La confiance en garde-fou - Hozana
Maeja

Maeja dans Prions Claire de Castelbajac pour les enfants malades

Publication #8Initialement publiée le 25 octobre 2019

La confiance en garde-fou

La confiance en garde-fou

Vie de Claire

« Je me défends de penser à l’avenir. Le Bon Dieu est avec nous aujourd’hui. Cela ne vous suffit-il pas ? » lit-elle dans une lettre du Bienheureux Charles de Foucault. Claire dévore les écrits de ce saint. Elle récite souvent sa prière d'abandon : "Mon Père, Je m’abandonne à Vous, faites de moi ce qu’Il vous plaira. Quoique vous fassiez de moi, je Vous remercie. Je suis prêt à tout, j’accepte tout, pourvu que Votre Volonté se fasse en moi, en toutes vos créatures. Je ne désire rien d’autre mon Dieu. Je remets mon âme entre Vos mains, je Vous la donne, mon Dieu, avec tout l’amour de mon cœur – parce que je Vous aime, et que ce m’est un besoin d’amour de ma donner, de me remettre entre Vos mains, sans mesure – avec une infinie confiance, car Vous êtes mon Père. (frère Charles de Jésus) Et Claire a ajouté à la main sur cette prière « Ça c’est parlé ! »


Méditation                                            

De la confiance qu’elle avait en ses parents, Claire a nourri sa profonde confiance en Dieu et en la vie, en les autres et en les événements. Ainsi, elle avance, assurée de marcher vers son bonheur, malgré les difficultés et parfois les doutes : elle sait que le Seigneur fera tout concourir à son bien. Tant et si bien qu’à la fin de sa vie, elle qui avait toujours tant cherché ce pour quoi elle était faite, elle est totalement disponible à la volonté du Seigneur. A partir de son pèlerinage en Terre Sainte, Claire ne s'en inquiète plus. Sa confiance en Dieu est devenue si profonde, si lumineuse, qu'elle s'abandonne dans la paix, sûre d'être guidée avec amour. Désormais, Claire est profondément disponible, elle accueille l'instant présent et n'attend pas pour vivre pleinement chaque minute que Dieu lui donne.


Intention

« Je sais bien qu’il y a dans la Bible 366 fois : « Ne crains rien », une pour chaque jour de l’année, et que la grâce d’état sera là, le cas échéant. » (le 21 novembre 1972, à 19 ans). Oh Claire, nous t'envions ce lâchez-prise dans ta vie. Aide-nous en tant que parents, aide-soignant, ou proche d'un enfant malade à poser pour un jour-un pas ; sans tension ni dépression...A partir de maintenant, nous te déléguons l'organisation !


1 Notre Père - 1 je vous salue Marie - Prière de la neuvaine

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Le soutien des sacrements

Publication #1Initialement publiée le 18 octobre 2019

Le pouvoir de la vulérabilité

Publication #2Initialement publiée le 19 octobre 2019

L'appréhension de la mort

Publication #3Initialement publiée le 20 octobre 2019

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader