Dieu caché - Par amour pour nous : amour - Hozana

Dieu caché - Par amour pour nous : amour

Dieu caché - Par amour pour nous : amour

Une prédication qui date de 1861 environ.

Jésus voilé dans l'Eucharistie

2.3. Amour

C'est son amour qui se voile pour purifier, aiguillonner et perfectionner notre amour.

1) Purifier : les sens souillent ce qu'ils touchent. Jésus ne voulut pas après sa résurrection être touché de Madeleine : Noli me tangere [Jn 20,17]. Son amour était trop sensible, imparfait. Les sens rétrécissent les objets et les épuisent vite. Jésus ne veut pas être apprécié ni jugé par les sens… Les choses auxquelles on s'habitue perdent vite de la valeur.

2) Aiguillonner : l'amour ne dit jamais “c'est assez”, il lui faut toujours un aliment nouveau, un désir en jouissant. La faim du bien fait son plaisir et sa vertu. Heureux les affamés [Mt 5,6]. Or ce voile eucharistique est l'aiguillon puissant de l'amour ; c'est le voile qui laisse voir quelques rayons de ce soleil de bonté pour qu'on aille jusqu'à ce soleil ; c'est l'image du ciel où Dieu est beauté toujours ancienne et toujours nouvelle ; c'est le centre et l'aliment de la contemplation : l'âme poursuit son Dieu, mon âme a cherché celui qu'elle aime [cf. Ct 3,2].

3) Perfectionner : le voile eucharistique perfectionne l'amour ; il le dégage non seulement des sens mais des formes sensibles, mais des modes d'être, pour la mettre dans l'essence de l'amour ; l'âme monte du corps de Jésus à son âme bienheureuse, de l'âme à sa divinité où elle vit comme dans son centre divin. Jésus a dit : Où est ton trésor, là aussi sera ton cœur [Mt 6,21] – Qui mange ma chair… demeure en moi et moi en lui [cf. Jn 6,57]. Ce voile sacramentel est donc le voile du respect du mystère, de la perfection de l'amour eucharistique de Jésus.

S. Pierre-Julien Eymard (238,5 - FIN de la prédication)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

De la vie intérieure 2

12 décembre 2017

Silence amoureux

18 décembre 2017

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader