Exemple et déroulé d’une lectio divina

La lectio divina est une forme de méditation de la Parole de Dieu. Cette lecture priante de la Bible s’articule autour de 4 étapes : lectio, meditatio, oratiocontemplatio
Concrètement comment faire une lectio divina ? Découvrez un déroulé pas-à-pas de lectio divina à partir du récit de la multiplication des pains (Marc 8, 1-10) pour vous accompagner dans la méditation d’un texte biblique.

Avant de commencer la lectio divina

Se mettre dans de bonnes conditions 

La première chose est de trouver un moment dans la journée mais aussi un endroit favorable pour ce temps de recueillement. Cela peut être chez soi, dans sa chambre, dans un jardin ou dans une église par exemple.

Il est important aussi de prévoir un temps suffisant devant soi. Dieu prend son temps et il est bon de vivre ce temps de méditation paisiblement, sans se presser. L’idéal est de prévoir une demi-heure pour vivre pleinement chacune des étapes.

Se disposer intérieurement

Pour favoriser le calme et la disponibilité intérieure, il est nécessaire d’être physiquement bien installé. Le choix de la position est une aide. Assis, à genoux, … l’important est de pouvoir rester dans cette posture sans être incommodé ou gêné et de trouver une posture droite, éveillée mais sans tension.

Nous pouvons prendre un temps, plus ou moins long selon notre besoin, pour couper notre esprit de l’agitation extérieure et intérieure, s’ancrer dans le présent, nous recentrer. Avec quelques cycles de respirations profondes, par un exercice de relaxation ou en prenant le temps de chercher et d’ouvrir sa Bible en pleine conscience(Des exercices issus de la méthode Vittoz peuvent notamment favoriser attention et réceptivité)

Entrer en prière

Quand on se sent prêt, nous pouvons alors nous tourner intérieurement vers Dieu. Pour cela nous pouvons faire le signe de croix et/ou nous présenter au Seigneur à travers quelques mots, comme par exemple : « Jésus, je t’adore, tu es mon Seigneur et mon Dieu. Je me réjouis de pouvoir t’écouter en méditant un peu ta Parole ».  

Il est bon également d’invoquer le Saint-Esprit afin qu’il nous guide et nous éclaire dans la compréhension des Ecritures. Cela peut être simplement par ces mots : “Viens Esprit-Saint” ou en lui récitant une prière.

Lectio divina étape par étape

Première lecture du passage choisi

Si possible, cette première lecture se fait à haute voix pour accueillir pleinement la Parole de Dieu, avec nos yeux, nos oreilles mais aussi notre bouche qui en sent le “goût”. « Qu'elle est douce à mon palais ta parole, plus que le miel à ma bouche ! » (psaume 119, 103). 
La lecture est lente et posée. 

“01 En ces jours-là, comme il y avait de nouveau une grande foule, et que les gens n’avaient rien à manger, Jésus appelle à lui ses disciples et leur dit :
 02 « J’ai de la compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger.
 03 Si je les renvoie chez eux à jeun, ils vont défaillir en chemin, et certains d’entre eux sont venus de loin. »
 04 Ses disciples lui répondirent : « Où donc pourra-t-on trouver du pain pour les rassasier ici, dans le désert ? »
 05 Il leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils lui dirent : « Sept. »
 06 Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre. Puis, prenant les sept pains et rendant grâce, il les rompit, et il les donnait à ses disciples pour que ceux-ci les distribuent ; et ils les distribuèrent à la foule.
 07 Ils avaient aussi quelques petits poissons, que Jésus bénit et fit aussi distribuer.
 08 Les gens mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles.
 09 Or, ils étaient environ quatre mille. Puis Jésus les renvoya.
 10 Aussitôt, montant dans la barque avec ses disciples, il alla dans la région de Dalmanoutha.”

(Marc 8, 1-10)

(traduction aelf)

Seconde lecture et méditation partie par partie

Lors de cette seconde lecture, nous sommes attentifs à ce que le texte éveille en nous. Ressentis, images, … quels sont les mots, les versets qui nous touchent, qui attirent notre attention, qui nous questionnent ?

1 er passage : versets 1 à 

  • relecture
  • réflexion sur le sens littéral du texte : Que se passe-t-il dans ce passage d’évangile ? La renommée de Jésus commence à grandir, les gens viennent maintenant de loin pour écouter son enseignement, voir cet homme qui accomplit des guérisons miraculeuses. Il reste des heures à l’écouter. Je peux me représenter la scène, imaginer l’attitude de cette foule présente pour Jésus. Je contemple aussi l’attitude de Jésus. Celle des disciples.
  • réflexion sur la façon dont cela résonne pour moi, fait écho à ma situation (sens “moral” du texte) En quoi est-ce que je me sens propre ou touché par cette foule ? Je peux m’arrêter sur quelques mots de Jésus “J’ai de la compassion pour cette foule”. Qu’est ce qu’ils font naître en moi ? Comment me parlent-ils de Jésus, de son rapport à nous ? Est-ce que moi aussi j’ai déjà ressenti cette attention de Jésus envers moi ? En quoi la question des disciples me renvoie-t-elle à des questions que je peux aussi me poser ?

Deuxième passage : versets 5 à 7

  • relecture
  • réflexion sur le sens littéral du texte : Que se passe-t-il ? Quelles sont les différentes étapes décrites ici ? Quels sont les gestes et les paroles de Jésus ? Qu’est ce qui est demandé aux disciples, à la foule ?
  • réflexion sur le sens du texte par rapport au Christ ou à l’Eglise (“sens allégorique” du texte) : A quoi me font penser les paroles de Jésus ? En quoi ce texte peut m’éclairer sur le sens de l’eucharistie par exemple ? 
  • temps de prière : « Combien de pains avez-vous ? » demande Jésus à ses disciples. Le miracle de la multiplication des pains commence par l'offrande, si dérisoire semble-t-elle, de 7 petits pains. Aujourd’hui, qu’est ce que j’ai à offrir à Jésus ? Le temps passé avec mes amis ou ma famille, mon travail, un petit service que je vais rendre, peut-être … Je dépose mon offrande, si humble soit-elle, entre ses mains.

troisième passage : versets 8 à 10

  • relecture
  • réflexion sur le sens littéral du texte : Que se passe-t-il maintenant ? Que fait la foule ? Jésus ? les disciples ?
  • réflexion sur le “sens allégorique” du texte : “Les gens mangèrent et furent rassasiés.” Aujourd’hui, quelle est ma faim, ma soif profonde ? 

Passage de la lecture méditée à la prière

Après ces temps de lectio et de meditatio, nous pouvons passer à la prière correspondant aux étapes de l’oratio et de la contemplatio.

Je peux, par exemple, 

  • formuler une demande, une action de grâce, une louange ou réciter le Notre Père
  • puis prendre un temps de coeur à coeur en silence.

Par exemple, je peux ici, suite à cette méditation sur la multiplication des pains, offrir à Jésus ma faim, ma soif et prendre un temps de silence en sa présence pour le laisser les combler.

Avant de terminer, pensons à remercier Jésus pour ce temps passé avec lui, même si la séance ne nous a pas semblé fructueuse. Car dans la Lectio Divina comme dans l’oraison, le contact avec Dieu se fait par la foi, pas par le ressenti. 

Pratiquez la Lectio Divina avec Meditatio

Meditatio est la première application de méditation chrétienne francophone. Elle vous accompagne, à travers des méditations audios guidées, dans vos temps de prières et d’écoute de la Parole de Dieu

Chaque jour, l’évangile du jour est proposé avec quelques questions, points de réflexion pour vous aider dans sa méditation. (téléchargez gratuitement Meditatio pour découvrir l’évangile du jour)

Meditatio propose également un parcours de Lectio Divina écrit par Frère Albert-Marie pour vous permettre de découvrir et d’approfondir cette belle pratique de méditation de la Bible.

Association Hozana - 8 rue du Palais de Justice, 69005 Lyon

Nous contacter