Philippiens 4, 6

“Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes.”  (Philippiens 4, 6)

 

Passage de l'épître de saint Paul aux Philippiens

“Ainsi, mes frères bien-aimés pour qui j’ai tant d’affection, vous, ma joie et ma couronne, tenez bon dans le Seigneur, mes bien-aimés. J’exhorte Évodie, j’exhorte aussi Syntykhè, à se mettre d’accord dans le Seigneur.

Oui, je te le demande à toi aussi, mon vrai compagnon d’effort, viens-leur en aide, à elles qui ont lutté avec moi pour l’annonce de l’Évangile, ainsi que Clément et mes autres collaborateurs, dont les noms se trouvent au livre de vie.

Soyez toujours dans la joie du Seigneur ; je le redis : soyez dans la joie.

Que votre bienveillance soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.

Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes.

Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu’on peut concevoir, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus.” (Philippiens 4, 1-7)

(traduction : aelf.org)

Le chemin de la confiance en Dieu

Lorsque nous lisons la parole de saint Paul, nous pouvons être gagnés par le découragement : comment est-il possible de ne s'inquiéter de rien ? Mais, face aux inquiétudes légitimes que nous avons, saint Paul nous donne deux remèdes : la prière et l’action de grâce. 

La prière, et d’autant plus la supplication - qui est une prière plus intense - sont le moyen de déposer aux pieds du Père céleste tous nos tracas et toutes nos peines, en ayant l’assurance que le Seigneur entend chacune de nos demandes et nous donne la force de tout supporter.

L’action de grâce, qui paraît plus difficile à exécuter lorsque nous sommes dans l’inquiétude et dans l’affliction, est le moyen de trouver des motifs de joie et de reconnaissance pour toutes les grâces reçues dans nos vies. Elle nous permet de retrouver un cœur d’enfant, confiant dans la bonté du Père, et nous permet de nous abandonner à lui avec confiance.

Cette parole de saint Paul qui nous invite à la confiance en Dieu rejoint celle de saint Pierre lorsqu’il dit : “Déchargez-vous sur Dieu de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous.” (1 Pierre 5:7)

Avec Hozana, s’abandonner au Père !

En nous invitant à l’abandon au Père, qui entend chacune de nos supplications, sainte Thérèse d’Avila prononça cette belle parole : "Que rien ne te trouble, que rien de t’épouvante. Qui possède Dieu ne manque de rien. Dieu seul suffit."  

Afin de vous abandonner au Père dans une totale confiance, tels des petits enfants, rejoignez ces belles communautés de prière d’Hozana :