Facebook PixelLazare et le riche - (Luc 16, 19-31) - Hozana

Lazare et le riche - (Luc 16, 19-31)

Dans le Nouveau Testament et plus précisément dans les évangiles, Jésus nous présente les lois du royaume des cieux en passant par des paraboles. Ces paraboles sont des discours imagés dont le sens réel est caché. C’est ainsi que Jésus parle de la parabole de Lazare et de l’homme riche. Ces deux hommes ont vécu des vies terrestres diamétralement opposées et, après leur mort, ils se sont retrouvés pour le premier “auprès d’Abraham” et pour l’autre dans le séjour des morts. Découvrons ce passage biblique décrivant la vie après la mort et l’importance des choix que nous faisons étant sur la terre. 

La parabole de Lazare et de l’homme riche

« Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, qui faisait chaque jour des festins somptueux.

20 Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare, qui était couvert d’ulcères.

21 Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche ; mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.

22 Or le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. Le riche mourut aussi, et on l’enterra.

23 Au séjour des morts, il était en proie à la torture ; levant les yeux, il vit Abraham de loin et Lazare tout près de lui.

24 Alors il cria : “Père Abraham, prends pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre terriblement dans cette fournaise.

25 – Mon enfant, répondit Abraham, rappelle-toi : tu as reçu le bonheur pendant ta vie, et Lazare, le malheur pendant la sienne. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance.

26 Et en plus de tout cela, un grand abîme a été établi entre vous et nous, pour que ceux qui voudraient passer vers vous ne le puissent pas, et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.”

27 Le riche répliqua : “Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare dans la maison de mon père.

28 En effet, j’ai cinq frères : qu’il leur porte son témoignage, de peur qu’eux aussi ne viennent dans ce lieu de torture !”

29 Abraham lui dit : “Ils ont Moïse et les Prophètes : qu’ils les écoutent !

30 – Non, père Abraham, dit-il, mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver, ils se convertiront.”

31 Abraham répondit : “S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus.” »

Partage ton pain avec celui qui a faim

En lisant ce passage, n’en concluons pas que Dieu refuse dans son royaume tous ceux qui ont été riches sur la terre. Cela serait injuste car la Bible même nous dit que : “Abram était extrêmement riche en troupeaux, en argent et en or.” (Genèse 13, 2) et pourtant c’est auprès d’Abraham qu’était le pauvre Lazare. Ce que Dieu reproche à ce riche, c’est qu’il n’avait aucun égard pour le pauvre qui pourtant se trouvait devant sa porte. Notre richesse matérielle doit nous servir non seulement pour nos besoins mais aussi aux besoins de ceux qui nous entourent. Lorsque Dieu permet à un homme de s’enrichir, pour ne pas s’y attacher, il doit apprendre à donner. En effet, l’apôtre Paul nous fait ce rappel en disant : “En toutes choses, je vous ai montré qu’en se donnant ainsi de la peine, il faut secourir les faibles et se souvenir des paroles du Seigneur Jésus, car lui-même a dit : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.” (Actes 20, 35)