Facebook Pixel7e jour : la prière purifie le désir - Hozana
Juliette

Juliette dans Neuvaine à Sainte Anne pour couples en espérance d'enfant

Publication #7Initialement publiée le 22 décembre 2017

7e jour : la prière purifie le désir

Anne, mère de Samuel 

PAROLE DE DIEU (1 S 1, 10-11)

Anne adressa une prière au Seigneur en pleurant à chaudes larmes. Elle fit le vœu que voici : Seigneur tout-puissant, si tu daignes regarder la misère de ta servante, te souvenir de moi, ne pas oublier ta servante et donner à ta servante un garçon, je le donnerai au Seigneur pour tous les jours de sa vie et le rasoir ne passera pas sur sa tête.

L'histoire de la conception de Samuel est rapportée dans les deux premiers chapitres du 1er livre de Samuel. Elqana a deux épouses, Anne, qui est sa préférée, mais qui est stérile, et Peninna, avec qui il a des enfants. Comme entre Rachel et Léa, il y a des tentions entre ces deux femmes. Lasse d'être humiliée par sa rivale, Anne fait cette prière au temple. Sa prière se prolonge, Elie, le prêtre de service la croit ivre. Et pourtant, c'est en persévérant et en pleurant que sa prière est purifiée. D'une prière du bout des lèvres, elle devient une prière du fond du cœur, pour adhérer pleinement à la volonté de Dieu : la désirer, l'accueillir. Elle ne veut plus cet enfant pour elle, pour trouver grâce devant son mari, ou pour prendre sa revanche sur Peninna, elle veut cet enfant pour le Seigneur. Cet enfant, c'est Samuel, qui est appelé à servir Dieu de manière particulière, éduqué par Elie au temple.

La prière d'Anne interpelle notre désir : quel est le sens de notre prière ? Sommes-nous prêts à ce que les enfants que Dieu nous donnera, si tel est son projet d'amour sur nous, soient des saints qui annoncent la Bonne nouvelle à notre monde ? Car tous les enfants nés après une période de stérilité ont une place particulière dans l'histoire du Salut… Encore aujourd'hui, accueillons leur vocation, quelle qu'elle soit...

Ô sainte Anne, toi qui a désiré Marie pour qu'elle soit consacrée à Dieu, purifie notre prière, et apprends-nous à accueillir la volonté de Dieu sur notre couple, pour que notre désir ne soit pas égoïste mais pleinement ancré en Dieu.

Notre Père

Je vous salue Marie

Gloire au Père

Sainte Anne, priez pour nous.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1er jour : l'appel à la fécondité

Publication #1Initialement publiée le 16 décembre 2017

2e jour : Dieu nous veut heureux !

Publication #2Initialement publiée le 17 décembre 2017

3e jour : la tentation de la jalousie, de l'envie

Publication #3Initialement publiée le 18 décembre 2017

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader