Jérémie

Dans l’Ancien Testament, le livre du prophète Jérémie se situe après le livre du prophète Esaïe et avant le livre des Lamentations, de Jérémie également. Il fait partie des livres prophétiques et aurait été écrit entre 630 et 580 avant Jésus-Christ. Le prophète Jérémie fait partie des grands prophètes dont les prédictions ont bouleversé les rois de Juda et d'Israël. Découvrons ce qui est annoncé dans les prophéties de Jérémie !

Qui est le prophète Jérémie ?

Tout comme Isaïe et Ezéchiel, Jérémie est un homme que Dieu a appelé à porter son message devant les autorités religieuses, politiques et le peuple juif devenu rebelle à Dieu. Il serait originaire du village d’Anatoth, sur le territoire de Benjamin. Il est également l’auteur des poèmes lyriques contenus dans le livre des Lamentations. C’est de lui que provient le mot “jérémiades” faisant référence à une personne qui se plaint énormément. 

Prophéties de Jérémie

Il commence son ministère pendant le règne de Josias jusqu’à celui de Jojakim. Lorsque l’Eternel se montre à lui et lui demande de prendre les fonctions de prophète, il objecte premièrement en répondant : « Ah ! Seigneur mon Dieu ! Vois donc : je ne sais pas parler, je suis un enfant ! » (Jérémie 1, 6) puis accepte et annonce au peuple la destruction prochaine de Jérusalem et la déportation à Babylone à cause de l'idolâtrie dont le peuple s’est rendu coupable.

10 beaux passages bibliques tirés du livre de Jérémie

Jérémie 29, 11

“Car moi, je connais les pensées que je forme à votre sujet – oracle du Seigneur –, pensées de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance.”

Jérémie 33, 3

“Invoque-moi, et je te répondrai, je te révélerai des choses grandes et inaccessibles que tu ne connais pas.”

Jérémie 31, 3

“Depuis les lointains, le Seigneur m’est apparu : Je t’aime d’un amour éternel, aussi je te garde ma fidélité.”

Jérémie 29, 13

“Vous me chercherez et vous me trouverez ; oui, recherchez-moi de tout votre cœur.”

Jérémie 1, 12

“Le Seigneur me dit : « Tu as bien vu, car je veille sur ma parole pour l’accomplir. »”

Jérémie 17, 7-8

“Béni soit l’homme qui met sa foi dans le Seigneur, dont le Seigneur est la confiance. Il sera comme un arbre, planté près des eaux, qui pousse, vers le courant, ses racines. Il ne craint pas quand vient la chaleur : son feuillage reste vert. L’année de la sécheresse, il est sans inquiétude : il ne manque pas de porter du fruit.”

Jérémie 17, 9

Rien n’est plus faux que le cœur de l’homme, il est incurable. Qui peut le connaître ?

Jérémie 6, 16

“Ainsi parle le Seigneur : Arrêtez-vous en chemin et voyez, interrogez les sentiers de toujours. Où donc est le chemin du bien ? Suivez-le, et trouvez pour vous-mêmes le repos. Mais ils disent : « Nous ne le suivrons pas ! »”

Jérémie 1, 8

“Ne les crains pas, car je suis avec toi pour te délivrer – oracle du Seigneur. »”

Jérémie 10, 10

“Mais le Seigneur est le Dieu véritable, c’est lui le Dieu vivant, le roi pour toujours. Dès qu’il s’emporte, la terre tremble, et les nations ne peuvent soutenir son courroux.”