Le triomphe de Jésus-Christ : Royauté eucharistique - Prédication intégrale

Le triomphe de Jésus-Christ : Royauté eucharistique - Prédication intégrale

Le triomphe de Jésus-Christ

Semence de l'Eucharistie

L'Eucharistie, c'est le pain de vie [cf. Jn 6,34], pain vivant [cf. Jn 6,51], pain du ciel [cf. Jn 6,32], pain des anges [cf. Ps 77,25], le froment des élus [cf. Za 9,17 Vulg.].

Eucharistie : pain. Ce pain : grain d'abord, germe dans la terre, puis il sort de terre, croît et fleurit puis sous le soleil ardent, mûrit, est broyé, pétri avec de l'eau, enfin soumis à l'action du feu qui en fait un pain de vie.

Germination du froment, c'est l'incarnation, sort de terre à Bethléem ; là il commence à croître, il fleurit, ou plutôt il mûrira sous les ardeurs de son obéissance à Nazareth, de sa charité évangélique, et enfin sera broyé sous les coups de la flagellation, devenu notre pain superlatif, incorruptible et glorieux par le feu du Calvaire.

Bethléem est floraison : Que la terre s'ouvre, et qu'elle germe le Sauveur [Is 45,8]. Notre vigne est déjà en fleur [cf. Ct 2,15].

Considérez cette fleur du froment des élus – elle est la plus petite des fleurs, mais son odeur est suave, comme l'odeur d'un champ fertile [Gn 27,27] ; Jacob avait en vue […] Elle est sur une tige bien faible – elle pliera mais ne se brisera pas, comme elle ne doit pas briser le roseau, plus tard ; elle s'incline comme pour vous saluer et s'humilie encore.

Elle est née dans un terrain préparé par Dieu, ce n'est pas le paradis terrestre, non, souillé, c'est une terre vierge que l'homme n'a pas encore cultivée – à Bethléem, sous un rocher dans une étable creusée (fiat) par le créateur et que l'homme n'habite pas. Voilà le jardin, le paradis des délices du Verbe incarné – où il veut naître.

Bethléem, maison de pain. Les mages courent, nous dit l'Église, vers cette maison de pain, vers les noces royales : Les mages courent avec des présents vers les noces royales.

Un spectacle touchant : voyez-vous ce froment des élus, il est couché sur de la paille stérile ou du moins sans grain. Cette paille le porte, il en sera le grain béni.

L'étable, berceau de l'Eucharistie – chapelle – Sainte-Marie-Majeure – première église – catacombes – souvent étable. Bethléem est encore là et le Sauveur y redescend avec amour car on aime toujours son berceau et tout ce qui le rappelle.

S. Pierre-Julien Eymard (PG 225,5 - FIN de la prédication)

-----------------------------------------------------------------------------------
Image : Détail de la détrempe sur panneau de Taddeo di Bartolo, Nativité. Adoration des Bergers, 1404, Basilica Santa Maria dei Servi, Autel Bindi, Sienne.
Description du triptyque par Stéphane Mendelssohn.

En vous souhaitant de belles fêtes de Noël !


139395-semence-de-l-eucharistie


Reprise des textes du Père Eymard de la Revue Le Très-Saint Sacrement
le 13 janvier 2021 : voir la description : L'Œuvre de la Première communion des ouvriers.

Take a moment to treasure up all these things and ponder them in your heart (cf Luke 2,19)

12 comments

Let your speech always be gracious, seasoned with salt, so that you may know how you ought to answer everyone. Col 4:6

loader

Saint Pierre-Julien Eymard – Prophète de l'Eucharistie