Épître aux Philippiens

Un grand nombre des lettres écrites par l’apôtre Paul et que l’on retrouve dans le Nouveau Testament l’ont été alors qu’il était en prison. C’est le cas de l’épître aux Philippiens, écrite vers 61 après Jésus-Christ à Rome. Découvrons cette épître de Paul qui appelle à la joie au milieu des épreuves. 

L’apôtre Paul s’adresse aux Philippiens

Cette lettre est une réponse de Paul face au don financier qui lui est parvenu de la part de l’église de Philippes par Epaphrodite. Bien qu’il soit en prison, l’apôtre Paul exprime sa reconnaissance et son amour pour Dieu et encourage les chrétiens à rester unis dans l’humilité. Il exhorte aussi à continuer à annoncer Christ avec joie et assurance surtout dans les temps de persécutions. 

6 beaux passages tirés de Philippiens

Philippiens 1

“En effet, pour moi, vivre c’est le Christ, et mourir est un avantage.” (Philippiens 1, 21)

Philippiens 2

“Que chacun de vous ne soit pas préoccupé de ses propres intérêts ; pensez aussi à ceux des autres. Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. ” (Philippiens 2, 4-8)

“C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.” (Philippiens 2, 9-11)

Philippiens 3

“Frères, quant à moi, je ne pense pas avoir déjà saisi cela. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant, je cours vers le but en vue du prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus.” (Philippiens 3, 13-14)

Philippiens 4

“Je sais vivre de peu, je sais aussi être dans l’abondance. J’ai été formé à tout et pour tout : à être rassasié et à souffrir la faim, à être dans l’abondance et dans les privations. Je peux tout en celui qui me donne la force.” (Philippiens 4, 12-13)

“Et mon Dieu comblera tous vos besoins selon sa richesse, magnifiquement, dans le Christ Jésus.” (Philippiens 4, 19)