Vous êtes le sel de la terre - (Matthieu 5, 13)

Pour que nous puissions connaître les actes et les paroles de Jésus pendant sa vie terrestre, ses disciples les ont retranscrites dans les évangiles. L’évangile selon Matthieu situe cette parole de Jésus : “vous êtes le sel de la terre” juste après les béatitudes. Pendant le sermon sur la montagne de Jésus, il enseigne la foule et lui parle en parabole. Il qualifie ses auditeurs d’une très belle manière en disant aussi : “vous êtes la lumière du monde” (Matthieu 5, 14). Découvrez comment au travers de cette image, Jésus décrit ce que doit être le rôle du croyant. 

Le sel de la terre dans les évangiles

“Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, comment lui rendre de la saveur ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.” (Matthieu 5, 13)

“C’est une bonne chose que le sel ; mais s’il cesse d’être du sel, avec quoi allez-vous lui rendre sa saveur ? Ayez du sel en vous-mêmes, et vivez en paix entre vous. »” (Marc 9, 50)

“C’est une bonne chose que le sel ; mais si le sel lui-même se dénature, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? Il ne peut servir ni pour la terre, ni pour le fumier : on le jette dehors ! Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende !” (Luc 14, 34)

Être le sel de la terre

Le Seigneur dit ceci à tous ceux qui l’écoutent. Il ne parle pas seulement à ses disciples mais à l’entièreté des personnes présentes à ce moment-là et encore aujourd’hui à nous qui écoutons ce message. Nous sommes le sel de la terre. Pour savoir ce que le Seigneur entend par cette expression, nous devons regarder ce qu’est le sel et à quoi il sert. Le sel donne de la saveur. Le sel donne un meilleur goût à ce que nous mangeons. Quand nous ne trouvons pas assez de goût à nos plats, nous y ajoutons du sel. De même, Dieu nous met sur la terre et nous remplit de sa saveur qui est la Joie, la Paix et la Justice et ce qu’il attend de nous, c’est que nous la répandions sur la terre. Regardons autour de nous et réalisons combien le monde est fade. La bonne nouvelle, c’est que nous, croyants, sommes la réponse qui peut redonner espoir et vie au monde. Alors, apportons du goût à ce monde !