35-51

Le psaume 24 (25) peut aussi nous aider à confier au Seigneur notre questionnement, notamment les versets 1 à 13..

Autres prières pour trouver sa vocation

Avant de découvrir quelques prières pour essayer de trouver notre vocation, nous pouvons demander à Dieu de nous donner un « cœur large et généreux » pour répondre à son appel. On retrouve cette prière dans les exercices spirituels de saint Ignace de Loyola avant chaque contemplation.
Découvrons maintenant quelques exemples de prières.

Seigneur, que veux tu que je fasse ?

Une prière assez courte pour trouver sa vocation peut être de dire : Seigneur que veux tu que je fasse ?

Prière de saint Thomas d’Aquin

Accorde-moi, Dieu miséricordieux,
de désirer avec ardeur ce que tu approuves,
de le rechercher avec prudence,
de le reconnaître avec vérité,
de l'accomplir avec perfection,
à la louange et la gloire de ton nom.

Mets de l'ordre en ma vie
et donne-moi de connaître
ce que tu veux que je fasse.
Donne-moi de l'accomplir comme il faut
et comme il est utile à mon salut.

Accorde-moi, Seigneur mon Dieu,
une intelligence qui te connaisse,
un empressement qui te cherche,
une sagesse qui te trouve,
une vie qui te plaise,
une persévérance qui t'attende avec confiance,
et une confiance qui te possède à la fin.

Prier avec saint Ignace de Loyola pour trouver sa vocation

Prenez, Seigneur,
et recevez toute ma liberté,
ma mémoire, mon intelligence
et toute ma volonté,
tout ce que j’ai et tout ce que je possède.

Vous me l’avez donné
à vous, Seigneur, je le rends.

Tout est vôtre, disposez-en
selon votre entière volonté.

Donnez-moi de vous aimer
et donnez-moi votre grâce,
elle me suffit.

Prier avec sainte Thérèse d'Avila

Je suis vôtre, puisque vous m'avez créée,
Vôtre, puisque vous m'avez rachetée,
Vôtre, puisque vous m'avez supportée,
Vôtre, puisque vous m'avez appelée,
Vôtre, puisque vous m'avez attendue,
Vôtre, puisque je ne me suis pas perdue,
Qu'ordonnez-vous qu'il soit fait de moi ?

 Vous voyez ici mon coeur,
Je dépose sur la paume de votre main
Mon corps, ma vie et mon âme,
Mes entrailles et mes affections ;
Doux époux, ma rédemption
Puisque je me suis offerte à vous,
Qu'ordonnez-vous qu'il soit fait de moi ?

Si vous le voulez donnez-moi l'oraison,
Sinon, donnez moi la sécheresse,
L'abondance et la dévotion, sinon, la stérilité.
Souveraine majesté, je ne trouve la paix qu'ici.
Qu'ordonnez-vous qu'il soit fait de moi ?

Si vous voulez mon repos,
Je veux, par amour, me reposer.
Si vous m'ordonnez de travailler,
Je veux mourir en travaillant.
Dites-moi où, comment et quand ?
Dites, doux amour, dites,
Qu'ordonnez-vous qu'il soit fait de moi ?

Nous pouvons aussi demander la grâce de nous abandonner à la volonté de Dieu avec la belle prière de saint Charles de Foucauld “Mon père, je m’abandonne à toi”.

Demander la prière

Outre le fait de prier pour essayer de trouver notre vocation, nous pouvons aussi demander la prière : prière à des frères et sœurs de manière physique, ou invisible. Il est possible aussi de demander à son diocèse s’il y a des communautés qui prient spécialement pour les vocations. Dans certains diocèses, il y a ce qu’on appelle un « Monastère invisible » : il s’agit d’une communauté invisible de priants, qui s’engage à prier pour les vocations. La plupart des diocèses ont des communautés religieuses contemplatives sur leur territoire dont la mission est également de prier pour les vocations. On peut penser aux Bénédictines ou aux Carmélites par exemple. A son époque, sainte Thérèse de Lisieux priait beaucoup pour les séminaristes et les prêtres. Si vous cherchez votre vocation, pourquoi donc ne pas la confier à un Carmel ou à un monastère. Vous pouvez aussi déposer votre intention de prière à votre paroisse ou en ligne sur le site Hozana. Bien sûr, cela ne doit pas vous dispenser de prier.

 

Outre la prière, quels sont les autres moyens pour trouver sa vocation ?

Outre la prière et la méditation des Ecritures, il y a d’autres moyens pour trouver sa vocation, comme l’accompagnement spirituel, les rencontres humaines, la participation à une retraite, etc

Avoir un accompagnateur spirituel

L’accompagnement spirituel est très important si vous voulez discerner de la meilleure manière votre vocation. Un accompagnateur spirituel, qu’il s’agisse d’une personne consacrée, ou d’un laïc, a généralement été formé pour ce faire. Il existe des formations à cet effet, comme certaines proposées par les Jésuites. L’accompagnateur spirituel n’est pas là pour vous dire quelle décision vous devez prendre, il est là pour vous écouter, vous donner éventuellement deux ou trois pistes, mais c’est tout, il n’est pas là pour vous suggérer de devenir prêtre ou de vous marier. Pour choisir un accompagnateur spirituel, vous pouvez vous renseigner auprès de votre diocèse, en vérifiant idéalement que la personne est formée et dispose d’une expérience. Vous pouvez aussi vous adresser au curé de votre paroisse pour voir s’il fait de l’accompagnement spirituel, ou sinon lui demander des références. Il y a aussi les Jésuites ou les Carmes qui sont formés à ce genre d’apostolat et qui ont l’habitude de faire de l’accompagnement spirituel, sinon, vous pouvez aussi vous tourner vers des monastères.

Faire une retraite

Faire une retraite peut aussi vous aider à avoir plus d’éléments pour discerner votre vocation. En effet, une retraite se passe généralement dans le silence, ce qui vous permettra plus facilement d’écouter le Christ. Deuxièmement, beaucoup de centres spirituels offrent des retraites axées sur le discernement, ce qui vous permettra d’avoir aussi des éléments : on peut penser à des retraites sur les exercices spirituels de saint Ignace de Loyola, d’autres sur un choix de vie, le mariage, etc.

Descendre dans son cœur

On dit souvent qu’un saint triste est un triste saint. Par conséquent, il est donc important de descendre dans son cœur pour y percer des élans de joie, et voir à quoi le Seigneur nous appelle.

Rencontrer des personnes

Certaines personnes, dans votre entourage professionnel, amical, familial etc, parce qu’ils vous connaissent peuvent aussi vous aider à prendre connaissance de certains éléments au sujet de votre personnalité. Par conséquent, certains de ces éléments peuvent aussi vous aider à discerner votre vocation, et ce qui pourra vous rendre heureux dans votre vie.

Avec Hozana, priez pour les vocations 

Sur Hozana, vous pouvez porter dans vos prières les vocations, les prêtres et les consacrés mais aussi tous ceux qui cheminent et désirent répondre à l’appel de Dieu pour eux. Rejoignez une des communautés de prière comme la neuvaine Tous en piste pour prier pour les vocations avec le service Jeunes&Vocations de la Conférence des Evêques de France ou cette neuvaine pour rendre grâce à Dieu pour toutes les vies consacrées.