Jonas

Le livre de Jonas est un livre de l’Ancien Testament composé de 4 chapitres et se situant entre le livre d’Abdias et le livre de Michée. Parmi les prophètes de la Bible, le prophète Jonas a vécu une des histoires les plus extraordinaires relatées dans la Bible. En effet, il passe trois et trois nuits dans le ventre d’un poisson et en ressort vivant. Découvrons l’histoire de Jonas et Ninive !

Histoire de Jonas

Jonas et le poisson géant 

Jonas est un prophète Hébreux à qui Dieu s’adressa en disant : « Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne, et proclame que sa méchanceté est montée jusqu’à moi. » (Jonas 1, 2). Cependant, il ne suivit pas l’ordre de Dieu et embarqua plutôt pour Tarsis. Il se retrouva alors au milieu d’une violente tempête, puis dans le ventre d’un grand poisson, où il se repent de sa rébellion envers Dieu. Il prend alors la route de Ninive. Dans le ventre de ce poisson, au chapitre 2, Jonas compose une très belle louange au Seigneur.

Jonas et Ninive

Arrivé à Ninive, Jonas annonce au peuple que la ville va être détruite dans 40 jours. Aussitôt, le roi ordonne au peuple : “« Hommes et bêtes, gros et petit bétail, ne goûteront à rien, ne mangeront pas et ne boiront pas. Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac, on criera vers Dieu de toute sa force, chacun se détournera de sa conduite mauvaise et de ses actes de violence.” (Jonas 3, 7-8). Le message de Jonas porte donc ses fruits et Dieu pardonne au peuple ses fautes. A la fin du livre, il nous est présenté une discussion entre Dieu et Jonas. Nous voyons dans ce chapitre 4, un Jonas en colère contre Dieu pour avoir épargné Ninive, mais Dieu lui répond en lui montrant ce qu’est Sa miséricorde.  

5 passages bibliques tirés du livre de Jonas

“Puis ils prirent Jonas et le jetèrent à la mer. Alors la fureur de la mer tomba. Les hommes furent saisis par la crainte du Seigneur ; ils lui offrirent un sacrifice accompagné de vœux.” (Jonas 1, 15-16)

“Le Seigneur donna l’ordre à un grand poisson d’engloutir Jonas. Jonas demeura dans les entrailles du poisson trois jours et trois nuits. Depuis les entrailles du poisson, il pria le Seigneur son Dieu.” (Jonas 2, 1-2)

“Il fit cette prière au Seigneur : « Ah ! Seigneur, je l’avais bien dit lorsque j’étais encore dans mon pays ! C’est pour cela que je m’étais d’abord enfui à Tarsis. Je savais bien que tu es un Dieu tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.”” (Jonas 4, 2)

“Mais moi, au son de l’action de grâce, je t’offrirai des sacrifices ; j’accomplirai les vœux que j’ai faits : au Seigneur appartient le salut.” (Jonas 2, 10)

“Et moi, comment n’aurais-je pas pitié de Ninive, la grande ville, où, sans compter une foule d’animaux, il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ne distinguent pas encore leur droite de leur gauche ? »” (Jonas 4, 11)