Prière de Jésus

« Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur. »

La prière de Jésus, appelée aussi prière du cœur, est une invocation courte à Jésus très présente dans les églises chrétiennes orientales, notamment chez les orthodoxes. Prière simple et répétitive, elle permet de se concentrer et d’éviter la dissipation de l’esprit. Elle peut donc être un moyen, d’entrer dans une forme de méditation, de cœur-à-cœur avec Jésus. Par sa forme et par ses paroles, elle appelle à l’humilité et l’abandon. La force de sa simplicité et sa capacité d’ancrage en font une prière puissante qui a traversé les temps.

 

Une prière issue de l’hésychasme

Prière mystique, la prière de Jésus se place dans la tradition hésychaste qui recherche l’union et la paix en Dieu.
Héritée de la pratique des Pères du désert, cette prière sonne comme une réponse à l’injonction de saint Paul en 1 Th 5, 17 : “priez sans cesse”. En effet, le priant répète inlassablement une courte phrase, que l’on cale sur les mouvements de la respiration :

Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi pécheur”.

Elle reconnaît l’importance et la puissance de l’invocation du nom de Jésus, et vise à amener le priant à davantage d’abandon en Jésus son sauveur. 

Cette forme de prière apporte de nombreuses grâces comme le souligne Origène, l’un des pères de l’Eglise, au IIIème siècle : « Aujourd'hui encore le nom de Jésus apaise les âmes troublées, réduit les démons, guérit les maladies ; son usage infuse une sorte de douceur merveilleuse ; il assure la pureté des moeurs ; il inspire l'humanité, la générosité, la mansuétude ».

Une prière du coeur

Plus largement, la prière du coeur, qui consiste à répéter une courte formule, qui peut-être celle de la prière de Jésus ou une autre (Kyrie eleison, Abba, Père ; Mon Dieu et mon tout ; Mon Jésus …) devient une manière de se mettre à l’écoute, comme peut l’être la méditation chrétienne.

La répétition se trouve rythmée par la respiration ; l’invocation devant venir se placer naturellement sur le mouvement du souffle dans notre corps. La prière est alors portée par tout notre être, ressentie au plus intime de nous.

Loin d’être utilisée comme une formule magique ou un mantra, cette forme répétitive permet un recentrage sur Dieu (non sur soi), une ouverture de notre cœur à sa grâce et un abandon à sa volonté.

S’ouvrir à la présence de Dieu en soi avec Hozana

Avec Hozana et ses nombreuses propositions de prières, découvrez les trésors spirituels des traditions chrétiennes pour découvrir la présence de Dieu en soi.