‘'Il est de tradition, en ce mois, de prier le Rosaire à la maison, en famille.' - Hozana

‘'Il est de tradition, en ce mois, de prier le Rosaire à la maison, en famille.'

‘'Il est de tradition, en ce mois, de prier le Rosaire à la maison, en famille.'

        Le titre de cette publication est extrait du début de la lettre du pape François du 25 avril dernier, adressée à tous les fidèles, pour le mois de Mai 2020.

            L'image est celle de la bannière de Jeanne d'Arc dont nous célébrons ce mois le centenaire de la canonisation. (Étendard blanc semé de lys d'or, avec ‘' la figure de Notre Seigneur assis en son tribunal parmi les nuées du ciel et tenant un globe en ses mains'' à droite et à gauche deux anges en adoration, l'un des deux portant une branche de lys que le Seigneur semblait bénir. Après étaient écrits les mots Jhésus Maria que Jeanne avait pris pour devise.)

            A l'avenir, nos publications marqueront les événements que l'Eglise fête entre deux premiers samedis du mois, pour insister sur la dévotion réparatrice au Cœur Immaculé de Marie que Dieu veut répandre dans le monde depuis les apparitions de Fatima. 

.

            Ce jour est le premier du mois de mai. Notre pape François a rappelé la tradition que l'Eglise attache à ce mois consacré à Marie. Vous trouverez facilement sur internet le texte complet et les prières que le pape François a jointes à cette lettre. Vous, dévots au Cœur Immaculé de Marie, vous savez que c'est chaque jour de toute l'année qu'il faut réciter le chapelet et vous n'oublierez pas, après chaque mystère, la recommandation donnée par Notre-Dame à Fatima de prier son Fils : Pour nous pardonner nos péchés, nous préserver de l'enfer, et conduire toutes les âmes au ciel en secourant les plus nécessiteuses. 

.

            Ce jour est aussi celui que l'Eglise a choisi pour honorer St joseph en tant que Modèle des travailleurs, la fête de St Joseph artisan. Voici la prière ‘'Collecte'' de la messe de ce jour '' Dieu créateur de toutes choses, vous qui avez imposé aux hommes la loi du travail, faites, dans votre bonté, qu'à l'exemple de Saint Joseph et sous son patronage, nous accomplissions parfaitement l'ouvrage que vous commandez et parvenions aux récompenses que vous promettez''  L'an dernier, nous avons développé longuement le sujet avec la publication  https://hozana.org/publication/49515-tu-gagneras-ton-pain-a-la-sueur-de-ton-front   Ce jour, nous ne rappellerons que la première phrase de la prière du pape Pie X à son attention. ‘' Glorieux saint Joseph, modèle de tous ceux qui sont voués au travail, obtenez-moi la grâce de travailler en esprit de pénitence pour l'expiation de mes nombreux péchés…..''

.

            Ce jour est encore le premier vendredi du moisHonorons donc le Cœur de Jésus pour lequel l'Eglise fait dire à l'offertoire de la messe du Sacré-Cœur : ‘' J'attendais la pitié, mais en vain, des consolateurs, je n'en n'ai pas trouvé ‘' (Le petit François de Fatima n'avait qu'un but, mourir pour consoler Notre Seigneur qu'il avait vu si triste à cause de tant de péchés). 

.

            Ce jour est enfin le départ simultané d'un pèlerinage de Lourdes et de La Salette vers Pellevoisin, de deux calèches tirées par des chevaux portant une grande statue de Notre-Dame de France. Pour en savoir plus, suivre https://hozana.org/communaute/8819-m-de-marie-le-grand-pelerinage-en-caleche?tab=description. Ce pèlerinage aurait presque pu cheminer quelques kms avec la statue de Notre Dame de Fatima portée à pied entre Fatima et Moscou. Il aurait dû passer par Lourdes à ce moment mais a été reporté à l'année prochaine à cause du confinement.

 .

            Demain 2 mai est le premier samedi du mois. Jour réservé à Notre Dame pour la dévotion réparatrice envers son Cœur Immaculé. En temps normal, notre communion réparatrice, a lieu au cours de la messe du premier samedi du mois. En France, avec la quasi impossibilité d'avoir une messe, essayons d'obtenir du prêtre de notre paroisse, qu'il ouvre son église pendant un certain temps pour donner la communion à ceux qui auront pris rendez-vous avec lui. (Notre paroisse organise régulièrement des permanences dans ce but : confession et communion.). ‘'A ceux qui embrasseront cette dévotion, je promets le salut'' a dit Notre Dame aux enfants de Fatima. 

.

            Le 10 mai, second dimanche du mois de mai, la France fêtera sainte Jeanne d'Arc, héroïne nationale, qui libéra Orléans le 8 mai 1429. Il y aura 100 ans le 10 juillet prochain, que fut votée à l'unanimité des députés, cette fête nationale pour rappeler le rôle patriotique de Jeanne qui sauva la France par ses victoires militaires. Moins de 2 mois auparavant, l'Eglise l'avait canonisée.

.

            Nous fêterons le 13 mai, l'anniversaire de la première apparition de Notre-Dame aux enfants de Fatima. L'année précédente, Dieu les avait préparés à répondre favorablement à la demande que leur fera Marie à cette première apparition. L'ange avait demandé que des personnes fidèles se substituent à celles qui sont hostiles à Dieu pour intervenir auprès de Lui, le supplier, par leurs prières et leurs sacrifices de faire le nécessaire pour leur conversion.

            Dès le début, Notre Dame parle du ciel, du purgatoire, rassure les enfants sur leur salut et leur pose la question : ‘'Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu'Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs ? ‘'Au nom de ses cousins, Lucie accepte de supporter ces souffrance envoyées par Dieu, et Notre Dame leur annonce alors qu'ils en auront beaucoup, ce que Lucie découvrira dès le lendemain matin. Elle conclue sa première présence par la demande de la récitation quotidienne du chapelet. N'oublions pas, et faisons le savoir autour de nous, que Notre-Dame dira 2 mois plus tard : ‘'Quand vous réciterez le chapelet, dites après chaque mystère : "O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au Ciel toutes tes âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde''

.

            16 mai : Centième anniversaire de la canonisation de Jeanne d'Arc par le pape Benoît XV en mai 192O. 

            C'est Mgr Dupanloup, évêque d'Orléans, qui lança le procès de canonisation en 1869. ‘'A cette date, Orléans n'avait pas oublié sa délivrance le 8 mai 1429. L'Eglise n'avait pas alors canonisé beaucoup de laïcs et il allait falloir prouver que Jeanne avait été héroïque dans les vertus de foi d'espérance et de charité, de justice, de prudence et de tempérance et pas seulement dans ses victoires politiques et militaires. Jeanne répond à la prière d'un peuple ; Charlemagne et St Louis sont à genoux pour prier Dieu de venir en aide à la France qui a reçu une bénédiction particulière de Dieu suite au baptême de Clovis, assortie de devoirs envers Lui. Dieu, par Jeanne, restaurera son lien avec la France, montrera sa primauté sur tout pouvoir. Le sacre du roi, sacre tombé en désuétude à cette époque, est la reconnaissance que son pouvoir vient de Dieu. L'évêque dont le rôle avait pris trop d'importance matérielle, voit son rôle spirituel renforcé, celui de conduire les âmes au ciel. Le procès de réhabilitation de 1456 a été principalement celui de la réhabilitation du roi.''(Sens général des propos tenus par l'abbé Jacques Olivier sur une radio et notés hâtivement en vue de cette publication)

            Mgr Henri Delassus publia en 1913 un ouvrage intitulé ‘'La mission posthume de Jeanne d'Arc ….‘' montrant le rôle que Dieu avait confié à Jeanne pour protéger la France du protestantisme (qu'Henri VIII imposera à son pays 1 siècle plus tard) et y restaurer le rôle social du Christ. Pour ce dernier point, le pape Pie XI définira ce rôle pour tous les pays du monde en instaurant en 1925 la fête du Christ-Roi.

            Le dossier de canonisation fut rassemblé par le successeur de Mgr Dupanloup et transmis au ‘'promoteur de la foi'' à Rome, puis examiné par les cardinaux des Rites qui le soumirent au pape Léon XIII. Ce dernier déclara Jeanne ‘'vénérable'' le 27 janvier 1894. Rome prenait alors l'initiative de poursuivre la procédure, ce qui fut fait en confiant en 1897 à l'évêque d'Orléans Mgr Touchet le soin de rassembler les documents du procès. En 9 mois il recueillit 3000 pages de témoignages. La longue procédure aboutit à une déclaration ‘'d'héroïcité des vertus'' le 6 janvier 1904 puis de béatification le 18 avril 1909 après que 3 miracles, opérés entre 1891 et 1900, aient été reconnus suite à l'imploration du secours de Jeanne. La France était maintenant autorisée à la prier, ce qui fait qu'on a pu estimer à l'époque à au moins 20 000 le nombre de statues qui furent érigées en son honneur. A ces prières Jeanne répondait par plusieurs miracles, ce qui conduisit Mgr Touchet le 6 janvier 1910 à demander à Rome la reprise de la cause en vue de la canonisation. Après la reconnaissance de 2 autres miracles, Le pape Benoît XV déclara le 16 mai 1920 ‘' Nous décrétons et définissons sainte et nous inscrivons au catalogue des saints la bienheureuse Jeanne d'Arc, statuant que sa mémoire devra être célébrée tous les ans le 30 mai dans l'Eglise universelle.'' Dans le sermon en latin qu'il prononça au cours de la messe qu'il célébra, il commença par la phrase de St Paul ‘'Dieu choisit les faibles de ce monde pour confondre les puissants.'' Il déclara aussi : ‘'…… Jeanne reçoit les honneurs qui manifestent la gloire éternelle dont elle jouit au ciel depuis longtemps. Cela n'arrive pas sans un secret dessein du ciel à une époque où les gouvernements ne veulent plus reconnaître le règne du Christ. Et pourtant « Il faut qu'il règne celui que son Père a établi héritier de toute chose. Que les rois donc et les juges de la terre comprennent que celui qui a sauvé par la main d'une femme une puissante nation d'un péril extrême, est le même qui dirige souverainement le cours des affaires de ce monde, et que c'est toujours en vain qu'on refuse de se soumettre à sa volonté souveraine. Et que les catholiques, s'inspirant des exemples de Jeanne d'Arc, ce confient dans son patronage, soumettent en toute chose leur esprit et leur cœur à Jésus-Christ ; servir le Sauveur, c'est régner maintenant et dans l'éternité. » ‘'

            En complément à cette canonisation, Jeanne d'Arc est déclarée ‘'Patronne secondaire de la France'' le 2 mars 1922

            Le pape Benoît XV mourut avant d'avoir pu réaliser son projet pour la France : Lui donner une patronne secondaire. C'est son successeur, Pie XI, celui que Notre Dame de Fatima nomma dans la seconde partie du secret, qui publia, moins de 4 semaines après son élection, la lettre apostolique ‘' Galliam, Ecclesiae filiam primogenitam ‘' dans laquelle il écrira ‘'    nous déclarons et confirmons que la Vierge Marie Mère de Dieu, sous le titre de son Assomption dans le ciel, a été régulièrement choisie comme principale patronne de toute la France auprès de Dieu, avec tous les privilèges et les honneurs que comporte ce noble titre et cette dignité. De plus écoutant les vœux pressants des évêques, du clergé et des fidèles des diocèses et des missions de la France, nous déclarons avec la plus grande joie et établissons la Pucelle d'Orléans, admirée et vénéré spécialement par tous les catholiques de France comme l'héroïne de la patrie, sainte Jeanne d'Arc, vierge, patronne secondaire de la France, choisie par le plein suffrage du peuple, et cela encore d'après Notre suprême autorité apostolique, concédant également tous les honneurs et privilèges que comporte selon le droit ce titre de seconde patronne……''

            Nous terminons cette évocation de sainte Jeanne d'Arc par 4 faits.


      La levée du doute sur la filiation du dauphin.

            ‘'Le dauphin entra un matin, seul, dans son oratoire, et là, sans prononcer une parole, il fit à Dieu, du fond de son cœur, cette requête : Que s'il était vrai héritier, issu de la maison de France (ce doute était possible avec la reine Isabeau), et que le royaume lui dût justement appartenir, il plût à Dieu de le lui garder et défendre, sinon, de lui faire la grâce d'échapper sans mort ou prison, et qu'il se pût sauver en Espagne ou en Écosse, où il voulait, en dernier recours, chercher un refuge. C'est cette prière connue de Dieu seul que la Pucelle rappela à Charles VII : et on s'explique maintenant la joie qu'au dire des témoins il manifesta, sans que personne n'en sût alors le motif. Jeanne, par cette révélation, n'avait pas fait seulement qu'il crût en elle ; elle faisait qu'il crût en lui-même, en son droit, en son titre. "Je te dis (jamais Jeanne n'a parlé au roi de la sorte : c'est quelque chose de supérieur qui parle par sa bouche), je te dis de la part de Messire que tu es vrai héritier de France et fils du roy‘'

            La triple donation

            La triple donation du 21 juin 1429 : Le royaume de France est remis à Dieu qui le confie au Roi. Voir notre publication avec le lien https://hozana.org/publication/54152-la-triple-donation-du-21-juin-1429


            La bannière de Jeanne d'Arc 

            « La bannière de Jeanne, c'était Jésus-Christ, roi, conduisant son armée à la bataille. Aussi les chroniqueurs ne cessent d'observer que Jeanne ne s'avançait dans l'action qu'avec sa bannière en mains, elle était comme transformée. Elle disait que son étendard lui était quarante fois plus cher que son épée. Parce qu'elle représentait aux yeux de tous l'objet de sa mission : Jésus, roi du monde, reconquérant son royaume de prédilection, la France, et Se manifestant au monde qu'Il tient en Sa main comme le roi des nations, plus encore que des individus. » (‘'La mission posthume de Sainte Jehanne d'Arc et le règne social de Notre-Seigneur Jésus-Christ'', par Mgr Delassus)


       L'épée de Jeanne d'Arc.

            Avant d'arriver à Chinon, Jeanne d'Arc s'arrête dans l'église du village de St Catherine de Fiers bois pour prier pour le succès de sa mission. Cette église avait été construite par Charles Martel pour remercier Dieu de sa victoire sur les sarrasins. Il l'avait dédiée à sainte Catherine d'Alexandrie (patronne des philosophes) et avait enterré son épée derrière l'autel. Elle était marquée de 5 croix, représentant les 5 plaies du Christ. C'est une des voix de Jeanne d'Arc, cette même Catherine, qui après la rencontre avec le dauphin lui dit que Dieu voulait qu'elle ait cette épée. On l'a trouva à l'endroit indiqué et la rouille qui l'entourait s'en alla avec un simple frottement. Jeanne fit toutes ses campagnes avec sa bannière et son épée et elle précisa qu'elle ne s'en servit jamais pour blesser ou tuer. Dieu s'est servi d'une arme matérielle pour arrêter l'envahisseur hérétique du royaume de France. Il a voulu que celle à qui Il avait confié une mission guerrière puis posthume cent ans plus tard, portât la même arme. Pour le monde attaqué par les erreurs que la Russie allait répandre, Dieu nous donna le Cœur Immaculé de sa Mère comme dévotion personnelle pour notre salut et celui des pécheurs, et demanda au pape de lui consacrer la Russie qui se convertira. 

.

           Se souvenant de la béatification de Jeanne d'Arc quelques 2 ans et demi auparavant, dans une allocution du 29 novembre 1911, le pape saint Pie X fit cette prophétie:  « Le peuple qui a fait alliance avec Dieu aux Fonts Baptismaux de Reims se repentira et retournera à sa première vocation…….. Les fautes ne resteront pas impunies, mais elle ne périra jamais, la Fille de tant de mérites, de tant de soupirs et de tant de larmes. ..........      Seigneur, que voulez-vous que je fasse demanda-t-elle ? ». Et Lui : « Lève-toi, lave-toi des souillures qui t'ont défigurée, réveille dans ton sein les sentiments assoupis et le pacte de notre alliance, et va, Fille Aînée de l'Eglise, nation prédestinée, vase d'élection, va porter, comme par le passé, Mon Nom devant tous les peuples et devant les rois de la Terre ».

.

            21 mai : Ascension de Notre Seigneur.  

            Notre Seigneur a dit ce jour à ses onze apôtres ‘'Allez dans le monde entier, proclamez l'Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné.''

            L'Ange de la Paix a dit aux enfants à Fatima, à genoux, incliné jusqu'au sol : "Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas, qui ne vous aiment pas."…..''Priez ainsi. Les Saints Cœurs de Jésus et de Marie sont attentifs à la voix de vos supplications."

.

      30 Mai: Fête de sainte Jeanne d'Arc

     Voici la collecte du propre de cette messe: '' O Dieu, qui avez merveilleusement appelé sainte Jeanne d'Arc pour défendre la foi et la patrie, daignez accorder à votre Église, par son intercession, de vaincre les ruses de l'ennemi pour jouir d'une paix durable.'' 

.

            31 mai : Fête de la Pentecôte : Les grands pèlerinages de Chartres ne pourront avoir lieu cette année. Consultez dès maintenant les sites internet des 2 associations les organisant, pour participer aux prières qui monteront quand même vers Dieu et Notre Dame malgré l'absence de rassemblement.

.     

.        31 mai: Mémoire de la fête de Marie-Reine. 

  Cette année, la fête de Marie-Reine, instituée par le pape Pie XII  en 1954  coïncide avec le dimanche de Pentecôte. Voici la collecte de la messe de cette fête.  ''Accordez-nous, Seigneur, grâce à l'appui de la bienheureuse Vierge Marie, notre Reine, dont nous célébrons la fête, de pouvoir obtenir la paix en cette vie et la gloire dans l'autre '' .    Pour avoir plus de précision sur cette fête, suivre le lien :  https://hozana.org/publication/53037-bien-au-dessus-de-tous-les-anges-et-de-tous-les-saints

 . 

Oraison de la Pucelle pour le roi de France

.           Dieu, auteur de la paix, qui, sans arc et sans flèche, détruisez les ennemis de ceux qui espèrent en vous, venez à notre aide, nous vous en prions, Seigneur, et dans votre bonté, secourez nos malheurs. Et de même que vous avez délivré votre peuple par la main d'une femme, de même, donnez à Charles, notre roi, un bras victorieux, afin qu'il puisse dans le présent vaincre ses ennemis qui se fient dans leur multitude et s'enorgueillissent de leurs flèches et de leur lances, et qu'il parvienne un jour glorieusement près de vous qui êtes la voix, la vérité et la vie, avec le peuple qui lui a été confié, par Notre Seigneur Jésus-Christ.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

22 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader