Le jeûne de l'Eucharistie : le vivre en offrande - Hozana

Le jeûne de l'Eucharistie : le vivre en offrande

Sophie

Le jeûne de l'Eucharistie : le vivre en offrande

Ce carême, beaucoup d'entre nous ne peuvent pas communier au Corps de Jésus. Offrons ce temps privilégié de jeûne avec tout notre amour pour apprendre à aimer et "avoir faim de Dieu".

De temps en temps

De temps en temps

Ce carême, beaucoup d'entre nous ne peuvent pas communier au Corps de Jésus. Offrons ce temps privilégié de jeûne avec tout notre amour pour apprendre à aimer et "avoir faim de Dieu".

J'aime, j'invite mes amis

7 partages
whatsapp
Copier le lien

Photo : Saint Sacrement exposé en la Chapelle de l'Adoration à la Basilique du Sacré-Coeur de Jésus à Koekelberg (Bruxelles - Belgique) où une Adoration perpétuelle est organisée. 


Merci à Jp d'avoir rechercher au travers des tomes du Livre du Ciel les références de beaucoup des extraits qui sont publiés dans la communautés. 

Je vous propose de passer un temps à méditer sur le Sacrement de l'Eucharistie et l'Adoration du Saint Sacrement. Nombreux sont ceux qui pour des raisons du contexte actuel, mais aussi pour d'autres raisons dans leur quotidien, ne peuvent recevoir la communion.

Je vous propose en ces temps de jeûne du Pain Eucharistique de méditer un passage du Livre du Ciel de Luisa Piccarreta, la petite fille dans la Divine Volonté. Ensuite de prier la prière de la communauté de tout notre cœur afin de réaliser cette union telle que Jésus en parle à Luisa.

Attention, cette grâce d'union est une grâce qui est donnée quand il ne nous est véritablement pas possible de recevoir la communion par un facteur indépendant de notre propre volonté. Quand le fait de ne pas avoir l'union avec Jésus par la communion est un choix personnel, alors la grâce dont Jésus nous parle n'a pas lieu.

Extrait du « Livre du Ciel » – 5 décembre 1903

Le saint désir de recevoir Jésus compense pour le sacrement de l'Eucharistie d'une façon telle que l'âme respire Dieu et que Dieu respire l'âme.

Ce matin, je n'ai pas pu recevoir la communion ; j'en étais très affligée, bien que résignée. J'ai pensé que si je n'étais pas dans la situation d'être clouée au lit en tant que victime, j'aurais certainement pu la recevoir. J'ai dit au Seigneur : « Tu vois, l'état de victime m'impose le sacrifice d'être privée de te recevoir dans le sacrement. Accepte au moins mon sacrifice de privation comme un acte d'amour plus grand que si je te recevais réellement. Ainsi, penser que me priver de toi te prouve encore plus mon amour pour toi adoucit l'amertume de cette privation. »

Pendant que je disais cela, des larmes coulaient de mes yeux. Cependant, ô bonté de mon bon Jésus, dès que j'eus commencé à m'assoupir, et sans qu'il m'eut obligé de le chercher longuement comme à l'accoutumée, il vint et, plaçant ses mains sur mon visage, il me caressa en me disant : « Ma fille, ma pauvre fille, courage. Ta privation de moi excite ton désir et, à travers ce désir ardent, ton âme respire Dieu. Quant à Dieu, se sentant encore plus enflammé par cette excitation de l'âme, il respire cette âme. Dans ces respirations réciproques entre Dieu et l'âme, la soif d'amour s'enflamme et, comme l'amour est feu, il forme le purgatoire pour cette âme. Il en résulte pour elle non seulement une communion par jour comme l'Église le permet, mais une communion continuelle, au même titre que la respiration est continuelle. Il s'agit de communions d'amour le plus pur en esprit seulement, pas avec le corps. Et comme l'esprit est plus parfait que le corps, l'amour y est plus intense. C'est de cette façon que je récompense, non pas celui qui ne veut pas en recevoir, mais celui qui ne peut pas me recevoir et qui m'offre cela pour me contenter. »


Bien-aimés du Seigneur, 

S'il vous plait, afin de bien nous préparer à cette communion spirituelle, je nous invite tous à rejoindre une communauté où l'Évangile du jour est accessible et commentée ainsi que de faire une prière de contrition. La Communion spirituelle est une Communion et plus nous préparons notre coeur, plus le Seigneur peut venir nous visiter. 

Prière de la communauté

Acte de Communion spirituelle

« Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l'Eucharistie, je T'aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. ‘‘Après Toi languit ma chair comme une terre assoiffée.'' (Ps 62) Je voudrais Te recevoir aujourd'hui avec tout l'amour de la Vierge Marie, avec la joie et la ferveur des saints. Puisque je suis empêché(e) de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme. En ce temps de carême, que ce jeûne eucharistique auquel je suis contraint(e) me fasse communier à Tes souffrances et surtout, au sentiment d'abandon que Tu as éprouvé sur la Croix lorsque Tu t'es écrié : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? » Que ce jeûne sacramentel me fasse communier aux sentiments de Ta Très Sainte Mère et de Saint Joseph quand ils T'ont perdu au temple de Jérusalem, aux sentiments de Ta Sainte Mère quand Elle Te reçut sans vie, au pied de la Croix. Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de tes apôtres et de tous les saints qui souffrirent de cette souffrance divine : être séparé de ta présence après t'avoir eu à leur côté pendant un moment de leur vie ici sur cette terre. Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l'Église, partout dans le monde où les persécutions, ou l'absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle. Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l'Eucharistie est un don surabondant de Ton Amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel. Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T'ai reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour, et sans action de grâce. Que ce jeune sacramentel creuse davantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton Corps, Ton Âme et Ta Divinité lorsque les circonstances me le permettront. Et d'ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves. Maranatha, viens Seigneur Jésus. »

Priez dès maintenant pour cette communauté en cliquant sur "je prie"