Facebook PixelPadre Pio et les anges-gardiens - Hozana
Vous êtes ici :
Padre Pio et les anges-gardiens

Padre Pio et les anges-gardiens

Padre Pio est bien connu pour sa vie marquée par une intense relation avec le Ciel, et ce dès l’enfance. Son expérience de relation avec les anges et en particulier avec son ange gardien est enrichissante.

Padre Pio nous propose son expérience pour nous aider spirituellement. C’est une aide utile à chacun mais aussi à la société toute entière, qui a besoin aujourd’hui d’une intervention miséricordieuse de la providence.

Voir aussi Padre Pio aujourd’hui.

Padre Pio et son ange gardien

Dès l’âge de cinq ans Padre Pio voyait son ange gardien et lui parlait, dans sa simplicité il croyait que tout le monde était comme lui. Dès lors s’instaura une relation intime d’amitié entre lui et son meilleur ami. Dans une lettre à son supérieur, le Padre Pio raconte : « La nuit je fermais les yeux, je voyais descendre le voile et s’ouvrir devant moi le paradis et consolé par cette vision je m’endormais dans une grande tranquillité. Attendant que mon petit compagnon d’enfance vienne me réveiller pour prier ensemble les prières du matin ».

Par la suite, le jeune homme ne fermait jamais la porte de chez lui en s’absentant, il disait « le petit ange garde ma maison ».

Padre Pio eut un jour une vision : un homme d’une rare beauté, resplendissant comme le soleil, le conduisit par la main dans une campagne immense où il lui indiqua un personnage d’une grandeur démesurée qui se trouvait à la tête d’une multitude d’hommes à l’aspect horrible, vêtus d’ombres obscures. Il lui dit : « Avec lui, il faudra que tu te battes ». Se demandant comment il pourrait affronter un tel géant l’homme merveilleux lui assura : « Je serai toujours à tes côtés, je t’aiderai sans cesse en sorte que tu réussisses toujours à l’arrêter ». Cette vision prophétique guida Padre Pio toute sa vie et l’encouragea lors des combats violents qu’il eut à mener contre le démon.

Parmi les nombreuses aides concrètes que recevait le père de son ange gardien celle-ci est remarquable : recevant des milliers de lettres du monde entier et dans toutes les langues, Padre Pio expliquait : « mon compagnon me traduit tout ».

Paroles de Padre Pio concernant l’ange gardien

Padre Pio encourageait toutes les âmes qu’il rencontrait à entrer dans cette relation d’amitié profonde avec l’ange gardien. Il explique que notre ange-gardien est là, pour nous uniquement : « Invoquez votre ange gardien parce qu’il vous illuminera et vous guidera dans votre chemin vers Dieu. Usez de votre ange gardien, ce serait une grave omission de ne pas en user et une grande injustice de l’oublier ».

Dans une lettre à sa fille spirituelle, Annita, Padre Pio donne de nombreux conseils concernant la relation à l’ange gardien : « Aie une grande dévotion, Annita, envers cet ange si bon et si bienveillant. Quelle consolation de savoir que près de nous se trouve un esprit qui, du berceau à la tombe, ne nous quitte jamais un instant, pas même lorsque nous osons pécher ! Cet esprit céleste nous guide, nous protège comme un ami, comme un frère. Mais il est tout aussi consolant de savoir que cet ange prie incessamment pour nous, qu’il offre à Dieu toutes les bonnes œuvres que nous accomplissons, nos pensées et nos désirs lorsqu’ils sont purs.

Pour l’amour de Dieu, n’oublie jamais ce compagnon invisible, toujours prêt à nous écouter et prompt à nous consoler. Ô délicieuse intimité ! Ô délicieuse compagnie ! Si seulement nous savions le comprendre ! Aie-le toujours devant les yeux de l’esprit. Rappelle-toi souvent la présence de cet ange, remercie-le, prie-le, tiens-lui toujours bonne compagnie. Ouvre-toi à lui et confie-lui ta souffrance. Aie sans cesse la crainte d’offenser la pureté de son regard. Sache ceci et fixe-le bien dans ton esprit, il est si délicat, si sensible. Adresse-toi à lui dans les heures de suprême angoisse et tu feras l’expérience de son aide bénéfique. Ne dis jamais que tu es seule pour soutenir la lutte contre tes ennemis. Ne dis jamais que tu n’as personne à qui t’ouvrir et te confier. Ce serait un grave tort que tu ferais à ce messager céleste ».

Padre Pio priait chaque jour cette prière dédiée à son ange gardien. Il nous invite à faire de même.