Facebook PixelCombats du cœur de Jésus contre lui-même - Hozana

Combats du cœur de Jésus contre lui-même

Combats du cœur de Jésus contre lui-même

Prédication de Saint Pierre-Julien Eymard (PO 7 et PO 6)
des 5-14 juillet 1861, à Saint-Sulpice - Paris

Neuvaine du Sacré Cœur à Saint-Sulpice

Chapitres précédents :


Combats du cœur de Jésus contre lui-même

Jardin des Olives. Agonie.
1. Il voit les ignominies etc. qui l'attendent ;
2. il voit la perte de son peuple ;
3. il voit l'apostasie d'un grand nombre.
Pareil combat ici.

L'amour donne tout ce qu'il a, tout ce qu'il est. Il se donne à tous, à chacun, et cela par un don perpétuel et irrévocable. Quel amour ? Quels en seront les fruits ?
1. Tous les hommes voudront-ils croire à ce don d'amour ? Non.
2. Tous ceux qui y croiront le recevront-ils avec reconnaissance ? Non, ce sera le petit nombre.
3. Tous ceux qui l'auront reçu et goûté lui seront-ils fidèles ? Non.

Mais alors, puisque les hommes ne veulent pas reconnaître un si grand don, le recevoir, l'adorer, pourquoi établir ce sacrement d'amour ?
Réponse : Est-ce qu'une mère n'aime pas plus son enfant qu'elle n'en est aimée ? Est-ce que l'amour regarde l'abus, ou le retour ? Non. L'amour ne consulte que son cœur. Il ne s'arrête que devant la mort, et encore il la brave.

Mais je vois le cœur de Jésus non incertain, non hésitant, mais troublé. Que voit-il ?
1. La Passion du Calvaire renouvelée en son sacrement, et cela tous les jours,
2. et renouvelée par des cœurs chrétiens,
3. et consommée, comme il s'en plaint à sa servante*, par des cœurs qui lui étaient consacrés.

Il est trahi, vendu, crucifié par les siens. Il est trahi par l'apostasie, vendu par l'intérêt, crucifié par le vice ; le cœur qui l'a reçu devient son calvaire, et le corps qui le renferme devient son tombeau. Oh ! Dieu ! que fera ce cœur divin ?


S. Pierre-Julien Eymard (PO 7,12)


* Marguerite-Marie Alacoque (cf. II. Culte public).


Image : Christ au jardin des Oliviers par Gustave Moreau - Grand Palais (Paris)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

De la vie intérieure 2

12 décembre 2017

Silence amoureux

18 décembre 2017

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader