Neuvaine à Sainte Joséphine Bakhita

Vous êtes invités à prier une neuvaine à sainte Joséphine Bakhita et à recevoir chaque jour un petit texte pour mieux entrer dans sa spiritualité !

Commencez la neuvaine quand vous voulez !

Vous êtes invités à prier une neuvaine à sainte Joséphine Bakhita et à recevoir chaque jour un petit texte pour mieux entrer dans sa spiritualité !

J'aime, j'invite mes amis

6 partages

Joséphine Bakhita (1869-1947), une Esclave devenue Religieuse, puis Sainte

Née en 1869 au Soudan, à Olgossa dans la région du Darfour, elle fut enlevée lorsqu'elle était encore enfant (traumatisée, elle en oublia même son nom, et ce sont ses ravisseurs qui lui donneront le nom de Bakhita, qui signifie "la chanceuse"), vendue plusieurs fois comme esclave, elle fut maltraitée et subit une servitude cruelle. 

Enfin libérée, elle reçu à Venise en 1890 le sacrement du baptême et de la confirmation, ainsi que le prénom de Joséphine (adjoint à ceux de Fortunée et Bakhita), puis devint religieuse en 1896 chez les Filles de la Charité Canossiennes. 

Elle a vécu la majeure partie de sa vie de religieuse au couvent de Schio, près de Vicenze dans le Nord de l'Italie,  où elle est morte le 8 février 1947, et où se trouve sa chasse.  

Elle a été béatifiée le 17 mai 1992 par Jean-Paul II, qui l'a aussi canonisée le 1er octobre 2000. Elle est fêtée le 8 février, qui est aussi la "Journée mondiale de prière contre la traite humaine" !

Concrètement

Nous vous proposons de participer à cette neuvaine où chaque jour, vous recevez :

  • un petit texte pour mieux entrer dans la spiritualité de sainte Joséphine Bakhita et mieux la connaître, 
  • ainsi qu'une prière à sainte Joséphine Bakhita

Programme

Jour 1 - « Bakhita, une esclave devenue sainte »

Jour 2 - « Bakhita, religieuse des Filles de la Charité Canossienne » 

Jour 3 - « Bakhita et le Pardon » 

Jour 4 - « Bakhita, témoin de l'Espérance »

Jour 5 - « Bakhita, témoin de la sainteté dans le monde moderne »

Jour 6 - « Bakhita et son Bon Patron » 

Jour 7 - « Bakhita et la Madone » 

Jour 8 - « Bakhita, la Sœur universelle témoin des Béatitudes » 

Jour 9 - « Bakhita, la femme libre par excellence »

Ne tardez plus, inscrivez-vous !

La femme libre par excellence

Cette ancienne esclave est devenue par sa confiance sans borne en "son Bon Patron" qu'elle recherchait et avait trouvé avant même de Le connaître, la femme libre par excellence, en qui Il a pu opérer comme Il le voulait. Cette confiance et cet abandon total à Jésus, peuvent se résumer en cette phrase qu'elle répétait souvent et que l'on peut conserver comme un mot d'ordre :

Comme veut le Patron ! C'est Lui le Patron, moi sa pauvre créature !

Le message de Sainte Joséphine Bakhita

Tiré de l'homélie de Jean Paul II lors de la Béatification de Joséphine Bakhita, le 17 mai 1992 :

Son message est un message de bonté héroïque, à l'image de la bonté du Père Céleste. Elle nous a laissé un témoignage de réconciliation et de pardon évangélique, qui a aujourd'hui une signification énorme : à notre époque, où la course effrénée au pouvoir, à l'argent, à la jouissance, cause tant de méfiance, de violence et de solitude, Sœur Bakhita nous est redonnée par le Seigneur comme sœur universelle, parce qu'elle nous révèle le secret du bonheur le plus vrai : les Béatitudes !

A noter : Cette retraite a été initialement prévue pour la fête de Sainte Joséphine Bakhita, mais vous pouvez la réaliser à tout autre moment de l'année !

Prière de la neuvaine

Prière de la Neuvaine

Ô Dieu, Père de Miséricorde, Toi qui nous a donné Sainte Joséphine Bakhita, comme Sœur universelle, et modèle évangélique de foi simple et de charité active, donne-nous à nous aussi la volonté de croire et d'aimer selon l'Evangile, et exauce les prières de quiconque invoque son intercession. Par le Christ notre Seigneur. Amen. NOTRE PERE - JE VOUS SALUE MARIE - GLOIRE AU PERE

Priez dès maintenant pour cette neuvaine en cliquant sur "je prie"