Le bon berger

“Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.” (Jean 10, 11). Ces paroles de Jésus, reprises dans l’évangile de Jean, sont parmi les plus connues du Nouveau Testament. Cependant, que comprenons-nous quand Jésus dit je suis le bon berger ? A travers cette parole, quel rôle Jésus désire occuper dans la vie des croyants ?

Jésus, le bon berger : comment le comprendre ?

Être un berger, c’est être le guide et le responsable d’un troupeau. Son rôle est de mener, surveiller et de dispenser les soins nécessaires aux bêtes qui sont sous sa responsabilité.

Jésus, en se présentant comme le bon berger, nous dit qu’il connaît chacune de ses brebis et qui leur donne tout ce dont elles ont besoin. Jésus est le bon pasteur, celui qui s’intéresse vraiment à la vie de ceux qui le suivent et leur montre le bon chemin, celui qui mène à la vie. 

Jean 10 

“Le voleur ne vient que pour voler, égorger, faire périr. Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance.

11 Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.

12 Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse.

13 Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.

14 Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent,

15 comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.

16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur.” (Jean 10, 10-16)

Je suis venu afin que mes brebis aient la vie 

En tant qu’hommes, nous avons le pouvoir de choisir qui nous voulons suivre. Pour certains, ce sont les ambitions et la soif de gloire, de richesse ; pour d’autres, ce sont les opinions des proches. Lorsque nous suivons toutes ces choses, c’est dans le but d’accéder à une vie heureuse. Cependant, Jésus nous dit que lui seul est le bon berger, cela signifie que c’est lui qui connaît le chemin qu’il faut suivre pour arriver à la vie. Lorsque c’est Jésus qui nous conduit, il nous assure que nous aurons la vie, la vie en abondance et que notre joie sera parfaite. Alors, nous avons le choix d’écouter sa voix et de le suivre ou de continuer sur le chemin qui nous paraît être le meilleur.