Jean 4, 9

« La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi, un Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » – En effet, les Juifs ne fréquentent pas les Samaritains. »  (Jean 4 ; 9)

 

Passage de l’évangile de Jean, chapitre 4

« Il arrive donc à une ville de Samarie, appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph.

Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s’était donc assis près de la source. C’était la sixième heure, environ midi.

Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l’eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. »

En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter des provisions.

La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi, un Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » – En effet, les Juifs ne fréquentent pas les Samaritains.

Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. »» (Jean 4 ; 5-10)

(traduction : aelf.org)

Jésus demande à boire à une samaritaine

Ce verset trouve sa place dans le célèbre échange entre Jésus et la Samaritaine. Les Samaritains ont mauvaise réputation auprès des Juifs car ils ne vivent pas selon la loi. Les notables Juifs les méprisent et évitent le contact avec eux. Jésus doit passer par cette région et se soucie du salut de tous. Assis sur la margelle du puit, il entre en contact avec cette femme, n’ignorant rien de sa vie, Jésus s’abaisse cependant à lui demander à boire. La femme montre un vif étonnement car elle connait les a priori des Juifs à l’égard des Samaritains. S’en suit un dialogue à double niveau entre Jésus et la femme, Jésus lui parle sur un plan spirituel que la Samaritaine ne saisit pas immédiatement. Lorsque Jésus lui révèle ses fautes, la femme est bouleversée. Elle croit toutes ses paroles et court annoncer au village qu’elle a trouvé le Messie. 

Les paroles de Jésus s’adressent à tous les temps et à tous les hommes, il nous demande à boire, ce qui signifie qu’il attend notre intérêt pour lui et notre amour. En retour il nous donne l’eau vive c'est-à-dire la paix, le Salut et la Vie éternelle. 

Avec Hozana, prions pour approfondir notre relation à Jésus

Jésus souhaite entretenir avec chacun de nous une relation d’amour : nous lui donnons notre amour et mettons en lui notre confiance. En contrepartie, il fait couler en nous l’eau vive. Entrons dans cette relation avec l’aide des communautés de prière Hozana